Il y a 4 ans, François Hollande devenait Président …

Mise à jour du lundi 15 mai 2017 : François hollande a officiellement cédé sa place à Emmanuel Macron. Il en a profité pour répéter qu’il laisse un pays en bien meilleur état que celui qu’il a trouvé en 2012. Comme il a renoncé à se représenter, on peut s’aventurer à lire entre les lignes d’un bilan qui, en réalité, nous laisse loin derrière de nos grands voisins comparables.

Mise à jour du samedi 3 décembre 2016 : Après avoir brossé un tableau flatteur de son action à la tête de l’Etat depuis 2012, le Président François Hollande a annoncé jeudi 1er décembre qu’il ne serait pas candidat à l’élection présidentielle de 2017. Les circonstances de son renoncement sont à lire ici. Quant à son bilan, il est détaillé dans les articles ci-dessous :


Il y a quatre ans, le 6 mai 2012, la France s’offrait les frissons supposés du « changement, c’est maintenant », promis par le candidat François Hollande qui se voyait bien devenir « Moi, Président » en lieu et place d’un Président sortant en difficulté fouqueto-politique et d’un candidat socialiste concurrent en délicatesse libidino-judiciaire. C’est en effet ce jour-là que François Hollande, se présentant pour la première fois et avançant en terrain bien déblayé, accédait à la présidence de la République française en battant son prédécesseur Nicolas Sarkozy avec 51,64 % des suffrages exprimés, devenant ainsi le second chef d’Etat de gauche de la Vème République. 

Les élections présidentielles se tiendront les 23 avril et 7 mai 2017. Dans un an exactement, nous connaitrons notre prochain Président. Pour l’instant, le titulaire du poste, très impopulaire, n’a rien dit d’officiel quant à sa future candidature, mais son premier Ministre annonce toutes les semaines ou presque une nouvelle mesure sonnante et trébuchante – ça se chiffre en plusieurs centaines de millions – en faveur de telle ou telle catégorie socio-professionnelle favorable à la gauche : la « garantie » jeunes, le salaire des professeurs des écoles, le point d’indice des fonctionnaires etc… On peut en déduire assez aisément que pour Hollande and Co, la campagne a commencé.

MAJ du 9 mai 2016 : Lors des cérémonies du 8 mai, François Hollande a réaffirmé (vidéo) : « Nous avons bien redressé le pays depuis quatre ans, je fais en sorte qu’il y ait un certain nombre de redistributions dans la maîtrise de nos finances publiques. » Pas des cadeaux électoraux, non, non, des redistributions…

Chômage France 0316Il y avait bien cette petite condition sur le retournement de la courbe du chômage (voir l’évolution des chiffres depuis 2012 dans le tableau ci-contre). Mais là encore, quelques stages et quelques emplois aidés viendront à point pour arranger tout ça. D’ailleurs, le chômage n’a-t-il pas brillamment reculé de 60 000 personnes au mois de mars ? Ne chipotons pas sur les catégories B, C, D et E qui ont le mauvais goût d’annuler l’essentiel de ce résultat, l’important c’est une tendance, la fameuse tendance du « Ça va mieux ! » martelée sur tous les tons par les ministres et le Parti socialiste mainstream.

François Hollande nous l’a répété assez souvent, il « réformera » jusqu’au bout. Il est donc un peu tôt pour faire un bilan officiel de son quinquennat, mais on peut néanmoins se remémorer les premières étapes, marquées par l’incapacité à agir quand on a promis un bon vieux programme de gauche tout en sachant qu’on ne pourra pas vraiment le mettre en oeuvre. En attendant le retour de la croissance qui entrainera la France malgré elle – c’était ça, le pari de Hollande -, reste à pratiquer une politique économique un peu bancale qui ménage à la fois Bruxelles, les frondeurs et les entreprises. Et reste à faire patienter les « forces de progrès » en frappant fort au niveau sociétal, avec le mariage pour tous au début, et avec les campagnes « anti-racistes » de Valls maintenant.

Les résultats sont piteux car on a au final tous les inconvénients du socialisme de la dépense publique clientéliste et assez peu d’avantages libéraux. Les impôts, les cotisations sociales, les dépenses publiques et la dette ont continué d’augmenter, tandis que toutes les réformes intéressantes (loi Macron, loi Travail) sont présentées puis promptement rabotées et/ou repoussées au maximum compte-tenu des oppositions quasi-hystériques qu’elles soulèvent. Une adoption par 49.3 hyper rageur vient appuyer dans l’esprit des Français l’idée qu’on a vraiment tout fait pour réformer l’économie et les convainc que maintenant ça suffit, on a assez libéralisé, surtout si « Ça va mieux. »  En réalité, rien n’a véritablement changé sur le fond, et la France n’est pas mieux armée aujourd’hui qu’en 2008 ou 2012 pour affronter le possible ralentissement de la croissance mondiale que nous annoncent les projections de diverses institutions économiques internationales.

En guise d’anniversaire présidentiel, je vous propose une petite sélection spéciale Hollande puisée dans mes précédents articles :

1870701-focus-wideGouvernement : Pacte d’irresponsabilité et choc de dé-responsabilisation (article du 11 mars 2015).

FRANCE-POLITICS-MEDIA-HOLLANDEFH : mandat pluvieux, mandat heureux, mandat fumeux (article du 20 avril 2015).

FH : une #ConfPR ennuyeuse et peu inspirée (article du 9 septembre 2015).

Y a-t-il un mystère Hollande ? (article du 2 octobre 2015)

.

Voeux du Président 20162016 : Les voeux du Président … et Bonne Année ! (article du 4 janvier 2016).

Inversion Coube Chomage2017 : Hollande se représentera donc le chômage s’inversera (article du 18 janvier 2016).

FH remaniement 11022016Remaniement : Entretien exclusif avec FFrançois HHollande (article parodique du 13 février 2016).

FH 3François Hollande : grand maître ou capitaine pédalo ? (article du 22 février 2016).

Capture d’écran 2016-03-28 à 11.58.23Comptes publics 2015 : les chiffres, et les mots pour le dire (article du 29 mars 2016)

Ca va mieux 5— Le Président : « Ça va mieux ! » — Les Français : « Non, mais ne changeons rien. » (article du 16 avril 2016).

eckert-et-sapinBudget 2017 : pirouettes et cacahuètes avant les élections (article du 13 septembre 2016)

Le « sérieux budgétaire » selon Michel Sapin ! (1er février 2017)

.

Ces articles mettent assez souvent en évidence un concentré de cynisme et d’incompétence qui n’est guère réjouissant. Toute la question pour 2017 réside dans l’ordre d’arrivée du trio FH, LR, FN à l’issue du premier tour. La situation de la droite étant à la fois éclatée et incertaine quant à ses options politiques, et celle du FN plutôt dégagée compte-tenu de l’inexistence d’un bilan contre lequel argumenter, les rodomontades du « Ça va mieux » entonnées sans beaucoup de recul par toute la presse(*), accompagnées de la promesse réitérée sur tout l’échiquier politique qu’il n’est pas question de remettre en cause notre modèle social, pourraient très bien permettre à François Hollande d’accéder au second tour de l’élection, et donc de rempiler pour un second mandat.

Bonne lecture quand même !


(*) Vraiment TOUTE la presse. Voici une vidéo récente du journal L’Opinion sur les derniers résultats macro-économiques français. Le Medef jouerait-il Hollande pour 2017 ?


FRANCE2012-ELECTIONS-PS-HOLLANDE-FEATURE

Illustration de couverture : Affiche  de la campagne présidentielle 2012  de François Hollande, dégradée par les déchirure et les graffitis – Photo AFP.

3 réflexions sur “Il y a 4 ans, François Hollande devenait Président …

  1. Un des pires gouvernements que la France ait eu à subir depuis celui de Mitterrand !
    La différence avec l’Allemagne ? c’est l’interdiction du parti communiste marxiste de la fin de la guerre pratiquement jusqu’à la tombée du Mur de Berlin
    En France quelques dizaines de millions en 1945, quelques milliers (clandestins) en Allemagne!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s