Capitole : et si Macron appliquait at home les leçons de liberté qu’il donne abroad ?

Ça y est, ça le reprend ! Comme lors de son hommage à Samuel Paty, cet enseignant décapité pour avoir utilisé des caricatures du prophète Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression, Emmanuel Macron nous refait le coup du grand Président de la République totalement commis à la promotion de l’esprit des Lumières et à la défense de la liberté qu’il place volontiers « au-dessus de tout » dans ses discours :

« C’est notre choix, depuis plusieurs siècles, de mettre la dignité humaine, la paix, le respect de l’autre, la reconnaissance de la liberté au-dessus de tout, qui est aujourd’hui menacé dans nos démocraties. » (voir vidéo du tweet ci-dessous, 02′ 57″)

Lire la suite

VACCINS : notre meilleure option à ce jour – je persiste à le dire

La presse allemande n’est pas tendre avec la chancelière Angela Merkel. Elle serait directement responsable d’un « désastre de la vaccination » tant le déploiement du vaccin anti-Covid des laboratoires Pfizer et BioNTech est poussif en Allemagne : au 5 janvier 2021, seulement 317 000 doses y ont été administrées, contre presque 5 millions aux États-Unis, 1,4 million en Israël et 950 000 au Royaume-Uni (voir graphiques ci-dessous). Un comble alors que ce vaccin a été développé par une biotech allemande. Lire la suite

Pour Noël, Macron vous offre un état d’urgence sanitaire éternel !

Chers lecteurs, voici venu pour moi le moment d’afficher ma traditionnelle crèche de blog et de vous souhaiter du fond du cœur un très Joyeux Noël 2020.

Malgré les restrictions et la morosité ambiante, j’espère qu’il sera pour vous l’occasion d’échanges joyeux et chaleureux en famille !

Pour ma part, je compte faire le vide politique dans ma tête et oublier pour un temps les nombreux tourments de notre actualité. Mais au moment où j’écris ceci, j’ai cependant le cœur lourd car pour Noël, Emmanuel Macron a décidé de nous offrir un état d’urgence sanitaire éternel. Quelle immonde trahison ! Lire la suite

Avenir Lycéen : une bien curieuse histoire de subvention

Fracassante déclaration du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, cette semaine sur France Culture : il n’exclurait pas de supprimer dès l’an prochain toutes les subventions étatiques versées aux syndicats lycéens ! Oh bien sûr, on ne parle que de 250 000 euros par an, une anecdote dans l’océan du « quoi qu’il en coûte » qui constitue dorénavant la mesure de toute action politique. Et de toute façon, face au tollé des bénéficiaires sur le thème « c’est la démocratie qu’on assassine », l’entourage du ministre s’est empressé d’expliquer que rien n’était décidé. Lire la suite

CHINE : n’espérez rien, c’est une dictature.

Pour Cai Xia, dissidente chinoise en exil aux États-Unis depuis 2019, l’ultime goutte d’eau qui fit déborder le vase de ses questionnements lancinants sur l’idéologie officielle du Parti communiste chinois (PCC) fut « l’affaire Ren Zhiqiang ». Ce dernier, membre du PCC et magnat de l’immobilier chinois, fut accusé en 2016 de « salir l’image du Parti et de la Chine », officiellement pour des faits de corruption, mais plus réellement pour avoir critiqué la censure de plus en plus marquée que le Président Xi Jinping faisait subir aux médias chinois. Lire la suite

Article 24 : n’abandonnons pas la défense des libertés à la gauche !

Il y a une semaine, la manifestation contre le projet de loi de Sécurité globale, et notamment contre son article 24 qui entend réprimer la diffusion d’images des forces de l’ordre en action, s’intitulait Marche des Libertés. Hier, nouvelle étape, ou plutôt convergences des luttes : à l’appel d’à peu près toutes les organisations de gauche et d’extrême-gauche, CGT, UNEF, Solidaires, etc., il s’agissait de marcher « pour les libertés et la justice ». Autrement dit, Sécurité sociale, oui, Sécurité globale, non : Lire la suite

Décès de VGE : c’était comment, déjà, GISCARD à la barre ?

L’ancien Président de la République Valéry Giscard d’Estaing (VGE), 94 ans, est décédé hier mercredi 2 décembre 2020 après avoir été hospitalisé à plusieurs reprises ces derniers mois. Lire la suite

Grande roue de Lille : vous avez dit ABSURDISTAN ?

Mise à jour du 1er décembre 2020 : Non content d’avoir réussi le tour de force d’autoriser l’ouverture des stations de ski… mais sans remontées mécaniques, Emmanuel Macron envisage maintenant de prendre des mesures restrictives afin d’empêcher les Français d’aller skier à l’étranger, en Suisse et en Autriche notamment ! Le mur de Berlin est en marche !→ Il devient urgentissime de faire tomber l’état d’urgence sanitaire qui autorise cette cavalcade effrénée en Absurdistan autoritaire.

Quand on m’a dit hier, tweet de BFM TV à l’appui, « la grande roue de Lille pourra tourner sur la Grand’Place… mais sans public », j’ai cru que c’était l’une de ces nombreuses blagues façon Gorafi qui circulent abondamment ces temps-ci pour tourner en dérision les invraisemblables contorsions de notre « super mec » du déconfinement, à savoir le Premier ministre Jean Castex qui a décidé que les stations de ski pourront ouvrir à Noël… mais sans remontées mécaniques ! Lire la suite

Emmanuel Macron et son rapport LIBERTICIDE aux libertés

D’un côté, l’on voit M. Macron monter au créneau pour défendre les libertés. « Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins (…) parce qu’en France, les Lumières ne s’éteignent jamais » a-t-il réaffirmé le mois dernier dans son hommage à Samuel Paty, cet enseignant décapité pour avoir utilisé des caricatures du prophète Mahomet dans un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite

Trois petits mots sur les élections américaines de 2020

Mise à jour du 7 janvier 2021 : Contrairement à ce que je disais dans l’article ci-dessous, le Sénat américain va finalement passer aussi aux mains des démocrates, les candidats Dems ayant remporté tous les deux hier le second tour des sénatoriales en Géorgie. Ce n’est pas une très bonne nouvelle pour la dette et le budget américain.
Mais l’info importante du 6 janvier, c’est que les partisans de Trump, bien chauffés par leur chef sur le thème « massive fraud – élection volée » que Trump agite sans preuve (et contre les décisions judiciaires d’éminents républicains de la SCOTUS) depuis le 4 novembre, ont interrompu avec armes et violences la session de certification du vote présidentiel qui se tenait au Capitole conformément au processus électoral. Résultat des courses, la réalité séditieuse de Trump apparait au grand jour et il perd finalement sur toute la ligne : le Congrès a repris sa session et a validé l’élection de Joe Biden, et de plus en plus d’élus républicains prennent leurs distances avec Trump. Excellente nouvelle.


1. Avancées libérales  –  2. « Qualité » du scrutin  –  3. « Qualité » du programme de Joe Biden.

Il s’est passé des choses très intéressantes lors du grand round électoral américain de cette année. Appelés à choisir le 46ème Président des États-Unis, à renouveler un tiers du Sénat ainsi que l’intégralité de la Chambre des Représentants, les électeurs devaient également se prononcer par référendums locaux sur plusieurs sujets socio-économiques d’importance. Ce n’est pas une mince victoire libérale que de constater combien des politiques typiquement dirigistes ont été fermement rejetées, y compris dans des États acquis de longue date au parti démocrate. Lire la suite