[THÉÂTRE] Quand Macron découvre les contributions du Grand débat…

REPLAY : Pour conclure ma mini-rétrospective libérale sur une note adaptée à la détente dominicale, voici une petite satire politique de ma composition qui, je l’espère, vous arrachera quelques sourires (publication initiale le 17 mars 2019).

La scène se passe au Palais de l’Élysée le vendredi 15 mars 2019 vers 16 heures dans le bureau du Président de la République. Mais attention, ceci est une fiction, un petit vaudeville, donc toute ressemblance etc. serait bien évidemment fortuite ! Lire la suite

Benjamin CONSTANT, inlassable penseur de la LIBERTÉ

REPLAY : Mon petit chemin libéral, suite. Il y aura 255 ans demain, le 25 octobre 1767, naissait Benjamin Constant. Impossible de parler de libéralisme sans parler aussi de lui (article publié initialement le 23 avril 2016).

Je feuillette souvent mon livre Aux sources du modèle libéral français(1). Il couvre une vaste période allant de l’Ancien Régime à nos jours et j’aime le consulter pour préciser des repères historiques ou théoriques et pour y chercher des références. Récemment (edit : en 2016), au hasard des pages, je suis tombée sur cette citation de Benjamin Constant :

« Restez fidèles à la justice, qui est de toutes les époques ; respectez la liberté, qui prépare tous les biens ; consentez à ce que beaucoup de choses se développent sans vous, et confiez au passé sa propre défense, à l’avenir son propre accomplissement. » (De l’esprit de conquête et de l’usurpation, 1814)

Ce petit texte est dense. Il couvre presque tout ce qu’on pourrait dire sur le libéralisme. Lire la suite

Thermostats : c’est pas cher, c’est l’État qui paie ! #PlanSobriété

Élisabeth Borne, égale à elle-même. Il y a deux ans, celle qui était à l’époque ministre de la Transition écologique et solidaire confiait à Paris Match combien elle se réjouissait de voir qu’en quelques semaines, la crise du Covid avait « fait gagner des années de politique vélo ! » Aujourd’hui, même scénario. Le plan de sobriété énergétique qu’elle présentait avant-hier (6 octobre 2022) ne vise pas uniquement à « passer l’hiver » Lire la suite

Petit traité de vertu en politique selon MM. Macron et Bayrou

Après avoir été mis en examen en juillet 2021 pour des faits de « prise illégale d’intérêts » commis dans l’exercice de ses fonctions, le ministre de la Justice Éric Dupont-Moretti a été avisé avant-hier (lundi 3 octobre 2022) qu’il était renvoyé en procès devant la Cour de Justice de la République.

Le même jour, on apprenait qu’Alexis Kohler, secrétaire général de l’Élysée depuis 2017 et très proche conseiller d’Emmanuel Macron depuis plusieurs années, avait été mis en examen le 23 septembre, également pour « prise illégale d’intérêts » Lire la suite

Comptes bancaires : quand Bercy se rêve en Big Brother

Il y a quelques mois, dans un article appelant les nouveaux députés à mettre fin(*) à l’état d’urgence sanitaire, je soulignais en conclusion combien il était nécessaire que les citoyens montrent la plus grande vigilance, non seulement à court terme à propos des évolutions possibles de la loi de transition sanitaire, mais surtout à plus long terme du fait des possibilités accrues de surveillance de masse et de violation de nos données personnelles que le développement des technologies de l’information rend possibles : Lire la suite

Voile ISLAMIQUE : la riposte à l’obligation iranienne peut-elle être l’interdiction occidentale ?

Au moins, les choses sont claires. Après la mort tragique, abominable, de la jeune iranienne Mahsa Amini, 22 ans, arrêtée et brutalisée par des agents de la police des mœurs de Téhéran parce que son voile islamique laissait entrevoir une mèche de cheveux, personne ne pourra plus prétendre sérieusement que le voile doit être systématiquement considéré comme un « simple bout de tissu ». Pour les mollahs de la République islamique d’Iran, Lire la suite

Éric Zemmour ou le WOKISME à la sauce nationale-identitaire

Éric Zemmour n’a peut-être qu’un seul et unique sujet politique en tête, à savoir sauver la France de l’effondrement civilisationnel qui la guette du fait de « l’immigration incontrôlée et de l’islam conquérant » – ainsi que n’a pas manqué de le rappeler son lieutenant Nicolas Bay le week-end dernier lors de la première université d’été de leur parti Reconquête ! – il n’est cependant pas homme à mépriser les bonnes idées d’où qu’elles viennent, surtout si elles peuvent servir ses intentions. Prenez le féminicide, par exemple. Très intéressant, le concept du féminicide. Lire la suite

SUPER-PROFITS : commençons par revenir à un vrai marché libre

Il fallait s’y attendre. Chaque nouvel épisode de crise relance automatiquement la chasse aux « profiteurs » de crise. « Amazon se gave ! » lançait Roselyne Bachelot en novembre 2020, au cœur du débat sur les restrictions d’activité anti-Covid. Vite, boycottons Amazon, taxons son chiffre d’affaires, ramenons de la sobriété et de la justice sociale dans ce monde de brutes ! Aujourd’hui même combat Lire la suite

Petit INTERLUDE viande, planète et barbecue

Les écologistes n’existeraient pas, faudrait-il les inventer ? Peut-être faudrait-il surtout qu’ils parviennent à se tourner vers une écologie réellement soucieuse d’inscrire le développement de l’homme de façon aussi harmonieuse que possible dans son environnement plutôt que d’agiter les peurs sur l’épuisement des ressources et le réchauffement climatique afin d’imposer leur vison autocratique de la vie sur terre.

Mais ne méprisons pas leur talent infini pour nous faire rire, Lire la suite

La REFONDATION, c’est simple : on prend les MÊMES et on recommence

C’est dimanche. Crise énergétique, Conseil de défense, Refondation – partons en balade avec Macron ! (Attention, il n’est pas impossible qu’un peu d’ironie se cache dans ces lignes).

Je ne sais si l’on aura froid cet hiver par manque de gaz et d’électricité – la faute au Covid et à la guerre russe en Ukraine, et c’est tout (sic), d’après nos dirigeants. Mais l’on est d’ores et déjà saisi d’un tournis épouvantable par le seul fait de suivre les oscillations frénétiques du discours gouvernemental sur la question, entre rassurance pas très sereine sur les approvisionnements en énergie, alarmisme hyperbolique d’Emmanuel Macron et prétexte inespéré pour obtenir une baisse des émissions de CO2. Petit condensé des déclarations récentes : Lire la suite