À propos

Le Blog de Nathalie MP
La Liberté dans nos Vies / Politique Libéralisme Catholicisme
Par Nathalie MP Meyer, blogueuse libérale
.

Nathalie MP Meyer : J’ai d’abord tenu ce blog sous le pseudonyme de Nathalie MP, mais par souci de transparence et de crédibilité, j’ajoute aujourd’hui (23 décembre 2019) mon nom de naissance.

Je suis née à Paris en 1962, j’ai eu mon bac C (scientifique) en 1979, j’ai été en prépa au Lycée Louis-le-Grand et je suis diplômée de l’ESSEC promotion 1984.

J’ai vécu au Pérou et en Espagne, j’ai travaillé dans la banque-assurance au sein du groupe Compagnie bancaire Paribas (intégré aujourd’hui au groupe BNPP) et je travaille actuellement à 50 % au sein de la société de conseil en financement pour les entreprises que mon mari et moi avons créée en 2012 (20 % depuis que les plasmocytes en folie me sont tombés dessus).

• Thèmes et méthode

Ce blog est une tentative entièrement personnelle d’aborder les sujets politiques et économiques qui nous concernent à travers le prisme du libéralisme. Ma méthodologie consiste alors à essayer d’écarter les polémiques inutiles en apportant les informations nécessaires à la compréhension du sujet, puis à donner mon interprétation.

J’alterne des articles d’actualité économique, des commentaires politiques et des portraits de penseurs libéraux, je parle de la France, de l’Europe et du Monde, avec le souhait de faire connaître les thèses libérales et d’expliquer en quoi elles constitueraient une réponse adaptée à nos problèmes actuels aussi bien sur le plan des libertés individuelles que sur celui de la prospérité économique générale.

Mon blog est libéral et ne s’en cache pas, mais il n’est pas pour autant militant pour un parti ou pour un homme politique. Je retourne toutes les pierres où qu’elles soient. Lorsque je perçois des idées intéressantes, je le signale ; lorsque je vois des idées ou des politiques absurdes, inefficaces ou privatrices de liberté, je le signale aussi.

Ce faisant, je rejette tout étatisme, tout socialisme, tout collectivisme, tout constructivisme, qu’il soit nationaliste (RN ex-FN) ou internationaliste, qu’il soit de gauche ou de droite, progressiste ou conservateur. On peut se dire progressiste ou conservateur par décision personnelle, mais aucune contrainte d’État ne saurait nous imposer l’un ou l’autre choix, de même que notre progressisme ou notre conservatisme ne saurait s’imposer aux autres contre leur volonté. 

Je cherche aussi à réconcilier le catholicisme avec le libéralisme et à montrer, contre l’opinion courante en vigueur chez beaucoup de catholiques, que libéralisme et catholicisme ne sont pas incompatibles. Après tout, Dieu le premier nous laisse libres de croire.

Enfin, il m’arrivera de manifester mon soutien à l’existence d’Israël dans le conflit qui l’oppose aux Palestiniens, et plus généralement au reste du monde moyen-oriental. Ce qui ne veut pas dire que je n’aurai pas éventuellement l’occasion de critiquer la politique de ses gouvernements selon mon axe d’analyse libéral.

• Photo de couverture

Détail d’une aquarelle représentant la Statue de la Liberté réalisée par sculpteur Bartholdi lui-même depuis le paquebot qui le ramenait en France après l’inauguration de son oeuvre (1886).

Les raisons qui m’ont amenée à choisir cette illustration sont racontées dans l’article Rentrée 2018 : sous le signe de « La Liberté dans nos Vies » (23 août 2018).

• Présentation et variations en vidéo

En août 2017, j’ai tenté une nouvelle approche pour présenter mon blog. À découvrir dans cet article où il est aussi question de Vauban, de Macron et du libéralisme : [Vidéo] J’avais annoncé une surprise, la voici !

.• Anniversaires

J’ai ouvert ce blog le 3 février 2015. Deux ans après, j’ai jeté un oeil sur le chemin parcouru et livré mes impressions ici : Deux ans de blog et 250 articles !

Pour marquer le 4ème anniversaire (3 fév. 2019), j’ai parlé de la fréquentation du blog et j’en ai profité pour mettre en avant les articles les plus populaires : Aujourd’hui, je fête 4 ans de blog et 485 articles !

• Publications

Mes articles sont repris plus ou moins fréquemment par les sites :

logo-cp .                  Institut Coppet .                       

.
• Conférence et Intervention dans les médias

· Participation à l’émission « Décryptage » de Philippe Delaroche sur Radio Notre Dame à propos de la Turquie (25 avril 2017). Podcast : 

.

· Participation comme conférencière au Xème Week-End de la Liberté organisé du 20 au 22 sept. 2019 par le Cercle Frédéric Bastiat sur le thème « Propriété & Responsabilité : des Solutions pour la France ».


• Réseaux sociaux et contact

Twitter_logo_blue     imgres                imgres  Adresse E-Mail :

.
• Commentaires

Ils sont les bienvenus, surtout s’ils sont joliment rédigés, en rapport avec le sujet de l’article et respectueux des formes élémentaires de courtoisie. En revanche, j’en décline toute responsabilité, ils n’engagent que leurs auteurs.

Fautes d’orthographe : j’essaie d’être vigilante, mais il en reste toujours quelques-unes, il m’arrive même d’en corriger certaines plusieurs mois après publication. Si vous en voyez, ou si vous souhaitez corriger les vôtres, merci de m’aviser par Email. Je ferai les rectifications nécessaires au plus vite : 

• Blogs amis

En pied-de-page de ce blog, j’ai créé des liens avec une vingtaine de sites et blogs « amis » que je consulte régulièrement et que j’apprécie. Il ne s’ensuit pas que je sois forcément d’accord avec toutes les thèses qui y sont développées.

• Photos

Certaines sont de moi, la plupart ont été trouvées sur internet et j’en indique la provenance si j’ai accès à cette info. En cas de réclamation fondée, la photo litigieuse sera retirée.

• Autres centres d’intérêt

aretes-de-la-meije-2012Divers et dans le désordreSki, Meije, Granon, Briançon, Vauban, Serre-Chevalier, Architecture, ISS et découverte de l’univers, Teckel, Ricoré, Gigot d’agneau et Gratin dauphinois de La Taque.


Image Gravatar de Victor Nunes : https://instagram.com/victornunesfaces/

22 réflexions sur “À propos

  1. Pingback: Laudato Si’ : les objections d’une catholique libérale | Contrepoints

  2. Pingback: La Liberté d’expression est totale ou elle n’existe pas | Contrepoints

  3. Bonjour Nathalie
    Je commence à découvrir vos écrits qui m’intéressent beaucoup et dont je partage la teneur.
    En visitant votre blog, je me rends compte qu’il y a de quoi lire .
    Avant d’aller plus loin, j’aurais une question personnelle : vivez vous de vos écrits ou travaillez vous dans la finance par exemple ?
    Pour équilibrer ma demande je vos indique que je travaille chez Natixis.
    Ma question est de la pure curiosité, sans arrière pensée.
    J’espère que vous pardonnerez mon indiscrétion .

    Laurent ( Baillon)

  4. Madame,

    Je découvre avec un vif plaisir votre blog.

    Je vous fais la suggestion suivante de découvrir et d’inscrire dans la liste de vos blogs amis celui-ci qui est celui d’un universitaire mathématicien et qui livre des analyses factuelles, argumentées et critiques des thèses situées dans la mouvance de celles du GIEC, à savoir :
     » https://mythesmanciesetmathematiques.wordpress.com/. »

    Bien cordialement,

    Éric Monard.

    • Bonjour Monsieur et merci pour votre aimable commentaire.

      Quant à votre suggestion, je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé avant ! Je suis moi-même membre du collectif des climato-réalistes qu’il anime ! Je m’en acquitte dès maintenant !

      Cordialement,
      Nathalie MP.

      • Bonjour,
        il existe une façon relativement simple d’évaluer l’incidence des autres causes du réchauffement que celle des humains… c’est d’observer si il y réchauffement ou non sur Mars par exemple! Nous avons là-bas un robot qui pourrait nous aider… Mais la NASA a déjà rapporté des observations de réchauffement sur d’autres planètes… Alors? A quand une confirmation avec des mesures exactes. Ce qui n’empêcherait pas que les humains reviennent à des attitudes plus équilibrées en matière de « consommation » de la planète!
        Cordialement,
        Marc N

  5. Bonjour,
    polémiques et controverses, thèses et antithèses, c’est de l’intello-diversité, une facette de la diversité généralement reconnue comme souhaitable. Division de opiniones, derecho a discrepar, .dit-on en castillan ! La vérité n’est sans doute par une, et le débat permet de sortir des ornières desquelles on ne peut sortir si on garde les œillères, celle de la pensée unique dominante, …

    Ceci étant dit, avez vous publié, vous ou vos blogs associées, sur le trou de a couche d’ozone, percée, en partie colmatée, puis repercée ? Ou bien envisagez vous de le faire ?

    Un vrai plaisir de lire vos publications, si bien écrites…même si parfois certains tacles sont un peu appuyés…

  6. Bonjour Nathalie MP !
    Il y a bien longtemps que je vous lis à travers Contrepoints et maintenant je viens de « divorcer d’avec eux à cause d’un de vos articles au sujet duquel ils ont censuré mon commentaire. Comme je suis, à plus de 75 ans un peu têtu, je vais le mettre directement sur votre blog.
    Mais pour ce faire il m’a fallu aller sur celui-ci et j’ai tenté d’écouter votre texte de l’été 2017, malgré le vent surtout, et j’en ai donc relu le texte. Merci tout d’abord pour m’avoir fait connaître Vauban que je ne connaissais que comme architecte. C’est donc un précurseur des Libéraux.
    Vous aimez son pont et je voudrais vous présenter un autre pont quasiment identique, fait lui, par les romains et à moins de 50 km à vol d’oiseau de Briançon, c’est à dire au Lauzet sur l’Ubaye. Dans les Alpes de Haute-Provence. Les origines de ma mère y sont aussi loin (aux alentours de 1.600) que les registres peuvent remonter. La montagne est donc aussi dans mes gènes.
    Maintenant je suis exilé en Valais à 1.500 m d’altitude dans un pays magnifique. Mais exilé tout de même car avant de « partir » je veux mettre mes enfants et petits enfants surtout, au sein d’un pays où ils ne deviennent pas des esclaves d’une nomenklatura pléthorique. Quand dans votre texte de l’été 2017, vous aimeriez qu’on laisse encore quelques années à Macron, pensez-vous encore aujourd’hui en novembre 2019, la même chose ? Exilé car c’est dur de s’éloigner de ses amis et de son environnement habituel, surtout pour ma femme qui a mon âge et avec laquelle, je suis marié depuis 54 ans !
    Si vous jetez un coup d’oeil à mon blog, sur lequel par dépit je suis moins actif aujourd’hui, vous verrez que mon idéal est bien proche du vôtre.
    Alors continuez ainsi, et ne vous laissez pas endormir par les sirènes étatiques, de plus en plus nombreuses en France et qui, à mon avis ne s’en relèvera pas sans une révolution, comme celles que l’Europe a connue dans le dernier quart du XXème siècle.
    Bien cordialement

    • Merci beaucoup pour votre commentaire.

      « Quand dans votre texte de l’été 2017, vous aimeriez qu’on laisse encore quelques années à Macron, pensez-vous encore aujourd’hui en novembre 2019, la même chose ? »

      Voici précisément ce que j’ai écrit :

      « Je vous avoue que les débuts du quinquennat ne m’ont guère emballée et que la suite me laisse songeuse. Mais attendons encore un peu. Soyons bon prince et, selon la formule consacrée, « donnons sa chance à Macron ». Laissons du temps au temps, laissons les projets se développer concrètement, laissons par exemple la loi d’habilitation pour réformer le code du travail par ordonnances céder la place aux ordonnances elles-mêmes. Voyons les textes, et commentons, sur ce sujet comme sur tout le reste. »

      Suite à quoi je n’ai pas attendu 2019 pour considérer que « Macron est en train de se planter (et ce n’est pas réjouissant) » (article du 22 oct. 2018) !

      Bien à vous.

  7. Bonjour Nathalie MP !
    Il y a bien longtemps que je vous lis à travers Contrepoints et maintenant je viens de « divorcer d’avec eux à cause d’un de vos articles au sujet duquel ils ont censuré mon commentaire. Comme je suis, à plus de 75 ans un peu têtu, je vais le mettre directement sur votre blog.
    Mais pour ce faire il m’a fallu aller sur celui-ci et j’ai tenté d’écouter votre texte de l’été 2017, malgré le vent surtout, et j’en ai donc relu le texte. Merci tout d’abord pour m’avoir fait connaître Vauban que je ne connaissais que comme architecte. C’est donc un précurseur des Libéraux.
    Vous aimez son pont et je voudrais vous présenter un autre pont quasiment identique, fait lui, par les romains et à moins de 50 km à vol d’oiseau de Briançon, c’est à dire au Lauzet sur l’Ubaye. Dans les Alpes de Haute-Provence. Les origines de ma mère y sont aussi loin (aux alentours de 1.600) que les registres peuvent remonter. La montagne est donc aussi dans mes gènes.
    Maintenant je suis exilé en Valais à 1.500 m d’altitude dans un pays magnifique. Mais exilé tout de même car avant de « partir » je veux mettre mes enfants et petits enfants surtout, au sein d’un pays où ils ne deviennent pas des esclaves d’une nomenklatura pléthorique. Quand dans votre texte de l’été 2017, vous aimeriez qu’on laisse encore quelques années à Macron, pensez-vous encore aujourd’hui en novembre 2019, la même chose ? Exilé car c’est dur de s’éloigner de ses amis et de son environnement habituel, surtout pour ma femme qui a mon âge et avec laquelle, je suis marié depuis 54 ans !
    Si vous jetez un coup d’oeil à mon blog, sur lequel par dépit je suis moins actif aujourd’hui, vous verrez que mon idéal est bien proche du vôtre.
    Alors continuez ainsi, et ne vous laissez pas endormir par les sirènes étatiques, de plus en plus nombreuses en France et qui, à mon avis ne s’en relèvera pas sans une révolution, comme celles que l’Europe a connue dans le dernier quart du XXème siècle.
    Bien cordialement

  8. Allo, je viens de rencontrer votre blog. En spécial je suis très content de voir la prédilection pour Jacques Rueff que vous avez. Pour moi c’est très important parce que je suis en train de finir et défendre ma thésis doctorale sur Rueff à l’université Rey Juan Carlos de Madrid. Pour premier fois depuis 1971 un magazine spécialisé sur l’économie libéral et l’école autrichienne d’économie en particulier « procesos de mercado » a publié un article sur Rueff (comme je ai vu que vous avez connaissances de la langue espagnole je crois que vous pouvais bien le lire) J’espère aussi que ma contribution académique donnera à tous les économistes espagnols une nouvelle perspective des contributions de Rueff pour notre temps.
    Ignacio Arellano

    • Bonjour et merci pour votre commentaire.
      Excellente idée que de consacrer une thèse à Jacques Rueff ! Il était en quelque sorte l’une des meilleures parts du général de Gaulle, plutôt dirigiste par ailleurs.
      Bon courage à vous et au plaisir de vous lire !

  9. Bonjour Madame Meyer. Vos réflexions et manifestations sont très intéressantes.
    Je viens de vous découvrir sur les Contrepoints de ce jour 10/09/2020
    Je me permettrai de vous faire mes commentaires en direct par courriel, dès que possible.
    Bien à vous
    Jean SAGUI de LODZ

Laisser un commentaire