Il y a 4 ans, François Hollande devenait Président …

Mise à jour du lundi 15 mai 2017 : François hollande a officiellement cédé sa place à Emmanuel Macron. Il en a profité pour répéter qu’il laisse un pays en bien meilleur état que celui qu’il a trouvé en 2012. Comme il a renoncé à se représenter, on peut s’aventurer à lire entre les lignes d’un bilan qui, en réalité, nous laisse loin derrière de nos grands voisins comparables.

Mise à jour du samedi 3 décembre 2016 : Après avoir brossé un tableau flatteur de son action à la tête de l’Etat depuis 2012, le Président François Hollande a annoncé jeudi 1er décembre qu’il ne serait pas candidat à l’élection présidentielle de 2017. Les circonstances de son renoncement sont à lire ici. Quant à son bilan, il est détaillé dans les articles ci-dessous :


Il y a quatre ans, le 6 mai 2012, la France s’offrait les frissons supposés du « changement, c’est maintenant », promis par le candidat François Hollande qui se voyait bien devenir « Moi, Président » en lieu et place d’un Président sortant en difficulté fouqueto-politique et d’un candidat socialiste concurrent en délicatesse libidino-judiciaire. C’est en effet ce jour-là que François Hollande, se présentant pour la première fois et avançant en terrain bien déblayé, accédait à la présidence de la République française en battant son prédécesseur Nicolas Sarkozy avec 51,64 % des suffrages exprimés, devenant ainsi le second chef d’Etat de gauche de la Vème République.  Lire la suite