Pour l’UNESCO, le Mur des Lamentations est musulman !

Info du jeudi 12 octobre 2017 : Les Etats-Unis, puis Israël, ont décidé de quitter l’UNESCO parce qu’ils jugent cette organisation trop anti-Israël. Ca se défend, comme on pourra le constater en relisant cet article de mai 2016 (les mises à jour sont en fin d’article) :

L’UNESCO est l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, les sciences et la culture. Tout un vaste programme qui incline à penser que l’esprit des Lumières souffle sur cette institution théoriquement vouée à accompagner les peuples le long de l’exaltant chemin qui mène à l’émancipation par l’accroissement et la propagation du savoir.

C’est peut-être vrai lorsqu’il s’agit de développer des programmes d’aide à l’éducation dans les pays pauvres. C’est nettement plus douteux quand il s’agit de réécrire l’histoire sous la pression de pays musulmans qui utilisent les diverses instances de l’ONU pour pousser les revendications de l’islamisme le plus intransigeant, le plus destructeur et le plus conquérant. Dernière opération en date, une résolution, votée par la France, visant à nier les liens entre le peuple juif et ses lieux saints les plus emblématiques : le Mur des Lamentations et le Mont du Temple.

Si Louis de Funès, confronté à son chauffeur Salomon, lui dit avec l’étonnement de qui ne s’est jamais posé beaucoup de questions « Comment, Salomon, vous êtes juif ? (…) Ecoutez, ça fait rien je vous garde quand même », l’UNESCO lui dirait « Non, non, Salomon, vous n’êtes pas juif, dorénavant vous êtes musulman. » 

C’est en effet ce qu’il ressort d’une récente résolution proposée le 16 avril 2016 au vote des 58 Etats membres du Conseil exécutif de l’UNESCO. Sous couvert d’un flot de détails techniques sur la protection du patrimoine culturel palestinien, l’Algérie, l’Egypte, le Liban, le Maroc, Oman, le Qatar et le Soudan, poussés par l’Autorité palestinienne, ont acté le rattachement du Mur des Lamentations, aussi appelé Mur occidental, et de la place qui le précède (rebaptisée Al-Buraq en arabe), à l’esplanade des mosquées, seule entité culturelle considérée dans le texte.

Vue du Mont du TempleCette dernière, appelée aussi Mont du Temple par les Juifs car c’est le lieu où se dressait le temple de Jérusalem avant ses différentes destructions, abrite maintenant deux mosquées : le Dôme du Rocher (coupole dorée) construite en 691 ou 692 après JC, magnifique mais ce n’est pas la question, et la mosquée Al-Aqsa (coupole grise) datant à peu près de la même époque. La photo ci-dessus (Wikipédia) donne une vue de l’esplanade des mosquées. On devine sur la gauche le Mur des Lamentations et sa place d’accès. Dans la résolution, il n’est plus qu’un mur de soutènement de la mosquée Al-Aqsa et appartient de façon inclusive aux « alentours » de l’esplanade des mosquées.

La résolution en question a été approuvée par 33 pays dont la France, en bonne compagnie avec l’Iran, la Chine, le Brésil, la Russie, les pays musulmans qui ont proposé la résolution, et plus inexplicablement l’Espagne, la Suède et la Slovénie. Remarquons que Le Royaume-Uni, l’Allemagne, les Pays-bas et les Etats-Unis, moins sensibles aux intimidations absurdes des islamistes, ont voté contre.

Cette affaire avait déjà donné lieu à un projet de résolution de l’UNESCO en octobre 2015. Il s’agissait d’affirmer « que la place Al-Buraq [qui se trouve face au mur des Lamentations] est une partie intégrante de la mosquée Al-Aqsa et du Dôme du Rocher. » Mais à ce moment-là, la tentative de faire du Mur des Lamentations et son abord un lieu strictement rattaché à des monuments musulmans n’avait pas passé le barrage des discussions préalables et la proposition avait été enlevée in extremis du texte porté au vote. Ce n’était que partie remise, car si la résolution actuelle ne reprend pas cette affirmation, elle est rédigée comme si c’était bel et bien le cas.

On observe depuis plusieurs années un mouvement constant de la part des membres musulmans de l’UNESCO pour s’approprier des lieux de cultes juifs et les faire rentrer par ce biais dans le « patrimoine culturel palestinien. » En 2010, ce fut notamment le cas du Caveau des Patriarches dans la ville d’Hebron et du tombeau de Rachel à Bethléem. Selon la tradition, le premier site abrite les sépultures de trois couples bibliques : Abraham et Sarah, Isaac et Rebecca, Jacob et Léah. A l’époque d’Hérode le Grand, il y a plus de 2 000 ans, une grande enceinte fut construite pour protéger les caveaux. Mais dans le document de l’Unesco, le caveau a seulement 1 000 ans. Quant au second site, le tombeau de Rachel a toujours été considéré comme un lieu de culte juif, y compris sous l’Empire ottoman. Cela n’empêche nullement la résolution du 16 avril 2016 de réaffirmer le caractère intégralement palestinien de ces deux sites et de demander à Israël de les retirer de la liste de son patrimoine religieux.

Quitte à faire quelques erreurs de dates, des erreurs de 1 000 ans tout de même, les pro-palestiniens tentent et retentent par tous les moyens de dépouiller les juifs de leur héritage religieux et culturel multi-millénaire. Le Coran transforme les grands personnages de la Bible en prophètes de l’Islam, Abraham devient Ibrahim et ainsi de suite, jusqu’à nier purement et simplement l’Ancien Testament tout en s’appropriant son histoire et ses lieux saints.

La résolution va jusqu’à accuser les Israéliens de pratiquer eux-mêmes une réécriture de l’histoire en attribuant un caractère juif à des monuments musulmans, alors qu’aucune résolution aussi stupide n’a jamais été proposée par Israël à l’UNESCO :

« notamment la violation que représente la conversion persistante de nombreux vestiges islamiques et byzantins en soi-disant bains rituels juifs ou lieux de prière juifs. »

Dans l’esprit de l’islamisme, tout se passe comme si rien ne devait exister en dehors de la confession musulmane. Les terroristes de Daesh, non contents de mettre à mort tous les humains qui leur résistent ou simplement qui leur déplaisent, s’acharnent sur tous les vestiges architecturaux juifs ou chrétiens. Ils massacrent les musées, détruisent les instruments de musique et font des autodafés afin d’éradiquer de leur monde de folie tout ce qui rappelle l’Occident et les valeurs de la liberté. C’est ainsi qu’en Syrie la superbe ville antique de Palmyre fut profondément vandalisée, sous l’oeil complaisant du régime de Bachar El Assad qui n’a rien fait pour contrer l’avancée des djihadistes dans une zone désertique parfaitement découverte. C’est ainsi qu’en Iraq, le monastère Saint-Elie, vieux de 1400 ans, fut purement et simplement rasé.

Si la méthode brutale et voyante de Daesh soulève l’indignation des Occidentaux, ce n’est pas la cas de la méthode plus insidieuse utilisée par des Etats musulmans membres de l’UNESCO pour réécrire l’histoire, l’air de rien, au profit de l’islam. Il n’est pourtant guère besoin d’être un grand historien pour comprendre que si le prophète Mahomet a commencé à répandre l’Islam au VIIème siècle après JC, le Mur des Lamentations, vestige du temple juif reconstruit par Hérode au Ier siècle avant JC, ne peut en aucun cas devenir par la seule obsession des Palestiniens un lieu de culte musulman.

Le temple était bien en place au temps de Jésus. On sait grâce aux Evangiles que ce dernier en chassa les marchands et on sait aussi qu’il allait fréquemment y prier et discuter avec les grands prêtres. Or Jésus est né approximativement vers l’an -5 et il est mort vers l’an 30 de notre ère. Le temple lui-même fut détruit par les Romains en 70 après JC. L’historien Flavius Josèphe, témoin de la chute de Jérusalem, relate que Titus, futur empereur romain, ordonna la destruction de toute la ville sauf les plus hautes tours et aussi « toute la partie du rempart qui entourait la ville du côté de l’ouest » pour les besoins de la garnison romaine.

La vidéo ci-dessous est une émission « C’est pas sorcier » consacrée au judaïsme. A partir de 12′ 40″ jusqu’à 16′ 30″ il y est question du temple de Jérusalem. On nous explique clairement et simplement ses origines et ses diverses vicissitudes au cours des siècles, tout en ne laissant aucun doute sur le fait que le Mur des Lamentations, ou Mur occidental, est bien ce qu’il reste du temple juif construit par le Roi Hérode :

Les contestations palestiniennes portent également sur le fait que les Musulmans n’auraient pas toute liberté pour circuler et accéder à « leurs » lieux de culte. Dans le document de 2010 publié par l’UNESCO sur le Caveau des Patriarches et le tombeau de Rachel, il est écrit que :

« En outre, Israël continue de refuser aux Palestiniens l’accès et l’utilisation de leurs lieux de culte historiques et de biens appartenant à leur patrimoine culturel. »

Voici une autre charmante distorsion de la réalité, réitérée dans la résolution actuelle. Lorsque tous les sites en question étaient sous contrôle jordanien, c’est-à-dire avant 1967, les Juifs n’y avaient aucun accès. C’est au contraire depuis qu’Israël en a retrouvé l’administration que toutes les confessions ont un accès à tous ces lieux. Pire, les seules difficultés d’accès concernent les non-musulmans à l’esplanade des mosquées. C’est précisément cette restriction à l’égard des Juifs qui a provoqué des tensions à partir de 2014. Pour mettre fin à l’escalade, Benjamin Netanyahou a accepté de faire respecter l’état de fait, largement exploité par les Palestiniens, qui permet aux non-Musulmans de visiter le site mais autorise les seuls Musulmans à y prier bien qu’il s’agisse « du site le plus saint pour les Juifs. » 

Ainsi, la résolution adoptée il y a quinze jours au mépris de toute réalité historique constitue une véritable faiblesse de certains pays occidentaux, dont hélas la France, à l’égard des propositions soumises par les pays musulmans. Les instances internationales sont coutumières de ce genre d’opération de pure propagande pro-palestinienne contre Israël. Dans un article consacré au Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU, j’expliquais que la présidence de son comité consultatif avait été donnée à l’ambassadeur de l’Arabie saoudite auprès des Nations unies, M. Faisal Trad. Chacun sait que l’Arabie saoudite est l’image même de la probité candide en ce domaine. Hillary Clinton déplorait en 2011, alors qu’elle était Secrétaire d’Etat américain (équivalent de notre ministre des Affaires étrangères) que depuis cinq ans « Israël soit le seul pays sujet à un ordre du jour permanent » du CDH.

Tant le CRIEF (Conseil représentatif des institutions juives de France) par la voix de son président Roger Cukierman que d’autres personnalités politiques françaises se sont inquiétés du vote de cette renversante résolution et ont écrit au Président de la République pour lui faire part de leur incompréhension, lui demandant de prendre au plus vite ses distances avec ce texte, d’autant que les autres grands pays européens ont adopté une position inverse à ce sujet.

On ne connait pas pour l’instant la position du Chef de l’Etat, mais on imagine mal les diplomates français auprès de l’UNESCO ne pas prendre leurs instructions à la meilleure source gouvernementale. La « rue arabe » qui prévaut au Quai d’Orsay depuis De Gaulle semble en pleine forme et n’hésite même pas à tremper dans des opérations de parfaite désinformation historique. Quels sont les bénéfices attendus ? La remobilisation de l’électorat musulman au profit des socialistes en vue de 2017, après les secousses qu’il a dû endurer suite aux attentats de 2015 ?


Mise à jour du mercredi 11 mai 2016 : A l’Assemblée nationale, le premier Ministre Manuel Valls a déclaré que le texte de la résolution de l’UNESCO sur le patrimoine palestinien (voir ci-dessus) était mal rédigé et que son vote aurait dû être évité. La France ayant voté cette résolution, on se demande vraiment s’il existe la moindre coordination au sein des services de l’Etat ou s’il s’agit d’une déclaration pleine de cynisme après un vote parfaitement orchestré.

Mise à jour du vendredi 14 octobre 2016 : L’UNESCO a récidivé hier jeudi 13 octobre 2016 en adoptant à nouveau une résolution qui traite Israël de « puissance occupante » et réserve le caractère sacré du Mont du Temple à l’Islam. Cette résolution, poussée comme d’habitude par l’Autorité palestinienne, a été proposée par l’Egypte, l’Algérie, le Maroc, le Liban, Oman, le Qatar et le Soudan. 24 pays ont votés pour, 6 contre (les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Lituanie, les Pays-Bas, l’Estonie et l’Allemagne) et 26 se sont abstenus, dont la France, qu’on aurait préféré voir dans le groupe précédent, après les déclarations de M. Valls à ce sujet.


Mur des lamentations 2Illustration de couverture : Le Mur des Lamentations à droite (Ier siècle av. JC) et la mosquée Dôme du Rocher au centre (an 691 ou 692 après JC) – Photo personnelle.

46 réflexions sur “Pour l’UNESCO, le Mur des Lamentations est musulman !

  1. Excellent et édifiant article.
    Il faudra surveiller la suite des événements.
    La réécriture de l’histoire est dans la ligne droite de la réécriture des mots visant à faire plier la réalité à l’idéologie.

    Un détail : en histoire, l’année 0 n’existe pas (sans oublier qu’on ne peut dater exactement sa naissance).

    Aimé par 3 people

    • Bonjour Calvin,
      En effet, tout ceci, fait avec l’air de ne pas y toucher, est totalement insidieux. Par le biais de quelques mots, de quelques omissions et de quelques revendications, on crée un état de fait sur lequel on s’appuiera dans la prochaine résolution pour entériner officiellement le tout.
      PS : Je vais changer an 0 en -5 et an 33 en an 30. Ce sera plus conforme. Mais j’ai bien stipulé « approximativement ».
      Cordialement, Nath MP.

      Aimé par 1 personne

    • Je pense que si. J’ai pris votre « Rien n’arrête le progrès » pour un sarcasme et je réutilise progrès comme vous.
      Par contre, là où je me différentie souvent d’autres positions méfiantes vis-à-vis des poussées de l’obscurantisme islamiste, c’est que je ne veux pas essentialiser les personnes musulmanes prises individuellement.

      Aimé par 2 people

  2. Bonjour,

    Dans un soucis d’exactitude, pourriez-vous citer les éléments de la résolution de l’UNESCO qui selon vous désigne le mur des lamentations comme musulman ?

    Merci d’avance

    J'aime

    • C’est l’ensemble de la résolution (elle est en lien) qui nie le lien entre histoire du peuple juif et ses monuments religieux, en englobant le tout dans un ensemble unique de l’esplanade des mosquées, en se plaignant de méfaits israéliens qui empêcheraient les musulmans d’accéder aux mosquées, alors que c’est le contraire qui se passe, etc… Après d’autres textes de l’UNESCO sur les caveaux des patriarches (avec moult inexactitudes historiques), après la tentative d’octobre 2015, un peu trop voyante, cette résolution est beaucoup plus insidieuse dans sa rédaction, mais avance petit à petit vers le même résultat : effacer progressivement les traces d’une présence juive antique.
      La précédente résolution d’octobre 2015 voulait faire voter le texte suivant : le conseil de l’UNESCO « affirme que la place Buraq [qui se trouve face au mur des Lamentations] est une partie intégrante de la mosquée Al-Aqsa et du Dôme du Rocher », ce qui permit à France 24 de titrer : « L’Unesco étudie une résolution qualifiant de musulman le mur des Lamentations. »
      La résolution d’avril dernier ne dit pas ça mais fait exactement dans tous ses attendus comme si c’était le cas.

      C’est ce phénomène que je décris et contre lequel je mets en garde. C’est un peu comme quand quelqu’un met un transat devant sa maison sur un domaine public. Ca n’a pas l’air de grand chose, mais au fil du temps c’est tout un salon de jardin qui est là et finalement l’habitude l’emporte et on ne se rappelle plus qu’en fait le lieu est public et non privé. Sauf si les voisins râlent dès le début contre cet abus. A Jérusalem, on en est au transat qui est en passe de se transformer en salon de jardin.
      On peut bien sûr avoir une lecture faussement naïve de la résolution (comme le fait Médiapart par exemple, mais cette lecture n’est jamais que le fait des ennemis d’Israël). J’ai du mal à ne pas voir arriver le Qatar, Oman, l’Algérie etc…avec leurs gros sabots quand il est question d’Israël.

      J'aime

      • Bonjour et merci pour ce lien qui donne en plus le résultat du vote.
        Ceci dit, je n’aurais jamais écrit un tel article sans donner le texte de la résolution. Il est en lien sous le mot « résolution » de mon paragraphe 3. Je ne sais pas trop si mes lecteurs s’en rendent compte, car dans mes stats je constate que peu de liens sont ouverts, mais je fais attention à sourcer tous les chiffres, les déclarations etc…
        Cordialement, Nathalie MP.

        J'aime

      • Merci pour le lien. J’avais pu lire la résolution sans y trouver de mention directe en rapport avec le titre de cet article. D’où ma question.

        Nathalie MP y a répondu et a confirmé que son titre s’inscrit davantage dans une logique globale que dans des éléments présents dans la résolution.

        Même si le début de sa réponse me semble un peu caricatural (la résolution nierai le lien entre histoire du peuple juif et ses monuments religieux) au vu des éléments avancés, qui concernent a priori des règles de sécurité, des travaux ou le respect de décisions de l’UNESCO.

        J'aime

  3. Jérusalem est la ville sacrée des juifs et des chrétiens, un point c’est tout, et aujourd’hui c’est la vraie capitale d’Israël. Les musulmans n’ont rien à y faire. Ils ont La Mecque et Médine, ça en fait dejà deux.

    C’est charmant, La Mecque, c’est totalement interdit aux non-musulmans, les musulmans s’y tuent eux-mêmes par milliers parce qu’ils sont incapables de faire deux pas ensemble sans se marcher dessus, ça devrait leur suffire, il me semble ?

    Quant à l’ONU et ses filiales, il y a beau temps qu’ils ne représentent plus la « communauté internationale » et la « paix dans le monde ». Ce sont des organisations gauchistes (et de plus en plus islamo-gauchistes) dont le but est de subvertir l’Occident.

    J’ai assisté une fois dans ma vie à une conférence à l’UNESCO, présidée par l’un des ambassadeurs accrédités, et je suis littéralement parti en courant, tellement le je-m’en-foutisme et la corruption se voyaient comme le nez au milieu de la figure.

    Tenez, je vous ai fait un petit best-of de mes dernières vacances à La Mecque :

    https://ledesk.ma/wp-content/uploads/2016/03/COUV2-1434×717.jpg?a53ec1

    C’est tout à fait coquet, n’est-ce pas ? Exactement l’endroit où l’on rêverait de passer un week-end ! L’extérieur ressemble à l’intérieur : la ville sacrée des musulmans reflète la désolation de leur âme. Ils sont très bien chez eux. Qu’ils y restent, nous on garde Jérusalem.

    J'aime

  4. Merci Nathalie d’avoir brillamment relayé cette information parue la semaine dernière mais qui a été très peu commentée dans la presse francophone généraliste.
    Le plus surprenant n’est pas cette résolution hallucinante car elle émane d’une organisation qui a depuis longtemps une obsession anti-israélienne, mais le vote du représentant français qui s’aligne sur une résolution que l’on peut qualifier de révisionniste. Je ne comprends pas bien l’intérêt de la France qui, en votant de la sorte, se disqualifie un peu vis-à-vis du projet de François Hollande d’organiser une conférence internationale pour relancer le processus de paix israélo-palestinien

    Aimé par 1 personne

    • « Je ne comprends pas bien l’intérêt de la France qui, en votant de la sorte, se disqualifie un peu vis-à-vis du projet de François Hollande d’organiser une conférence internationale pour relancer le processus de paix israélo-palestinien  »
      C’est pourtant assez simple, la gauche française est pro-palestinienne depuis toujours et le projet de Hollande n’a d autre but que d’aider à la création d’un Etat palestinien qui serait pleinement reconnu par l’ONU

      Aimé par 1 personne

      • Bonjour atoilhonneur2,
        Aider à la création d’un état palestinien est une entreprise louable mais pour ce faire s’aligner sur une proposition de l’UNESCO qui nie les liens du peuple juif avec Jérusalem me paraît totalement contre-productif quand on a la prétention de s’ériger en arbitre pour relancer le processus de Paix.
        Plusieurs élus viennent de se faire éjecter du parti travailliste britannique pour antisémitisme après avoir défendu la même thèse.

        J'aime

  5. Pingback: Pour l’UNESCO, le Mur des Lamentations est musulman ! | Qui m'aime me suive...

  6. Arf, comment l’ UNESCO peut affirmer de telles âneries, Jérusalem a toujours été la Capitale d’Israël depuis le Roi David. Le mur des lamentation , vestige du Second Temple est Juif, c’est indiscutable, même sur le plan archéologique.

    Bref ceci s’inscrit dans un schéma beaucoup plus global, où il est de bon ton d’être anti sioniste ( par extension anti sémite ) . Les Nations représentées par l’ UNESCO se liguant une fois de plus contre Israël , et voulant au final effacer toute trace de concordance avec notre créateur.

    Puisque vous êtes Catholique, et Chrétienne, permettez moi de finir par un verset de Genèse : Dieu dit à Abraham :  » je bénirai ceux qui te béniront et je maudirai ceux qui te maudiront.  »

    Je crois fermement que notre nation est dans la deuxième catégorie.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis catholique (d’origine juive par mon père), libérale, et je défends Israël (minuscule pays de 22 000 km2) autant que je peux (c’est dans mon « A propos ») car c’est une démocratie plutôt libérale avec un haut niveau culturel et scientifique et il y a beaucoup de désinformation à la base de sa diabolisation. Je dis tout le mal que je pense des projets totalitaires islamistes qui se dessinent au MO et qui tentent de nous intimider en Occident. Par contre je ne veux pas essentialiser chaque personne musulmane prise individuellement. Chacune a sa place y compris chez nous à partir du moment où elle respecte les libertés des autres et notre droit.
      Alors évidemment, ça forme un composé bizarre qui me vaut plus de défiance que d’assentiment, de quelque côté que je me tourne.

      J'aime

      • Article intéressant, merci.
        Je ne suis pas spécialement pro-israël (en fait, je m’en tape de ces histoires), mais je remarque une chose importante :
        Durant tout le temps ou la Palestine était sous domination musulmane, ses habitants sont demeurés des sous-développés, vivant dans une société archaïque. Depuis 68 ans que les juifs ont sqattés cette terre… il y à maintenant des routes, des hôpitaux performant et modernes, des entreprises de hautes technologie, des universités réputées etc.
        Un proverbe ancestral dit « la terre appartient à celui qui la travaille ». Elle appartient donc au juifs…
        En conséquent, je plussoie « avec un haut niveau culturel et scientifique », c’est je pense, quelque chose d’essentiel dans la défense d’Israël.

        J'aime

      • Merci pour le lien, il est intéressant.
        Je suis un peu surpris par votre phrase « sous l’oeil complaisant du régime de Bachar El Assad » :
        Je serai très surpris par le fait que Bachar el Assad ait vu ça avec complaisance : La Syrie des Assad, vivait en partie du tourisme qui pour beaucoup reposaient sur le passé historique de la Syrie (ruines, musés). De plus avant la guerre « civile », l’état finançait pas mal la recherche archéologique, les musés et la restauration de ruine. Dernière petite chose, les Assad sont pas vraiment du genre musulman fanatique (cf Afez qui signe la condamnation à mort de tout les frères musulmans sur le territoire). Chose qui d’ailleurs explique la haine de l’EI pour Bachar.
        (loi no 49 – toujours en vigueur – : « est considéré comme criminel et sera puni de la peine capitale quiconque est affilié à l’organisation de la communauté des Frères musulmans. »)

        J'aime

      • @ In.Abysso
        Assad n’est certes pas un musulman intégriste. Mais il cherche à se maintenir au pouvoir en jetant de l’huile sur le feu et en créant des dissensions (avec les bons conseils de l’Iran d’une part et de Poutine de l’autre).
        Il est très curieux de constater que quand il prétend faire un geste en faveur de son peuple, il relâche des prisonniers politiques (OK jusque là) mais attention, pas des rebelles dits modérés, mais des combattants de Daesh.
        Il est également très curieux de penser que l’armée régulière s’est purement et simplement retirée de Palmyre alors que les troupes de Daesh arrivaient de manière certaine (terrain complètement découvert).
        Vu de ma fenêtre, (mais je ne suis pas la mieux informée sur cette question) je ne trouve pas l’enchaînement des comportements d’Assad d’une grande limpidité.

        J'aime

  7. En effet votre profil est assez atypique, le libéralisme est rarement associé au Catholicisme. Je n’en connais pas les causes profondes. Je suis aussi un fervent soutien d’Israël, et du peuple Juif, pour des raisons très personnelles. A cette occasion j’ai pu redécouvrir les racines Juives de ma foi Chrétienne.

    Et croyez moi, la foi Chrétienne avec la dimension Juive, c’est un véritable cadeau.

    Bien à vous.

    Aimé par 1 personne

  8. Pingback: À l’ombre du Temple | Noix Vomique

  9. Attention je ne suis ni révisionniste ni négationniste et certainement pas antisémite. Mais faudrait arrêté avec cet pleurniche perpétuel d’un peuples qui as souffert autant que les autres. Aujourd’hui les sionistes veulent d’accaparé toutes la Palestine et cherche uniquement à justifié leur politique expansionniste en tentant de falsifié l’Histoire du MONDE.

    La quête de preuves attestant l’existence du Temple de Salomon, mythique lieu au cœur même de la religion juive, ressemble d’une certaine manière à celle du saint Graal. En effet, excepté sa mention dans l’Ancien Testament, :

    il n’existe aucune donnée archéologique le concernant.

    « Quiconque a écrit le Premier Livre des Rois et le Second Livre des Chroniques ne pouvait prévoir les possibilités de vérification offertes par l’archéologie moderne.

    On pense que la cité du Roi Salomon à Jérusalem était située sur le versant conduisant à ce qui est maintenant la mosquée Al-Aqsa. Les archéologues israéliens ont désespérément fouillé le site pendant des décennies et pourtant, pas l’ombre de preuve de l’existence historique du Roi Salomon n’a été trouvée. Aucune mention de son nom n’a été retrouvée, que ce soit sur des tablettes, des inscriptions, des registres de taxes ou des poteries décorées.

    Quiconque s’est rendu en l’Egypte aura pu voir des preuves considérables [de l’existence] d’un monarque qui régna trois-cent ans avant le Roi Salomon, le Pharaon Ramsès II. Pourtant, du Roi Salomon qui régna sur un vaste empire et une armée (1 Rois 4, 21-26 et 1 Rois 9, 17-23, 2 Chroniques 9, 25-26), il n’y a aucune trace. Tous les peuples vassaux lui payant tribut n’ont pas laissé la moindre trace écrite ou inscrite. Pas un des soldats de sa conquérante armée n’a laissé la moindre épée, le moindre casque ou bouclier.

    L’ouvrage en deux volumes du Professeur Yadin « l’Art de la Guerre dans les Pays Bibliques » (International Publishing Co. Ltd., Jerusalem 1963), est amplement illustré d’exemples d’armures et d’armes, datant de cette période, provenant d’autres pays, mais on cherche en vain un seul objet datant de l’empire salomonique.

    Cherchez parmi les musées d’Israël et vous ne trouverez aucune preuve de l’empire, bien qu’il y ait profusion d’artefacts estampillés ‘Canaan’ ou ‘Philistins’. Il est inconcevable, si Salomon et son empire ont réellement existé, qu’on n’en trouve aucune trace dans toutes les fouilles archéologiques partout en Israël. »

    J'aime

    • On parle du mur des lamentations, vestige avéré du temple juif reconstruit par Hérode au 1er siècle avant JC. Donc rien à voir avec l’Islam. La discussion sur le Roi Salomon n’apporte rien ici, à part chercher à brouiller le débat.

      J'aime

      • Depuis longtemps, il est admis que le site -le Mont du Temple pour les Juifs, l’Esplanade des mosquées pour les musulmans- a été entièrement construit par Hérode, roi des Juifs et grand bâtisseur qui régna jusqu’à sa mort (en 4 avant Jésus-Christ), sur le site du Premier Temple, complexe religieux juif beaucoup plus ancien.

        Ce que l’on appelle communément le Mur des Lamentations, principal lieu saint du judaïsme, est considéré comme étant en fait le mur occidental restant de ce temple, qui sert également de soubassement à l’Esplanade des mosquées, le « Noble Sanctuaire » des musulmans.

        Mais des archéologues travaillant pour l’Autorité des antiquités d’Israël ont annoncé mercredi que des fouilles sous les fondations en pierre du Mur des Lamentations avaient permis de mettre au jour des pièces -frappées par un procurateur romain de Judée, vingt ans après la mort d’Hérode Ier Le Grand. Cette découverte indique qu’Hérode n’a pas construit le Mur, et que la construction n’était pas près d’être achevée au moment de sa mort.

        J'aime

      • Ce que vous dites sur les pièces trouvées aux pieds des fondations du mur ne date pas de mercredi, mais de 2011. C’est encore au stade de controverse, et de toute façon cela situerait la fin de la construction en 17 après JC (ce qui recouperait d’ailleurs le témoignage de Flavius Joseph). Donc même conclusion, rien à voir avec l’Islam.
        PS : c’est mentionné dans le lien Wikipédia que j’ai donné.

        J'aime

    • Bonjour Saban,
      Avancer les théories d’Anatoli Fomenko considérées comme pseudo scientifiques et révisionnistes par la plupart de ses collègues russes est assez maladroit. Je ne sais pas si vous êtes déjà allé au musée d’Israël à Jérusalem mais si vous y allez vous y verrez des centaines d’objets prouvant la présence juive depuis des millénaires dans cette région du monde. Il n’est pas étonnant que les dirigeants palestiniens s’opposent aux fouilles dans Jérusalem en prétextant qu’elles ont pour but de fragiliser « l’esplanade des mosquées » car ces fouilles ne cessent de mettre à jour des objets confirmant le caractère hébraïque de ce que les juifs considèrent comme « le mont du temple ».
      La déclaration de l’UNESCO qui attribue à l’Islam les lieux les plus sacrés du Judaïsme et du christianisme et la mention de « fausses tombes juives » dans cette résolution est du pur révisionnisme… ne vous déplaise.
      Bien à vous
      Guy

      J'aime

  10. que vous défendiez la religions Juive c’est louable je la défend aussi , mais je regrette de vous signaler qu’ israel et sa politique expansionniste et d’apartheid est tres tres loin d’être une vrai démocratie . Vous dite que vous combater le FN mais le FN est moins raciste que le LIKOUD.. Benjamin viens juste de changer de ministre et qui il as choisis ?? un extrémiste islamophobe et pour vous rendre compte que les extrémiste il y en a partout et ceux que je vais vous montrer son ceux que vous defendez bec et ongles mais que l’ont ne montre jamais au kidam Français de peur de voire la réalité en face , l’extremisme de toute les religions est le mal de notre temps et le sionisme est bien pire …

    J'aime

    • Merci pour votre lien. Mais ça s’appelle se tirer une balle dans le pied car si vous aviez regardé cette émission vous vous seriez aperçu que les juifs que vous dénoncez (et qu’il faut dénoncer) sont antisionistes et ne reconnaissent pas l’État d’Israel.
      Par contre, ils sont reçus avec tous les honneurs en Iran ou dans les mouvements « politiques » comme la liste antisioniste de Dieudonné.

      J'aime

      • Vous utilisé la Bible comme cadastre et sa fait des années que des fouilles archéologique ne donne pas ce que vous aimeriez trouver. Vous me dite que ces info date de 2011 mais depuis je n’ai pas vue ni entendu qu il est eu de nouvelles trouvaille prouvant le contraire.

        Ce que je veux absolument dénoncé c’est cet acharnement et cet victimisation qui dur d’après vos dire depuis 4000 ans pour certain Juifs. Comment peut on accepter et défendre bec et ongles ce gouvernement Assassins qui utilise cet propagande comme quoi il font la guerre aux terroriste extrémiste musulman alors que ce ne sont que de simple RESISTANTS tous comme les Résistants Français de 39/40 qui n’hésitait pas a faire sauté des Bombes pour libéré leur Pays

        Guy: je suis antisioniste et il est bien dit dans la Thora qu’il ne devrais pas y avoir de retours des juifs en Palestine sans la venu du Messie?

        Vous parler de l’ IRAN , mais n’y as t ils pas la bas une communauté Juives, l’une des plus importante du Moyen Orient vivant en Paix et ils n’aurais pas encore prévue de retour en Terre sainte? de plus l’Iran as t’elle Bombarder ou colonisé un pays ces dernier Siècles ? non je ne croie pas mémes si je pense qu’ils devrait adopté une politique plus ouverte et moins rigoriste surtout envers les femmes.

        Les Occidentaux cherche encore a colonisé ces Peuples qui il y as encore 100 ans vivait en paix et en harmonie. Les Palestiniens ont accueillis les premier immigrée juifs a bras ouvert et ce sont révolté à la vue d’arrivée massif de juifs européen qui n’ont strictement aucun lien avec le moyen Orient de plus tout le monde connais ce qu’est le contrat de Transfert , pacte signé entre AdolF Hitler et Vos père les Sionistes désireux de précipité cet fameuse prophétie du retour d’un peuples Bannie d’une Terre Offerte par Dieu.

        Aujourd’hui , ont veux nous faire croire que sous le Dômes du Rocher il y aurais des vestige d’un Temples immense construit par les Juifs il y as je ne sait combien de temps et pour preuves ont nous sort des fragments minuscule Alors que dans le monde entier des vestige de civilisation ancienne sont encore debout ???

        Soyer un peu sérieux admettez que tous ceci n’as qu’un seul But c’est celui de colonisé encore plus et d’expulser encore plus un Peuples qui est lui légitimes sur cette Terre.

        cet Résolution est faite pour préservé ce qui reste de l’Histoire des Palestinien et contrer cet Politique Fasciste Raciste et extrémiste que vous impose ce dégénéré netanyaou.

        Vous croyez que l’Occident vous as facilité cet immigration en Palestine pour vous et vos souffrance ? c’est uniquement pour garder un pieds au Moyen Orient afin de foutre le bordel dans tous les Pays qui entour La Palestine. bien entendu c’est là que l’on trouve du Pétrole du Gaz etc etc

        Mais c’est bientôt la fin , le monde s »informe s’instruit et réagi et cet résolution en est la preuve.

        en vous remerciant grandement pour cet échange .

        cordialement

        J'aime

  11. Pingback: l’UNESCO réécrit l’histoire – Blog Add Ardèche

  12. A celui qui a écrit cet article : hélas mon grand, il semble que tu es encore un mome qui n’a pas vraiment compris son devoir et tout ça parce tu es bien imbu du fanatisme. Ainsi en te datant du degré de fanatisme qui apparaît dans ton article-ci, on dirait tu as entre 25 et 35 ans de fanatisme. Mais on va te raconter l’histoire d’un petit enfant chrétien qui n’est encore pénétré du fanatisme. Cet enfant chrétien après les observation des statuts de Jésus et Marie dans une école chatolique, alla vers un enfant musulman et lui dit: je vois que Jésus et Marie sont comme vous, ils sont habitués et voilés comme vous, moi je crois qu’ils sont musulmans. Mais certainement toi et l’esprit qui te dicte la Bible diraient: c’est la modernisation qu’est ce que tu raconte donc. Mais toutes fois la modernisation n’a pas commencé il y a deux siècles mais plutôt depuis que l’Homo sapien attachait les feuilles pour couvrir rien que les parties intimes du corps. On explique : l’Islam n’a pas été fondé en 600 comme vous le pensez vous autres. De même Jésus n’a pas amener une nouvelle religion mais c’est vous qui avez mis ses enseignants dans un livre que vous avez appelé nouveau testament. Jésus était un réformateur de ce qu’avait laisser Moïse. L’Islam n’est pas fondé par Muhammad mais l’Islam a atteint son apogée par le Prophète Muhammad. Adam, Noé, Abraham, Isaac, Ismaël, Moïse, Jésus… étaient tous des musulmans. Donc c’est vous autres les égarés du chemin et si tu lisais sincèrement la Bible tu verrais ceci. Mais apparemment tu lis la Bible comme lisaient tes aïeux aussi. Et c’est vous donc qui êtes les partisans de la liberté alors que vous n’êtes même parvenus à libérer votre propre être. Ainsi tout ceci c’est pour te dire que: ces lieux saints ont toujours appartenus à l’Islam que vous l’acceptez ou non.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s