L’antiracisme noir pique sa crise d’intolérance

Des militants antiracistes réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon » visible à La Villette depuis le 23 mars au motif qu’elle nierait sciemment une supposée origine africaine du beau pharaon ainsi que l’appartenance de l’Egypte ancienne à l’Afrique noire. La preuve ? Et pourquoi le nez du Sphinx est-il cassé, à votre avis ? Parce que des égyptologues blancs ont détruit volontairement le nez des statues pour masquer leur forme épatée, pardi ! Lire la suite