Sibeth Ndiaye ou l’autre « bodyguard » du Président

Sibeth Ndiaye vient de faire une grande découverte : la discrimination positive peut causer plus de tort que de bien. Invitée sur BFM TV quelques jours après sa nomination au poste de porte-parole du gouvernement, elle constatait non sans amertume que « quand vous êtes une femme et qu’en plus vous êtes noire, on met toujours en doute la raison pour laquelle vous êtes là » :

« On vous dira que c’est la discrimination positive, on vous dira que c’est un peu du hasard, on vous dira que c’est le fait du prince, on vous dira que ce sont vos amitiés. » (vidéo du tweet ci-dessous, 46″)

Lire la suite