Les trois éclipses du vendredi 20 mars 2015

D’ici quelques heures, aux alentours de 10 h 30, nous aurons en France l’occasion de contempler une éclipse de Soleil, c’est à dire un phénomène astronomique plutôt rare par lequel la nouvelle lune vient se placer plus ou moins exactement entre la Terre et le Soleil, provoquant, Scéma éclipsesuivant le lieu d’où on l’observe, l’occultation totale ou partielle du soleil, en même temps que la Terre est plongée dans l’obscurité en plein jour. Le schéma ci-contre, qui n’est pas à l’échelle, permet de comprendre comment le Soleil, la planète et son satellite interagissent (cliquer dessus pour l’agrandir). On peut également trouver des explications détaillées dans le blog « Autour du ciel » du journal Le Monde. 

Eclipse partielleLe Soleil projette une ombre de la lune sur la Terre. Or il se trouve que la Lune a un diamètre 400 fois plus petit que celui du Soleil, et que sa distance à la Terre est aussi 400 fois plus petite que la distance de la Terre au Soleil. Ainsi, un observateur placé au centre de l’ombre lunaire aura l’impression d’un diamètre apparent identique pour les deux astres et verra une éclipse totale de Soleil, comme sur la photo de couverture. Cette éclipse deviendra de plus en plus partielle (photo ci-contre) à mesure qu’il s’éloignera vers les extrémités de l’ombre. La Terre n’est pas la seule planète du système solaire à avoir un satellite, mais c’est la seule pour laquelle les diamètres apparents permettent d’observer une superposition parfaite.

Eclipse du 20 mars 2015 le PointL’éclipse d’aujourd’hui sera totale pour les habitants des Iles Féroé (Danemark). Depuis la France, nous n’assisterons qu’à une superposition partielle allant de 81 % d’occultation dans une bande Nord Ouest à environ 58 % dans l’extrémité Sud Est du pays, comme le montre le schéma ci-contre proposé par le journal Le Point. La météo n’est pas à négliger non plus. Un ciel couvert ruinerait toutes les chances d’observation. Malheureusement, les prévisions de Météo France ne sont pas très optimistes : « Les nuages pourraient gâcher par endroit le spectacle, notamment sur les régions proches de la Manche. » Les éclaircies concerneront surtout le quart Nord Est.

Le site de Météo France, comme la plupart de nos journaux, précise également que l’observation de l’éclipse doit se faire impérativement à travers des lunettes spéciales, faute de quoi des lésions importantes pourraient affecter la cornée et la rétine de nos yeux, certaines de façon très douloureuse et irréversible. Preuve de l’intérêt des Français pour cet événement astronomique, ces lunettes particulièrement filtrantes et opaques sont devenues assez rapidement introuvables. Pour ma part, j’ai fini par remettre la main sur les paires que j’avais achetées pour la précédente grande éclipse visible en France, celle du 11 août 1999. De plus, nos journaux rivalisent d’astuces dignes des castors juniors pour nous aider à fabriquer des petits dispositifs simples qui nous permettront de profiter du spectacle sans lunettes et sans danger.

C’était ma première éclipse du vendredi 20 mars 2015 : l’éclipse du soleil. Elle sera intéressante à observer et momentanée.

Lunettes ou pas lunettes, nuages ou pas nuages, il est une forteresse de notre société qui n’entend pas se laisser entraîner dans un enthousiasme scientifique possiblement délétère pour les précieux petits yeux de ses ouailles. Je parle bien sûr du ministère de l’Education nationale. Dans sa très grande sagesse de protecteur, non pas du savoir, mais de l’intégrité physique et morale de nos enfants, il a décidé de les confiner dans leur classe pendant la récréation, qui tombe, Ô merveille (Ô malheur et catastrophe, se dit le ministère), au moment de l’éclipse maximale. On va aboutir à la situation ridicule où tout le monde sera de sortie entre 9 h 30 et 11 h 30, sauf  les élèves, plus calfeutrés que jamais dans leur établissement scolaire, plus éloignés que jamais d’une occasion unique de découvrir en direct une des subtilités de l’univers, plus ballotés que jamais entre leur curiosité naturelle complètement bridée et des décisions administratives étroites et hors sujet. Rien n’est trop beau pour la semaine de l’Education contre le racisme et l’antisémitisme qui a justement lieu en ce moment (du 16 au 21 mars). C’est pourquoi je parlais de l’intégrité morale de nos enfants, qui semble être devenue l’unique préoccupation pédagogique de la ministre de l’Education nationale. Le projet de réforme du collège envisagé pour 2016 confirme du reste un terrible abandon des savoirs fondamentaux. Mais rien ne sera tenté pour faire avancer les élèves sur le chemin du savoir au prétexte fallacieux des lésions oculaires. Tant pis pour eux, et c’est bien dommage, car la prochaine éclipse visible depuis la France avec ce degré d’occultation n’aura pas lieu avant 2026 !

Dans un article du Monde, l’astrophysicien Hervé Dole va jusqu’à parler d’obscurantisme. Parfaitement conscient qu’il est nécessaire de prendre des précautions quant aux yeux des enfants, il sait aussi qu’il existe des moyens simples, qu’il explicite très bien, pour effectuer des observations intéressantes de l’éclipse. A tel point qu’il en vient à se demander avec une certaine colère  : « Par quelle pensée magique ou peur digne du Moyen Age certains adultes vont parquer les enfants à l’abri du Soleil ? » 

C’était ma deuxième éclipse du vendredi 20 mars 2015 : après l’éclipse du soleil, l’éclipse du savoir. Elle n’est pas intéressante. Sera-t-elle momentanée ?

Passablement démoralisée hier soir par le sinistre spectacle de notre système national d’éducation complètement empêtré dans un principe de précaution porté à un tel niveau d’outrance qu’il en arrive à tourner résolument le dos à la transmission des savoirs, je me suis ensuite consacrée à la lecture d’un article sur un sujet qui me semblait bien inoffensif. Un peu polémique mais inoffensif : la cigarette électronique. Quelle erreur ! Je pensais tomber une fois de plus sur tous les méfaits cancérigènes de l’e-cigarette, méfaits qui n’existent que lorsqu’on en pousse l’utilisation jusqu’à une surchauffe incompatible avec le vapotage normal, un peu comme lorqu’on fait carboniser ses pâtes au fond de la casserole. Mais non. La cigarette électronique n’a plus de défauts intrinsèques néfastes pour la santé. Mais ce n’est pas pour autant qu’on ne va pas l’interdire. Comme l’explique Gaspard Koenig dans son article, la commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale vient de voter un amendement de la loi Santé qui restreint le vapotage en raison (notamment) du « geste rappelant celui de fumer ». « L’e-cigarette serait bannie non pour sa dangerosité propre, mais pour le geste même de fumer, jugé incitatif. » Autrement dit, on est encore plus loin dans le contrôle de l’Etat sur nos vies que le simple souci de protection contre des lésions oculaires ou pulmonaires. On est purement et simplement dans le contrôle de l’Etat sur nos gestes et nos attitudes. Peut-on imaginer plus intrusif ? Peut-on imaginer plus absurde ?

C’était ma troisième éclipse du vendredi 20 mars 2015 : après l’éclipse du soleil et l’éclipse du savoir, l’éclipse de la raison. Et le sentiment de plus en plus net d’être gouvernée par des fous du contrôle. Ce n’est pas la loi sur le renseignement présentée hier en Conseil des ministres qui pourrait me rassurer sur ce point. Faudra-t-il prochainement en France déplorer l’éclipse de toutes nos libertés individuelles une par une ?

Mise à jour du vendredi 20 mars à 10 h 30 : je vois que grâce à une météo plus que maussade, l’Education nationale va pouvoir sauver la face.

6 réflexions sur “Les trois éclipses du vendredi 20 mars 2015

  1. J’adore ta dernière phrase. A Lyon, nous avons réussi à la voir mais je sais qu’à Grenoble ou Chambéry, c’était le moins cas. Et c’est peut-être moi mais je l’ai trouvé moins médiatisée cette éclipse.

    J'aime

  2. Etant donnée ma situation je réagirai à ta 2ème éclipse ! Je suis tout à fait d’accord !Les têtes (mal)pensantes de l’Education Nationale ( rien que le nom m’amuse) nous pondent sans cesse des réformes et la prochaine vise à croiser les apprentissages, pousser à la curiosité …et à la 1ère occasion on les interdit ! Sans compter l’état d’énervement des enfants ! Mon fils , élève en 6ème était d’une humeur massacrante : furieux de n’avoir pu contempler l’éclipse ( enfin avec ces nuages on ne voyait rien) , de n’avoir pas pu jouer au foot à la récré et d’avoir du rester assis ( donc bien entendu il s’est fait gronder ) toute la matinée !!!! Je m’arrête , je suis en train de m’exaspérer toute seule !!!!

    Aimé par 1 personne

  3. Pingback: Eclipse solaire 2015: Par quelle pensée magique ou peur digne du Moyen Age certains adultes vont parquer les enfants à l’abri du Soleil ? (No eclipse, please, we’re French) | jcdurbant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s