Viande : des contre-indications plus politiques que médicales ?

On nous le répète en boucle : la consommation de viande peut nuire gravement à notre santé. Mais si l’on en croit les critiques soulevées par une nouvelle étude qui remet en cause cette assertion, ce n’est pas tant l’analyse médicale qui le dit que le principe de précaution et l’urgence climatique.

Vous en avez certainement entendu parler : notre stupide propension bourgeoise à consommer de la viande rouge et de la charcuterie est très mauvaise pour le bien-être animal, très mauvaise pour le climat et très mauvaise pour l’environnement. Elle témoigne d’un détestable esprit « spéciste » et d’une insouciance pour les choses de la nature qui mettent illico les végans en rogne et Greta en transe. Lire la suite

Climat : Fred Vargas sème la peur et inquiète surtout… son camp

La romancière Fred Vargas deviendrait-elle légèrement encombrante pour le camp de la « collapsologie » environnementale ? Sa larmoyante dénonciation du péril climatique qui menace l’humanité à brève échéance est si outrancière et ses arguments chiffrés, qu’on qualifiera gentiment d’approximatifs, sont si évidemment destinés à pétrifier l’opinion dans la peur panique que même Jean Jouzel, notre pape national du réchauffement climatique et vice-président du conseil scientifique du GIEC(*) de 2002 à 2015, s’en inquiète. Faire peur, oh oui ! Mais trop en faire au point de déchaîner une hilarité moqueuse, voilà qui serait fâcheux ! Lire la suite

Concilier vaccination et liberté

Au rayon des records douteux qui valent régulièrement à la France le titre de championne du monde, on commence à bien connaître le niveau cataclysmique de ses dépenses publiques et de ses prélèvements obligatoires. Mais la singularité française dépasse largement ce cadre comptable. Mercredi 19 juin dernier, on apprenait via une vaste étude réalisée en 2018 par l’institut Gallup pour le compte de l’ONG Wellcome que la France est le premier pays sur 144 pour la défiance de sa population vis-à-vis de la sûreté (safety) des vaccins (33 %). Lire la suite

Le climat ou le nouvel enjeu de la tentation autoritaire

La semaine est très climatique : Emmanuel Macron préside aujourd’hui au Kenya la 3ème édition de son « One Planet Summit » tandis que lycéens et étudiants rejoints par de nombreux syndicats de gauche seront demain en grève scolaire pour le climat à l’initiative de la nouvelle figure médiatique de la lutte climatique, la jeune suédoise Greta Thunberg. Malheureusement, là où il serait bon de laisser la toute récente science du climat gagner en maturité, on voit au contraire que le climat est devenu le nouveau terrain de jeu de la tentation autoritaire.

L’information n’a pas pu vous échapper : la planète est en danger, le climat est en danger, les papillons et les abeilles sont en danger, l’humanité court à sa perte, la fin du monde est proche, jamais l’humanité n’a été confrontée à un risque de cette ampleur, il faut absolument sauver ce qui peut encore l’être, on ne peut plus attendre, il y a urgence, il n’y a plus une minute à perdre, l’avenir de la planète et l’avenir de la vie sont en jeu ! Lire la suite

OGM : Et 3 hourras pour le maïs transgénique de Monsanto !

Une 3ème étude d’envergure publiée le 10 décembre dernier confirme que la consommation des maïs transgéniques NK603 (résistant au glyphosate) et MON810 (résistant aux insectes ravageurs) de Monsanto n’affecte pas la santé des rats soumis à ce régime comparativement à une alimentation similaire sans OGM.

Vous vous rappelez l’étude Séralini ? Vous vous rappelez ces photos de rats hideusement déformés par de multiples tumeurs cancéreuses trois fois plus grosses qu’eux ? C’était en 2012 et le Nouvel Obs, se prenant pour le vaillant lanceur d’alerte que le monde attendait, allumait alors avec succès l’épouvante anti-OGM en titrant « Oui, les OGM sont des poisons ! » À ces mots, la planète écolo ne se sentit plus de joie, la moustache de José Bové, grand arracheur de maïs transgénique, se mit à frétiller de plus belle et le délire médiatique fut à son comble.  Lire la suite

Entretien avec Patrick Moore : « J’ai quitté Greenpeace pour revenir à l’écologie »

Replay du 9 août 2019 : En ce moment, on nous vend beaucoup l’écologisme du sensationnalisme et de la peur, mais il existe aussi l’écologisme de la science et de la raison. Entretien avec Patrick Moore, ex-membre fondateur de Greenpeace :

Co-fondateur de Greenpeace en 1971, directeur de Greenpeace International et haute figure de la lutte contre la pollution minière, le massacre des bébés phoques ou le nucléaire militaire, Patrick Moore a fini par se trouver en désaccord croissant avec ses collègues écologistes – sur le chlore, le nucléaire… – au point de quitter l’ONG avec fracas en 1986.  Lire la suite

Keep calm and love math !

Quelques sinusoïdes dominicales personnelles autour des maths et des nombres.

Le mois dernier, le ministre de l’Education nationale Jean-Michel Blanquer a confié au mathématicien Cédric Villani, par ailleurs député LREM de l’Essonne, et à l’inspecteur général Charles Torossian une mission sur l’enseignement des mathématiques en France. Il s’agit de trouver comment donner aux enfants le goût des maths, éventuellement en s’inspirant de l’exemple de Singapour qui caracole en tête de toutes les enquêtes internationales sur le sujet (PISA, TIMSS) tandis que la France, malgré ses nombreux médaillés Fields, à commencer par Villani lui-même, y fait pâle figure. Lire la suite

La bataille du glyphosate

29 mai 2018 : Les députés ont rejeté (pour l’instant) les amendements visant à interdire complètement le glyphosate d’ici 2021. Et ils ont eu raison ! (Les autres mises à jour sont en fin d’article.)

On a encore trouvé des quantités abominables de glyphosate dans le pipi de 30 célébrités de l’écologie et de l’audiovisuel ! « On », c’est l’association Générations futures qui milite contre les pesticides et pour l’agriculture bio. « Encore », parce qu’une opération médiatique similaire avait déjà été réalisée auprès de 48 députés européens il y a un an.  Lire la suite

La consultation du Docteur Fifi

Comme tous les ans à la même époque, mon ami le Dr Fifi, dont j’ai déjà eu l’occasion de parler ici et , est revenu samedi 5 novembre dernier complètement revigoré et gonflé à bloc par ce qu’il a vu et entendu lors de l’édition 2016 du congrès parisien « Video-Digest » qui s’adressait à l’ensemble des médecins, infirmiers et industriels de l’hépato-gastro-entérologie. C’était tellement intéressant, tellement opérationnel, tellement branché sur les derniers développements de son art aussi bien en termes de recherche fondamentale que de nouvelles technologies opératoires que dès lundi, donc hier, m’a-t-il assuré dimanche, il change certaines de ses pratiques !  Lire la suite

Et les nouvelles matières de l’univers s’appellent …

AVANT DE COMMENCER L’ARTICLE, MENTION SPECIALE ORLANDO :
♥ ♥ On peut mourir parce qu’on est gay. On le savait, certains pays ne sont pas tendres avec les homosexuels. Mais avec la boucherie d’Orlando (nuit du 11 au 12 juin 2016), c’est une gradation de plus qui est atteinte dans l’intolérance et l’horreur. Je m’associe à la douleur des Américains et à la peine des familles des victimes. Je prie pour que chacun puisse vivre sa vie comme il l’entend sans être exclu de la dignité humaine, même si ce n’est pas exactement la vie de tout le monde.
Que l’assassin, un américain d’origine afghane, ait agi de sa seule initiative, ou que ce soit le résultat d’un acte terroriste d’inspiration politique plus large – l’attentat a été revendiqué dans la soirée par Daesh -, l’Occident est une fois de plus confronté aux ennemis de la société ouverte. Savoir se défendre sans se fermer et devenir comme eux, voilà l’enjeu tellement difficile qui nous attend. Je prie pour qu’on sache trouver le bon chemin.
 ♥ ♥


J’ai eu l’occasion de présenter brièvement le Tableau périodique des éléments, aussi appelé Table de Mendeleïev, dans un précédent article consacré à la matière de l’univers. J’y indiquais que ce tableau comportait à ce jour 118 éléments. Information parfaitement exacte, mais qui mérite cependant quelques développements complémentaires. En effet, les quatre éléments découverts le plus récemment, qui permettent de compléter la 7ème période (ou ligne) du tableau, ont été validés par les autorités internationales de physique et chimie en décembre dernier, et c’est seulement la semaine dernière, le 8 juin 2016, qu’ils ont été officiellement dotés de symboles et baptisés des doux noms de Nihoniun (Nh), Moscovium (Mc), Tennessine (Ts) et Oganesson (Og). D’où sortent-ils ? Va-t-on en découvrir encore beaucoup comme ça ? Essayons d’en savoir plus. Lire la suite