Portraits 2022 : David Lisnard ou le libéral de la Croisette

Info du 29 août 2021 : Le maire de Cannes David Lisnard a laissé entendre cet été qu’il pourrait participer à une primaire de droite si elle avait lieu, mais comme il est également le candidat adoubé par le sortant François Baroin pour prendre la tête de l’Association des maires de France (AMF) en novembre, sa candidature présidentielle semble perdre en actualité.

Il fut un temps, dans les années 2014 à 2016, où le maire Les Républicains (LR) de Cannes David Lisnard noyait littéralement Emmanuel Macron sous un déluge de SMS à tel point que sa propre épouse s’imaginait qu’il avait une maîtresse ! À cette époque, il poussait inlassablement le jeune ministre de l’Économie de François Hollande à se présenter à la présidentielle de 2017, lui promettant même de l’aider à « tout exploser dans le Sud » ! Lire la suite

Il y a 50 ans, MILTON FRIEDMAN déboulonnait déjà la RSE…

Comme il était fier, le PDG de Danone Emmanuel Faber, en juin dernier, lorsque ses actionnaires, les premiers de tout le CAC 40, ont voté à 99,4 % le nouveau statut d’entreprise « à mission » de leur groupe, conformément aux dispositions de la loi PACTE concoctées par le ministre de l’économie Bruno Le Maire dans le but d’intégrer les enjeux sociaux et environnementaux dans l’objet et le statut des entreprises !

« Vous venez de déboulonner une statue de Milton Friedman ! » leur a-t-il même lancé dans un assaut de satisfaction anti-libérale non dissimulée. Lire la suite

Article 24 : n’abandonnons pas la défense des libertés à la gauche !

Mise à jour du jeudi 20 mai 2021 : le Conseil constitutionnel a censuré l’article 24 (devenu 52) de la loi Sécurité globale pour manque de précision. Il a également censuré totalement ou partiellement tout ce qui concerne le recours aux drones lors des manifestations.

Il y a une semaine, la manifestation contre le projet de loi de Sécurité globale, et notamment contre son article 24 qui entend réprimer la diffusion d’images des forces de l’ordre en action, s’intitulait Marche des Libertés. Hier, nouvelle étape, ou plutôt convergences des luttes : à l’appel d’à peu près toutes les organisations de gauche et d’extrême-gauche, CGT, UNEF, Solidaires, etc., il s’agissait de marcher « pour les libertés et la justice ». Autrement dit, Sécurité sociale, oui, Sécurité globale, non : Lire la suite

Solutions des MOTS-CROISÉS libéraux du 14 juillet 2020

Et c’est parti pour les réponses ! Vous trouverez la grille vierge et les définitions associées dans l’article Mots-croisés LIBÉRAUX pour le 14 juillet 2020 publié ici le dimanche 12 juillet dernier. Lire la suite

Mots-Croisés LIBÉRAUX pour le 14 juillet 2020

Chers lecteurs, comme vous avez déjà subi récemment mes Énigmes & Jeux du Confinement, je me suis dit qu’en ce 14 juillet 2020, je me devais de présenter un peu de nouveauté à votre sagacité. Lire la suite

Droite : ÉTATISTE +++, la preuve par AUBERT… et tous les autres !

Mise à jour du 7 février 2020 : L’actualité politique, quel train-train prodigieusement ennuyeux et répétitif ! Ce matin, Julien Aubert (LR) revient avec son éternelle diatribe mal-informée contre ce qu’il appelle le « néo-libéralisme » qui nous gouverne depuis plus de 30 ans ! Seul changement, il passe du FigaroVox au JDD. [REPLAY]

La gauche plus ou moins extrême n’est pas la seule à nous régaler d’amusantes tribunes dénonçant la mondialisation et le libéralisme forcené dans lesquels se dissoudrait la France depuis trop d’années. Lundi 11 mai dernier, c’était au tour du député Les Républicains (LR) du Vaucluse Julien Aubert de nous livrer ses réflexions sur la France de l’avant et de l’après Covid-19 dans une tribune publiée par FigaroVox sous le titre « La droite doit oser faire le bilan de la mondialisation néolibérale » : Lire la suite

Gilets jaunes : la sortie de crise n’est pas pour demain

« Comme il semble loin, ce temps où des Français en gilet jaune descendaient dans la rue pour s’opposer à la hausse des taxes sur les carburants et dénoncer à juste titre la France comme le pays champion du monde des taxes ! » Ces mots que j’écrivais au lendemain de l’acte 14 des Gilets jaunes, combien j’ai encore plus de raisons de les écrire après la véritable guérilla urbaine à l’ombre des Black Blocs qui a caractérisé l’acte 18 de samedi dernier ! Lire la suite

Jacques RUEFF : « Pourquoi, malgré tout, je reste LIBÉRAL »

Je vous le disais dans mon dernier article, en 1934, l’économiste Jacques Rueff fut invité à prendre la parole devant ses camarades polytechniciens du groupe « X Crise ». Ce dernier, créé en 1931 afin de réfléchir au renforcement de l’économie française après la violente secousse de 1929, adopta très rapidement une approche économique planiste et technocratique que Rueff relève dès le début de son discours pour s’en démarquer ensuite : Lire la suite

Être libéral – Take Two

Suggestion de lecture pour le week-end du 15 août 2021 et pour l’après-Covid, quand nos esprits déboussolés par la pandémie auront retrouvé un peu de sang froid : après un premier essai dans « Etre libéral, cela veut dire… », voici une seconde tentative d’explication du point de vue libéral (replay d’un article du 27 février 2019) :

Il n’est pas simple de nager à contre-courant. Cela demande des efforts particuliers qui, bien souvent, ne reçoivent en retour que méfiance et hostilité. C’est déjà ce que remarquait Jacques Rueff en 1934 alors qu’il s’adressait à ses camarades polytechniciens dont il observait que les travaux économiques ne se développaient guère « dans un sens purement libéral » :

« Je me sens donc parmi vous en état de singularité, et je vous prie de croire que je n’en éprouve nul plaisir, car ce n’est pas un mol oreiller que le non-conformisme. »

Lire la suite