Pourquoi, comme Hayek avant moi, « I am not a conservative »

Au détour des conversations que j’ai pu avoir avec différents membres de la famille libérale, il arrive souvent que mon interlocuteur me dise en substance : « Pour ma part, je suis libéral-conservateur, c’est-à-dire libéral en économie et conservateur sur le plan sociétal. » Et il me demande ensuite où je me situe selon cette variante particulière du libéralisme.  Lire la suite

[Vidéo] J’avais annoncé une surprise, la voici !

Article vidéo dans lequel il sera question de #Vauban #Macron #Libéralisme et #MonBlog !

Toujours à la recherche d’idées plus ou moins fracassantes pour donner un peu de movida à ce blog, et désireuse, après la pause de l’été, d’y revenir en apportant une mini-dose de changement et d’imprévu à mes lecteurs, j’ai écouté avec plus d’attention qu’il n’y paraît les conseils qui m’ont parfois été prodigués. Lire la suite

Pendant les vacances, allez à l’école, à l’Ecole de la Liberté !

Je sais, « vacances » ne rime guère avec « école ». En ce début du mois de juillet, alors que nos chères têtes blondes referment livres et cahiers, alors que fêtes et kermesses scolaires s’achèvent dans la joie des enfants et les applaudissements émus des parents, alors que concours et examens des plus grands se terminent, nous en sommes plutôt à penser loisir, détente, plage, balade et cornet de glace bien mérités. Mais l’école dont je veux vous parler aujourd’hui n’est pas une école ordinaire, c’est l‘Ecole de la LibertéLire la suite

Débat 2017 : Marine Le Pen ou l’opposante sans qualité

J’ai regardé le débat présidentiel de mercredi et j’ai vu un faux libéral qui sait se tenir et une vraie mégère incompétente.

Emmanuel Macron est une pomme de discorde au sein des cercles libéraux. Pour certains, il représente un renouveau, un espoir bienvenu de modernité et d’adaptation à notre monde en vive évolution technologique, économique et géopolitique. Pour d’autres, il n’est que la forme renouvelée du socialisme qui se cherche dans une vaine deuxième voie depuis l’échec des expériences communistes du XXème siècle.  Lire la suite

Etre libéral, cela veut dire …

Depuis deux ans, je tiens ce blog « politique » selon une grille d’analyse libérale. Je plaide pour moins de dépenses publiques, moins d’impôts, moins de subventions, moins de rigidités et réglementations en tout genre, moins d’interdictions, moins de formatages de ce qu’il faut faire, dire ou penser. Je plaide pour moins de dirigisme et de collectivisme. En résumé, je plaide pour moins d’Etat dans nos vies en m’appuyant sur les événements qui se présentent dans notre actualité.  Lire la suite

Deux ans de blog et 250 articles !

◊ Oui, aujourd’hui 3 février 2017, je fête exactement deux ans de blog et 250 articles ! Je souris en revoyant le tout premier d’entre eux : « Election partielle dans le Doubs : Front républicain ou Ni Ni ? » Court, plutôt brut de décoffrage dans la forme comme dans le raisonnement, sans prétention littéraire aucune, focalisé sur un sujet très ponctuel voire étroit, il ressemble plus à une publication d’opinion au fil de l’actualité comme on en trouve souvent sur Facebook.  Lire la suite

2016, année ratée. Remettons de la liberté dans nos rouages !

L’année 2016 s’achève. Il y a un an jour pour jour, j’écrivais : « L’année 2015 tire à sa fin. » Par cette formulation empreinte de lassitude, je voulais signifier combien on pouvait avoir hâte de fermer la page de cette année funèbre, marquée au plus haut point par la sanguinaire violence du projet totalitaire islamiste particulièrement construit contre toute forme de liberté. Je formais alors le voeu qu’on en sorte personnellement et collectivement grandis et éclairés plutôt que conformes, qu’on y puise le sursaut nécessaire pour aller chercher et protéger la valeur cardinale de l’occident des Lumières, la liberté.  Lire la suite

J-F Revel, révélateur inlassable de la « parade » socialiste

contrepoints-2L’Union soviétique, laboratoire grandeur nature du communisme de 1917 à 1989, s’est effondrée sur elle-même il y a plus de 25 ans sous l’effet de ses propres incapacités génétiques à assurer la liberté politique et la prospérité économique. Les pays qui persistent à se réclamer du progressisme socialiste le plus idéologique sont tous en faillite, noyés en bonne et due forme dans la répression et la pénurie, les exemples les plus représentatifs et les plus accablants étant Cuba et le Vénézuela. Il n’empêche. Nous sommes en France.  Lire la suite

#Primaire : La droite la plus belle du monde ? Profitons-en !

contrepoints-2« Extraordinaire résultat que celui de la primaire de droite ! » Tels furent mes premiers mots pour décrire la victoire éclatante et passablement inattendue de François Fillon après le premier tour de dimanche dernier. Longtemps ignoré, chichement doté d’un petit 9 % des intentions de vote début septembre, puis progressivement remarqué pendant les débats pour son calme et son programme de « transformation » de la France, il laissa tout le monde sur place pour se fixer à 44 % dès le premier tour. Et hier soir, second tour, grande victoire pour François Fillon, bien sûr. Mais s’il y a bien surprise, elle n’est plus exactement de même nature. Lire la suite

Difficile de ne pas parler de François Fillon …

Mise  jour du dimanche 27 novembre 2016 : François Fillon a remporté la primaire de droite contre Alain Juppé avec 66,5 % des voix pour une participation d’environ 4,3 millions de votants. Les deux hommes se sont serrés la main, et Alain Juppé a invité ses partisans à se ranger derrière le candidat désigné pour la Présidentielle de 2017. De son côté, François Fillon a salué ses adversaires et a appelé l’ensemble de la droite à se rassembler pour mettre fin à « ce quinquennat pathétique » et faire entrer la France dans un « nouveau logiciel » de dignité, de solidarité et de prospérité.

contrepoints-2Extraordinaire résultat que celui de la primaire de droite ! Et dans ces conditions, difficile de ne pas parler de François Fillon, alors qu’il reste encore un débat à tenir et un tour d’élection à jouer. Je m’étais promis de résister à la tentation jusqu’aux résultats effectifs de dimanche prochain, mais la machine à indignation, déjà bien rodée par l’épisode Trump, est repartie de plus belle. De quoi me pousser à réagir, de quoi me pousser, surtout, à faire le tri dans les anathèmes qui fusent de toutes parts depuis deux jours.  Lire la suite