Et le prix MISTER FRANCE 2021 est attribué à… Bruno Le Maire !

Aujourd’hui, 800ème article ! Amusons-nous un peu. Après tout, ce sont bientôt les vacances !

Après Miss France, Mister France ! Logique. On est pour l’égalité homme femme ou on ne l’est pas. En 2017, Emmanuel Macron avait remporté le titre haut la main. Depuis l’Élysée qu’il occupait depuis peu, il avait brillamment dominé de toute la hauteur de sa pensée complexe le féroce entretien de culture générale que lui avait infligé un Laurent Delahousse plus irrévérencieux que jamais. Cette année, un candidat s’impose à l’évidence dans la compétition. Je veux bien sûr parler de notre fabuleux ministre de l’Économie Bruno Le Maire ! Lire la suite

L’OCDE à la France : URGENT – Baissez les dépenses publiques !!!

Pour le ministre de l’Économie Bruno Le Maire, tout avait plutôt bien commencé. « Cher Bruno », a déclaré en substance le secrétaire général de l’OCDE Mathias Cormann jeudi dernier, alors qu’il présentait(*) la nouvelle étude économique de l’OCDE sur la France, le soutien public français pendant la crise du Covid a été « impressionnant et très efficace » et le rebond induit par « l’accélération impressionnante » de la vaccination va permettre à la France de retrouver en 2021 son niveau d’activité de 2019.

Mais cela, c’était seulement pendant les trois premières minutes de la conférence, cette période rituelle de salutations et politesses diplomatiques qui n’engagent à rien. Lire la suite

Carburants : concours de bêtise et de mauvaise foi chez les ministres

Mise à jour du 21 octobre 2021 – 22 h : Pour compenser la hausse du prix des carburants et d’autres effets inflationnistes, le gouvernement a opté pour une « indemnité inflation » de 100 € attribuable à toute personne gagnant moins de 2 000 euros net par mois, soit 38 millions de Français. Coût de la mesure : 3,8 milliards. Délire fiscal d’un côté, open bar et clientélisme électoral de l’autre, ça promet.

Intéressant graphique que celui de l’Union française des industries pétrolières (UFIP) en date du 15 octobre 2021 reproduit ci-dessous. Il montre sans la moindre ambiguïté que chaque fois que nous prenons de l’essence ou du diesel, nous n’achetons pas un mais deux produits de prix à peu près équivalents : Lire la suite

PLF 2022 : dépenses, non-sens et foutage de gueule

Mise à jour du 5 novembre 2021 : Le gouvernement a révisé son PLF 2022 pour tenir compte des dépenses (plan d’investissement France 2030 et revenu d’engagement pour les jeunes) non incluses dans son premier jet.
Croissance :  6,25 % en 2021 (contre 6 % dans le document initial) et 4 % en 2022.
Inflation : inchangée à 1,5 % en 2021 et 2022, ce que le HCFP juge faible pour 2022.
Déficit public : 8,1 % en 2021 (contre 8,4 %) et 5 % en 2022 (contre 4,8 %) dont 4 % pour le déficit structurel.
Dette publique : 115,3 % et 113,5 % du PIB en 2021 et 2022, soit en léger retrait par rapport au PLF initial.
Dans son second avis, le Haut Conseil des finances publiques (HCFP) regrette que le surcroît de recettes attendues grâce à une meilleure croissance de l’activité ne soit pas consacré au désendettement mais à des dépenses supplémentaires et souligne que le retrait du ratio de dette publique n’est pas le résultat « d’une réduction du déficit public mais d’opérations de gestion de trésorerie de l’État. »

Alors que le ministre de l’Économie Bruno Le Maire vient de présenter officiellement le cinquième et dernier Projet de loi de finances du quinquennat Macron (PLF 2022), nos différents médias nous rappelaient à juste titre qu’il faut remonter à l’année 2016 pour trouver un rapport du Haut Conseil des finances publiques (HCFP) aussi ouvertement sévère pour les projections chiffrées du gouvernement en place.

Voilà qui n’est pas peu dire ! Lire la suite

Rentrée 2021 : autosatisfaction bercynoise à gogo… et À CRÉDIT

À peine rentrée de vacances et l’esprit encore bien loin du terrain politico-économique qui m’occupe ici ordinairement, je jette néanmoins un œil nonchalant sur les dernières nouvelles de l’actualité française et qu’apprends-je ? Que « l’économie française se porte bien ! », qu’elle a réalisé un véritable « exploit » sur le plan du chômage, que le retour au niveau d’avant-crise est prévu pour la fin de cette année et que la France peut s’enorgueillir des meilleurs chiffres de croissance de la zone euro !

C’est tout simplement merveilleux ! Lire la suite

TAXE mondiale : Bruno Le Maire est content, c’est mauvais signe !

Mise à Jour du 12 juillet 2021 : Second week-end formidable pour Bruno Le Maire ! Après le G7 il y a un mois, le G20 vient d’adopter le projet de taxe mondiale minimum de 15 % sur les multinationales. Quésaco ? [REPLAY]

Bruno Le Maire vient de passer un week-end formidable ! Depuis le temps que notre vaillant ministre de l’Économie se bat pour plus de justice sociale et fiscale face aux GAFA et autres géants de la mondialisation, la divine voix de la France, la sienne en l’occurrence, a pieusement été entendue, écoutée et approuvée par ses collègues du G7 Finances réunis à Londres vendredi et samedi dernier. Un événement à n’en point douter « historique » dont « la France peut être fière » puisqu’il s’agit ni plus ni moins de mettre en place la « taxation internationale du XXIème siècle » ! Lire la suite

Bruno Le Maire et la croissance : CaRRRamba, encore RRRaté !

Ce petit article du dimanche peut être lu comme la suite de CROISSANCE : ce qu’en dit Bruno Le Maire n’est que LITTÉRATURE du 13 janvier 2021.

Comme la vie de ministre de l’Économie serait belle si l’on pouvait décréter la croissance ! Quelques dizaines de milliards d’euros de dépenses publiques en plus, des aides, de la solidarité, des prêts garantis et hop, tout le monde rebondit, tout le monde retrouve du travail et du pouvoir d’achat, tout le monde fait des roulades dans les jardins de l’Élysée, tout le monde adore le gouvernement et tout le monde vote pour Emmanuel Macron en 2022 ! Lire la suite

2. Bruno Le Maire : tellement, mais tellement plus qu’un énarque !

Avec Bruno Le Maire, c’est vraiment le 1er avril tous les jours ! Outre qu’il n’a pas l’air toujours très au fait des concepts économiques et financiers qu’il manipule doctement devant la presse ou la représentation nationale, il possède un art consommé de dire tout, son contraire et le contraire du contraire sur un ton d’enfant de chœur absolument prodigieux. Nouveaux exemples hier et avant-hier : Lire la suite

Bruno Le Maire serait-il devenu ministre de la relance électorale ?

Notre très littéraire ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance mesure-t-il bien la portée de tout ce qu’il raconte aux journalistes ? C’est douteux. Alors qu’il s’est mis récemment à sillonner la France afin de suivre personnellement la distribution des 100 milliards d’euros de son plan de relance, il semblerait que ce retour au terrain qui fait monter en lui les émotions de sa campagne 2016 pour la primaire de droite l’ait disposé aux « confidences » dangereusement révélatrices : Lire la suite

CROISSANCE : ce qu’en dit Bruno Le Maire n’est que LITTÉRATURE

Mise à jour du 22 janvier 2021 : le gouvernement envisage maintenant une année 2021 sans reprise économique…

Retour aux chiffres, retour aux dures réalités. Selon le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance qui donnait hier mardi 12 janvier 2021 une conférence de presse à distance, ce sera un vrai « défi » que d’atteindre la croissance de 6 % qu’il a prévue pour 2021 avec un indéniable « volontarisme » (façon énarco-technocratique de dire « au pif »). Lire la suite