École dès 3 ans : encore un couac majeur du gouvernement

Inutile parce que déjà réalisé dans les faits, l’abaissement de l’âge de la scolarité obligatoire à 3 ans affecte les finances publiques et risque de limiter encore plus la minuscule liberté d’enseignement qui existe dans ce pays.

On savait déjà que l’abaissement de l’âge de la scolarité obligatoire de 6 à 3 ans annoncé comme fondateur par Emmanuel Macron en mars 2018 relevait plus de l’affichage et de la communication que de la nécessité éducative de faire affluer les jeunes enfants vers l’école maternelle puisque 97,5 % et 100 % d’entre eux étaient déjà scolarisés à 3 ans et 4 ans respectivement (voir ci-dessous les chiffres INSEE 2016). Lire la suite

Monopole de la Sécu : ouvrons les yeux, c’est un échec !

La Cour des Comptes a confirmé hier que le fragile échafaudage comptable de la sécurité sociale obtenu en 2018 se casse à nouveau la gueule dans des proportions alarmantes.

On a failli croire que notre fabuleux monopole de la sécurité sociale, celui que le monde entier nous envie, était en bonne voie de combler son célèbre « trou » financier. Après une réduction régulière du déficit annuel depuis 2010, le gouvernement, guilleret et inconscient, avait même prévu un retour à l’équilibre des comptes dès cette année. De quoi parader une fois de plus à propos de cet esprit de solidarité et de justice sociale qui serait la marque inégalée de la moralité supérieure du modèle français. Lire la suite

Royal : la « Fake Science » n’a aucun secret pour elle !

CHERS LECTEURS,
Au cours des semaines qui viennent, le rythme de ce blog va changer.
Voir explications en fin d’article.

.
Actualité écologique chargée ces derniers jours. Au menu : incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, convention citoyenne sur le climat et débats sur l’épandage des pesticides à proximité des lieux habités. Pour BFMTV et Jean-Jacques Bourdin, pas d’erreur, qui de mieux que « la première femme de l’histoire de France à accéder au second tour de l’élection présidentielle » pour apporter des informations claires et sérieuses sur ces sujets complexes à des citoyens en plein questionnement ? Lire la suite

Viande : des contre-indications plus politiques que médicales ?

On nous le répète en boucle : la consommation de viande peut nuire gravement à notre santé. Mais si l’on en croit les critiques soulevées par une nouvelle étude qui remet en cause cette assertion, ce n’est pas tant l’analyse médicale qui le dit que le principe de précaution et l’urgence climatique.

Vous en avez certainement entendu parler : notre stupide propension bourgeoise à consommer de la viande rouge et de la charcuterie est très mauvaise pour le bien-être animal, très mauvaise pour le climat et très mauvaise pour l’environnement. Elle témoigne d’un détestable esprit « spéciste » et d’une insouciance pour les choses de la nature qui mettent illico les végans en rogne et Greta en transe. Lire la suite