Viande : des contre-indications plus politiques que médicales ?

On nous le répète en boucle : la consommation de viande peut nuire gravement à notre santé. Mais si l’on en croit les critiques soulevées par une nouvelle étude qui remet en cause cette assertion, ce n’est pas tant l’analyse médicale qui le dit que le principe de précaution et l’urgence climatique.

Vous en avez certainement entendu parler : notre stupide propension bourgeoise à consommer de la viande rouge et de la charcuterie est très mauvaise pour le bien-être animal, très mauvaise pour le climat et très mauvaise pour l’environnement. Elle témoigne d’un détestable esprit « spéciste » et d’une insouciance pour les choses de la nature qui mettent illico les végans en rogne et Greta en transe. Lire la suite