La loi Macron ou le supplice de la liberté

Le projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques, plus connu sous le nom de Loi Macron (*), a été annoncé en octobre 2014, présenté en Conseil des Ministres le 10 décembre 2014 et adopté en Commission spéciale de l’Assemblée nationale le 19 janvier 2015. Il est actuellement en cours d’examen par les députés depuis le 26 janvier. Compte tenu des très nombreux amendements déposés, le vote solennel à l’Assemblée a été reporté du 10 au 17 février. Selon les termes même de Manuel Valls, Premier Ministre, le sens de cette loi, « c’est tout faire pour la compétitivité et l’emploi, pour lever les blocages ». Lever les blocages, oui, c’est bien ce qu’il faudrait faire. Mais lesquels ?  Lire la suite