Union des gauches en 2022 : Ouf, Mélenchon n’en veut pas !

Jean-Luc Mélenchon voyage actuellement en Amérique latine afin d’assister prochainement à la Journée de la Terre en Bolivie. Sachez, chers lecteurs, que contrairement à ce que les macronistes et les lepénistes racontent par pure médisance politicienne, ce n’est absolument pas une partie de plaisir car rien ne lui est plus pénible que de traîner une valise à roulettes dans le dédale des couloirs et des escalators de l’aéroport de Madrid. Lire la suite

Régionales : l’union de la gauche se fait toujours à l’extrême-gauche

Mise à jour du 30 mars 2021 : Le député européen EELV Yannick Jadot a appelé hier tous les partis de gauche à se réunir pour construire « un grand projet d’espérance » pour la présidentielle de 2022. Ils ont tous répondu oui, mais les divergences et les motifs de dispute restent profonds.

Non pas que l’issue des élections régionales qui se tiendront (peut-être) les 13 et 20 juin prochains aura un impact colossal sur nos vies quotidiennes. Dans notre État supérieurement interventionniste, les dépenses des régions (33,6 milliards d’euros en 2019) ne représentent « que » 12,4 % des dépenses des collectivités territoriales et 2,5 % des dépenses publiques totales du pays. Et non pas que ce type de scrutin déplace massivement les foules citoyennes vers les bureaux de vote. Lire la suite

Mélenchon, les Tchétchènes et le coup classique de la victimisation

Je pense que tout le monde sera d’accord là-dessus : la victime du drame de Conflans-Sainte-Honorine, c’est Samuel Paty, cet enseignant décapité la semaine dernière par un jeune Tchétchène parce qu’il avait eu l’audace blasphématoire inexpiable de montrer à ses élèves les caricatures de Charlie Hebdo relatives au prophète Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite

Marche contre l’islamophobie : Mélenchon déteste les religions … sauf si elles sont de gauche !

Marcher contre l’islamophobie le 10 novembre 2019 au motif que les musulmans sont de plus en plus souvent l’objet de « discriminations, de projets ou de lois liberticides, d’agressions physiques de femmes portant le foulard, d’attaques contre des mosquées ou des imams, allant même jusqu’à la tentative de meurtre » alors même que la France est à 3 jours de commémorer les attentats islamistes du 13 novembre 2015 qui ont fait 130 victimes décédées et 350 blessés et qu’elle cumule depuis 2012 le douloureux score de 263 tués et plusieurs centaines de blessés dans des violences de même obédience, il fallait le faire. Lire la suite

Parti socialiste : mais jusqu’où ira la DIVISION cellulaire ?

Mesdames, Messieurs, permettez-moi de vous faire savoir que contrairement à ce que vous pouviez légitimement penser, le Parti socialiste n’est pas encore tout à fait mort ! Bien malmené par les dernières échéances électorales, il se rappelait hier à notre attention tel un grand blessé qui ne veut pas perdre espoir mais qui voit malgré tout son souffle le quitter : la splendeur de Solférino, c’est bel et bien fini ; les départs, les démissions et les refondations, ça continue de plus belle. Mais jusqu’où ira la division cellulaire mortelle du PS ? Lire la suite

Malbouffe : encore un petit tour de manège de l’anticapitalisme

Depuis le temps que le célèbre José Bové nous régale de happenings musclés contre les restaurants McDonald’s (1999) et les OGM de Monsanto (2008), on aurait pu croire que la « malbouffe » était enfin de l’histoire ancienne. Mais pour le député de la France Insoumise Loïc Prud’homme, le contenu de nos assiettes est encore aujourd’hui une attaque caractérisée contre notre santé et les règles les plus élémentaires du savoir-vivrensemble social et solidaire. Bien décidé à sauver l’humanité des griffes d’industriels ivres de profits, il préconise contraintes et rétorsions dans un rapport parlementaire publié mercredi 26 septembre dernier. Lire la suite

Mélenchon, démocrate en carton

Mise à jour du dimanche 27 mai 2018 : Hier, Mélenchon a remis le couvert de la « convergence des luttes » avec la « Marée populaire » contre la politique d’Emmanuel Macron organisée à Paris et dans plusieurs grandes villes de France à l’appel de « 60 organisations » dont la FI et la CGT. Objectif : se compter et se motiver. Comptage : A Paris, la manifestation aurait réuni 21 000 personnes selon le ministère de l’Intérieur, 32 000 selon un collectif de médias et 80 000 selon la CGT. Motivations : petits rappels à lire dans l’article ci-dessous.

Ah, comme elle était belle, cette « Fête à Macron » du 5 mai dernier ! Le soleil brillait et la France Insoumise accourue par centaines de milliers (selon les organisateurs1) souriait au monde et chantait joyeusement. « La vie est à nous ! » s’enthousiasmait par tweet Jean-Luc Mélenchon avant d’entonner avec guitare et camarades « Les nantis d’abord »une chanson composée tout exprès pour l’occasion sur l’air des « Copains d’abord » de Brassens.  Lire la suite