Aujourd’hui, article N° 200 !

Comme pour l’article 100, je fête le 200
En assumant le risque de me glisser un temps
Dans la tête de Hollande, président mal aimé,
Qui aime la Présidence et voudrait la garder : 

« Que vais-je devenir ? Eh oui, c’est la question
Que je me pose sans fin sondage après sondage.
On ne veut plus de moi, on veut que je dégage,
Que je quitte l’Elysée, ses ors et mes fonctions !  Lire la suite

Gouverner, quelle histoire !

contrepoints-2Le Brexit de jeudi dernier a causé dans toute l’Europe une véritable onde de choc. Jusqu’à l’équipe de foot d’Angleterre qui y a perdu son sang-froid peu de temps après en se faisant évincer contre toute attente de l’Euro 2016 par l’Islande. Mes connaissances en foot sont assez limitées, mais il semblerait que cette nouvelle configuration ouvre une assez jolie porte pour une victoire française, en tout cas pour une accession en demi-finale.

C’est François Hollande qui doit être content, lui qui, pris dans l’embrouillamini du désamour des Français et de la fronde de son camp, ne manque pas un match des Bleus pour se remonter le moral ! « Ah, que n’ai-je engagé ma réélection sur les résultats de l’équipe de France ! » doit-il se dire, rameutant toute sa puissance de petits calculs pour essayez de faire rentrer le football dans son bilan présidentiel. Lire la suite

Insolite : 1 % des Français sont « très » satisfaits de Hollande !

contrepoints-2Les grèves et les manifestations avec ou sans bris de glace se suivent et se ressemblent (et ça coûte des sous à la France), les frasques du Président et les couacs du gouvernement se suivent et se ressemblent, les camouflages de la dette et des déficits se suivent et se ressemblent, les idées destructrices et propagandistes de notre éducation nationale se suivent et se ressemblent, et comble de malchance en ce début d’été, il pleut sans discontinuer sur ce mois de juin inondé comme sur le quinquennat crépusculaire de François Hollande. L’impression de débandade non contrôlée est telle que la déprime politique me gagne.  Lire la suite

Loi Travail : Hollande s’est-il tiré une balle dans le pied ?

contrepoints-2Mes deux derniers articles consacrés à la situation intérieure de la France remontent à plus de trois semaines. Après avoir pris quelques chemins de traverse, je braque à nouveau mon regard sur la politique française et j’observe avec inquiétude que non seulement rien n’a changé depuis, mais qu’au contraire tout a empiré, tout a dégénéré, tout est parti en vrille. Comme je n’y décrivais pas le moins du monde une situation idyllique, ni même à peu près paisible, imaginez où nous en sommes aujourd’hui ! Et dans ce contexte qui semble complètement hors contrôle, qui voit pratiquement tous les Français, pour des raisons différentes, se liguer contre le gouvernement, François Hollande s’imaginerait pouvoir être réélu en 2017 fingers in the nose ? De plus en plus difficile à croire. Lire la suite

Hollande s’emmêle les pompes dans ses pseudo-réformes

Le calendrier fait plutôt mal les choses. À un an de la prochaine élection présidentielle, il était couru d’avance que notre exécutif, dans l’espoir de voir son camp se maintenir au pouvoir, entamerait les grandes manoeuvres du « Ça va mieux », ripolinant en rose brillant quatre ans sans saveur, sauf celle, amère, de la hausse du chômage, des impôts, des cotisations sociales, de la dette et des expatriationsLire la suite

La cagnotte du 1er avril 2016

La scène se passe le vendredi 1er avril 2016 au Palais de l’Elysée dans le bureau du Président de la République.

Autour de François Hollande, sont réunis : Manuel Valls, Premier ministre, Michel Sapin, Ministre des Finances, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, et Gaspard Gantzer, conseiller presse et communication du Président.

Un huissier fait circuler une corbeille de dattes et de loukoums envoyée par le prince héritier d’Arabie saoudite, en remerciement de sa toute nouvelle Légion d’Honneur

Toute ressemblance … Fortuite, bien sûr ! Lire la suite

François Hollande : grand maître ou capitaine pédalo ?

 Si François Hollande devait se représenter et surtout gagner l’élection présidentielle de 2017, il faudrait se résoudre à admettre qu’il est un personnage beaucoup plus brillant que ce qu’on lui concède habituellement, à coups de « Flamby », « Pépère » et autres « Fraise des bois » fréquemment utilisés à son encontre. Mais là encore, on se demanderait si son succès est dû à une stratégie gagnante finement élaborée ou à un facteur chance extraordinairement bienveillant à son égard. Car si sa stratégie de conservation du pouvoir semblait claire au départ, elle devient de plus en plus opaque à mesure que le facteur temps, élément central de ses calculs, joue en sa défaveur. Lire la suite

Remaniement : Entretien exclusif avec FFrançois HHollande

Article repris par le blog « A toi l’honneur » de Corto74 et par   

Toute ressemblance … fortuite, bien sûr !


NMP : Bonsoir M. le Président et merci d’avoir accepté de répondre à quelques questions pour les lecteurs ce blog.

FFHH : Bonsoir Nathalie MP.

NMP : Le remaniement ministériel à propos duquel on spécule depuis plusieurs semaines a été annoncé jeudi soir. Par rapport aux précédents gouvernements Valls, la grande nouveauté réside dans le retour des écologistes au gouvernement. Une façon de rassembler toute la gauche sur votre nom en vue des élections de 2017 ?

FFHH : 2017 est encore loin et ce n’est pas ma priorité. Je n’y pense ni en me rasant ni en remaniant. Si vous avez suivi mes tweets, vous avez dû remarquer que je n’ai qu’une priorité : réformer la France.  Lire la suite

Y a-t-il un mystère Hollande ?

—->    Cet article a également été publié le samedi 3 octobre 2015 sur     logo-cp

Qui est François Hollande ? La question se pose. En 2012, on nous a vendu un homme cultivé et plein d’humour, n’aimant ni les riches ni le monde de la finance, dont l’ambition était de « ré-enchanter le rêve français », face à un Président sortant inculte (on se souviendra de l’histoire de La Princesse de Clèves), bling-bling et agité, ami des riches et Président du Fouquet’s, responsable de la « casse » du service public à la française et donc profondément impopulaire avec 30 % d’opinions positives en janvier 2012, son plus bas score. Alors que les livraisons sondagières d’octobre accordent aujourd’hui à François Hollande une popularité pratiquement inexistante de 16 % et que France 3 nous a gratifiés lundi 28 septembre dernier d’un (très) long métrage censé lever le voile sur toutes les coulisses du pouvoir présidentiel, je me jette à mon tour dans le mystère Hollande et tente une réponse.  Lire la suite

FH : une #ConfPR ennuyeuse et peu inspirée

—->   Cet article a également été publié le jeudi 10 septembre 2015 sur    logo-cp

Que reste-t-il à François Hollande de la superbe assurance qu’il assénait à coups de « Je veux » (dans ses soixante engagements pour la France) et de « Moi Président » (débat de l’entre-deux tours) lors de la campagne pour l’élection présidentielle de 2012 ? Que reste-t-il de ses promesses de ramener le déficit public en dessous de 3 % dès 2013, de relancer la croissance et d’inverser la courbe du chômage, de remettre l’éducation et la jeunesse au coeur de l’action publique ? Qu’en est-il de l’impartialité de l’Etat et du respect des contre-pouvoirs ? Que dire des « valeurs de la France » qu’il devait porter haut de par le monde ? Lundi 7 septembre, depuis la salle des fêtes de l’Elysée où il donnait la sixième conférence de presse de son mandat, François Hollande n’avait plus grand chose dans sa boite à outils. Il a égrené longuement et sans conviction une liste de points d’actualité sans dessiner le moindre projet d’avenir ni la moindre perspective pour la France.  Lire la suite