Collectif citoyen sur la vaccination : Ne cherchez pas, il n’existe plus…

Vous vous souvenez de ce conseil de 35 personnes tirées au sort qui devait veiller à la transparence de la politique vaccinale et faire remonter les questionnements des Français jusqu’au M. Vaccin du gouvernement le Pr Alain Fischer, sous la houlette du Conseil économique, social et environnemental (CESE) ? Peut-être pas, mais ne vous affligez pas plus que ça car de toute façon, il n’existe plus. Lire la suite

COVID : Alléger les contraintes ? Mais FAITES-LE, M. le Président !

Cet article est la suite de Pass sanitaire : perseverare diabolicum publié ici le 31 août 2021.

Décidément, en matière de Covid, Emmanuel Macron et son gouvernement s’y entendent pour souffler perpétuellement le chaud et le froid.

Dans un récent échange avec des passants qui s’est tenu au moment où l’on apprenait que le taux d’incidence de l’épidémie était repassé sous la barre des 100 cas par semaine pour 100 000 habitants au niveau national (79,2 au 16 septembre), le Président de la République avait à peine évoqué la possibilité « d’alléger un peu les contraintes » dans certains départements (on pense immédiatement au pass sanitaire) que ses services nous invitaient promptement à ne surtout pas « surinterpréter » ses propos. Lire la suite

PASS SANITAIRE : perseverare diabolicum

Info du 12 septembre 2021 : Le ministre de la santé du Royaume-Uni a annoncé que son  gouvernement renonçait à instaurer un pass sanitaire en Angleterre en raison du taux élevé de vaccination de la population… Qui est à ce jour légèrement inférieur à notre couverture vaccinale française… Cherchez l’erreur…

Victoire, victoire, Emmanuel Macron a réussi son pari vaccinal ! L’objectif d’avoir 50 millions de primo-vaccinés à fin août débordera nettement sur le mois de septembre, mais après un démarrage laborieux, et grâce à des menaces, pardon, des méthodes de persuasion redoutablement, pardon, démocratiquement efficaces du style « pas de vaccin → pas de cinéma, pas de restau, pas de job », la France est parvenue à se hisser au 5ème rang mondial pour la couverture vaccinale, devançant l’Allemagne, les États-Unis et même les champions des débuts comme Israël et le Royaume-Uni ! Lire la suite

Pass sanitaire : Macron parle mais c’est Billy Wilder qui a raison

Pour les vaccins, mais contre le pass sanitaire et contre l’obligation vaccinale qui en découle.

Alors que j’écoutais Emmanuel Macron nous annoncer dans son « Adresse aux Français » du lundi 12 juillet dernier que la jauge du pass sanitaire allait passer de 1 000 à… 50 personnes, je n’ai pu m’empêcher de repenser à ce que Billy Wilder disait sur les optimistes et les pessimistes confrontés aux abus de pouvoir progressifs des politiciens. Lire la suite

Non, M. Attal, le pass sanitaire, ce n’est pas la liberté !

Mise à jour du 12 juillet 2021 : dans son allocution de ce soir, Emmanuel Macron a annoncé que la jauge du pass sanitaire passerait de 1 000 à… 50 personnes. Cinémas, musées, cafés, trains… un monde qui disparaît pour les non-vaccinés. [Replay]

On le redoutait depuis un moment : la fin des confinements anti-Covid et le retour à la vie d’avant, le retour à une vie « normale » où chacun pourrait vaquer à ses occupations en toute responsabilité personnelle, sans obstruction de ses libertés fondamentales (de réunion, de déplacement, économiques) bien mises à mal depuis dix-huit mois s’accompagneraient de la mise en place… d’une nouvelle obstruction sous la forme d’un pass sanitaire. Lire la suite

Doctolib : vers un destin de mal-aimé à succès comme Amazon ?

On ne sait jamais. Au train où vont les choses, la plateforme française de prise de rendez-vous médicaux sur internet Doctolib pourrait bien devenir un jour un acteur majeur de l’économie numérique européenne. Il est donc urgent de bien faire comprendre à notre opinion publique nationale qu’une entreprise qui combine initiative privée, service client, données de santé et cloud d’Amazon dans un succès insolent ne peut en aucune façon s’inscrire harmonieusement dans notre fabuleux modèle de développement économique et social. Lire la suite

COVID : la variable d’ajustement des carences de l’État… c’est nous

Un sondage Harris Interactive pour LCI réalisé quelques heures avant l’allocution « spéciale confinement III » d’Emmanuel Macron nous indiquait que les Français étaient d’une part extrêmement partagés sur la question d’un reconfinement national (55 % y seraient favorables) et d’autre part extrêmement inquiets (pour 88 % d’entre eux) face à la propagation du coronavirus. Lire la suite

Cher GOUV.FR, nous sommes des HUMAINS, pas des HAMSTERS !

Chers MM. Macron, Castex, Véran et compagnie, nous sommes des humains, pas des hamsters, et le Covid-19 est une maladie, pas une malédiction diabolique.

Que tous les antiracistes de combat me pardonnent : je ne suis pas noire et pourtant je vais me risquer à traduire ici les premiers mots du texte composé et récité par la jeune poétesse Amanda Gorman lors de l’investiture du nouveau Président américain Joe Biden. Car s’ils furent évidemment écrits dans un contexte qui n’a rien à voir avec la pandémie de Covid-19, ô combien ils s’appliquent tristement au drame de la vie limitée que nous subissons en France de confinement en confinement depuis un an ! Lire la suite

COVID : un an après, l’Allemagne tient bon et la France déprime

Il y a un an exactement, le mardi 17 mars 2020, alors que le monde effaré et médicalement désarmé constatait la progression d’un nouveau Coronavirus pas totalement anodin, la France entrait dans une période de restriction stricte des déplacements et des réunions incluant deux confinements à domicile tandis que l’Allemagne s’en tenait à des mesures de distanciation sociale plus souples et plus ciblées. Lire la suite

Médecine générale : et si l’on faisait confiance au MARCHÉ ?

Voici un nouvel article de ma série Les Lib’Héros du Quotidien inspiré par une récente vidéo du site libéral américain Reason (voir en fin d’article) à propos du système de soins « Direct Primary Care » (ou médecine générale en direct) qui se développe aux États-Unis.

La pandémie de Covid-19 est là pour nous le rappeler : nous avons besoin de services de santé disponibles, performants et financièrement abordables. En France, on aime à se répéter que de ce côté-là, tout est accessible, tout est efficace, tout est gratuit. Ce serait même notre grande fierté que de pouvoir soigner le plus riche comme le plus démuni sans avoir à réclamer un sou ni à l’un ni à l’autre grâce à notre grande sécu nationale.

Enfin ça, c’est la partie idéologico-corico de l’iceberg. Lire la suite