L’anti-sexisme fait son cinéma

Mise à jour du dimanche 23 septembre 2018 : Conformément à ce qu’elle avait promis au début de l’année sous la pression des revendications du beau monde cinématographique, la ministre de la culture Françoise Nyssen a annoncé cette semaine la mise en place d’un bonus de 15 % à partir de 2019 pour les productions « exemplaires en matière de parité » hommes femmes. Vous voyez la dérive constructiviste et idéologique : faites comme on vous dit et vous aurez une récompense. Retour sur l’affaire :

Mais où se cachent donc les femmes ? Tout le monde sait qu’elles représentent 50 % de la population mondiale et pourtant, aucune d’elles ne faisait partie de la sélection pour le Grand Prix de la BD d’Angoulême en 2016, une seule (Jane Campion) a obtenu la Palme d’or à Cannes depuis le début de ce festival et – comble de l’horreur absolue – parmi tous les milliardaires recensés par Oxfam dans sa dernière étude, neuf sur dix cumulent l’odieux privilège d’être hommes et riches ! Lire la suite