Pensées vagabondes devant la tombe familiale (II)

Debout devant la tombe familiale, j’ai commencé à prier, mais très vite ma prière s’est envolée vers des chemins de traverse. Ils m’ont d’abord menée jusqu’à Kant (Partie I) et me conduisent maintenant à Ploërmel et au Livre des Rois. 

La foi chrétienne est une affaire intime qui n’a de sens que si elle est le fait d’un individu libre de choisir. Ainsi ai-je conclu hier la première partie de cet article. C’est pourquoi la polémique née de la récente décision du Conseil d’Etat de faire enlever la croix de la statue du pape Jean-Paul II à Ploërmel me désole. Lire la suite