Leonard Read et l’histoire du crayon

Comme vous le savez, il m’arrive de faire des traductions pour Contrepoints. De nombreux textes originaux viennent d’un site libéral que j’aime beaucoup, la Foundation for Economic Education ou FEE.

Or la FEE, think tank libéral parmi les plus anciens des Etats-Unis, a été créée en 1946 par l’économiste américain Leonard E. Read (1898-1983) dont le petit essai de 1958 sur la division du travail I, pencil (Moi, le crayon en français) est mondialement célèbre. Alors aujourd’hui, parlons de Read et du célèbre petit crayon jaune.  Lire la suite

#LREM : Avec Castaner, le changement, c’est … non rien.

Mise à jour du 18 novembre 2017 : Lors du premier congrès du parti qui se tient à Lyon aujourd’hui, Christophe Castaner, candidat unique désigné par Emmanuel Macron,  prend officiellement la tête de LREM avec la mission de redynamiser un mouvement à l’arrêt depuis les élections de mai et juin. PORTRAIT :

Le macronisme a-t-il prospéré en partie sur la frustration née d’une gestion des troupes menée à la hussarde depuis la rue de Solférino plus que sur une franche adhésion au nouveau concept politique « printanier » lancé par Emmanuel Macron ? A-t-il surtout représenté une opportunité de promotion politique inattendue pour des quadras et des quinquas désespérément englués dans les épaisseurs glauques de la Hollandie ? Lire la suite

Taxe à 3 % sur les dividendes : Derrière le fiasco, la débâcle morale de l’Etat

Le gouvernement avait à peine achevé la présentation de son projet de loi de finances pour 2018 que le Conseil constitutionnel, en invalidant totalement la taxe à 3 % sur les dividendes le 6 octobre dernier, venait porter un coup sévère, un coup à 10 milliards d’euros, à la périlleuse trajectoire de retour à l’équilibre qu’il avait réussi à imprimer – sur le papier – à nos comptes publics à l’horizon 2022. Lire la suite

M. le Président, se proclamer européen ne suffit pas !

S’il est un sujet sur lequel Emmanuel Macron n’a jamais cultivé le flou, c’est bien celui de son attachement à l’idée d’Europe. A l’époque de la campagne présidentielle, il avait même reçu la meilleure note parmi les cinq premiers candidats quant à son engagement européen. Il affirmait aussi avec une belle lucidité que la France devait d’abord s’occuper de faire ses propres réformes structurelles indispensables avant de demander à l’Union européenne (UE) de se réformer. Un minimum quand on est le mauvais élève de la classe.  Lire la suite

Poids de l’Etat, culture du don et liberté

Derrière un projet comme celui de l’école La Cordée, initiative éducative entièrement privée dont j’ai parlé dernièrement, se profile très rapidement la question cruciale du financement. Au-delà des cotisations et des frais de scolarité qui entrent éventuellement dans les ressources des associations, l’essentiel – 90 % dans le cas de La Cordée – repose sur les dons. Lire la suite

Ecole « La Cordée » : privée, hors contrat, et pourtant elle tourne !

J’aimerais vous parler de La Cordée. Cette école privée hors contrat de Roubaix a ouvert ses grilles en septembre 2015 avec sept élèves. A la fin de cette première année scolaire, ils étaient déjà vingt, et en septembre dernier, ce sont quatre-vingts élèves répartis en huit classes allant de la grande section de maternelle à la 5ème qui y faisaient leur rentrée. Lire la suite

Propriété : Back in the USSR avec France Stratégie ?

Le centenaire de la révolution d’octobre combiné au cinquantenaire de la mort de « Che » Guevara serait-il monté à la tête des hauts fonctionnaires de France Stratégie ? Fort préoccupés du niveau intenable de notre dette publique, ils ont publié hier un petit rapport dans lequel ils préconisent que l’Etat puisse décréter unilatéralement qu’il devient « copropriétaire de tous les terrains construits résidentiels », situation qui le rendrait ainsi créditeur d’une rente pour occupation des sols de la part des autres propriétaires privés. Ingénieux, non ? Toute ressemblance avec les meilleures pratiques mafieuses – fortuite bien évidemment ! Lire la suite

Jean-Baptiste Say (II) : Quand l’économie devient science

Ou comment Say a réfuté Keynes avec plus d’un siècle d’avance !

Ainsi que je l’ai relaté dans mon précédent article consacré à la biographie générale de l’économiste libéral Jean-Baptiste Say (1767-1832), ce dernier est tombé un peu par hasard sur la Richesse des nations (RDN, 1776) d’Adam Smith alors qu’il avait environ 20 ans. Dans une lettre à son frère Louis datée de 1827, il a raconté lui-même cette première rencontre : Lire la suite

Jean-Baptiste Say (I) : L’homme qui a dit « Non » à Bonaparte

Quand on vous dit science économique, vous pensez Adam Smith, Marx, Keynes… Cette énumération est trompeuse car elle écarte beaucoup trop rapidement un immense économiste français, Jean-Baptiste Say (1767-1832), qui fut tout simplement le fondateur et le « clarificateur » de l’économie classique. Lire la suite

Le PS s’accroche à 34 voiliers de luxe pour échapper à la noyade

Il est des symboles avec lesquels on ne plaisante pas. Quand on appartient au parti de Jaurès, Blum, Mitterrand, Hollande et Martine Aubry, quand la justice sociale et l’égalité réelle guident vos pas tous les jours de votre vie, il est simplement impossible de rester plus longtemps silencieux devant la scandaleuse perspective de voir 34 voiliers de luxe appartenant à l’évidence à des « riches » échapper à l’ISF.  Lire la suite