#Primaire : La droite la plus belle du monde ? Profitons-en !

contrepoints-2« Extraordinaire résultat que celui de la primaire de droite ! » Tels furent mes premiers mots pour décrire la victoire éclatante et passablement inattendue de François Fillon après le premier tour de dimanche dernier. Longtemps ignoré, chichement doté d’un petit 9 % des intentions de vote début septembre, puis progressivement remarqué pendant les débats pour son calme et son programme de « transformation » de la France, il laissa tout le monde sur place pour se fixer à 44 % dès le premier tour. Et hier soir, second tour, grande victoire pour François Fillon, bien sûr. Mais s’il y a bien surprise, elle n’est plus exactement de même nature. Lire la suite

Soirée télé-loukoums à l’Elysée

La scène se passe dans la soirée du jeudi 24 novembre 2016 au Palais de l’Elysée dans le bureau du Président de la République. Un canapé bon marché a été placé devant l’écran de télévision. 

François Hollande a invité son équipe rapprochée habituelle à suivre avec lui le dernier débat de la primaire de droite qui oppose François Fillon à Alain Juppé.  Lire la suite

Difficile de ne pas parler de François Fillon …

Mise  jour du dimanche 27 novembre 2016 : François Fillon a remporté la primaire de droite contre Alain Juppé avec 66,5 % des voix pour une participation d’environ 4,3 millions de votants. Les deux hommes se sont serrés la main, et Alain Juppé a invité ses partisans à se ranger derrière le candidat désigné pour la Présidentielle de 2017. De son côté, François Fillon a salué ses adversaires et a appelé l’ensemble de la droite à se rassembler pour mettre fin à « ce quinquennat pathétique » et faire entrer la France dans un « nouveau logiciel » de dignité, de solidarité et de prospérité.

contrepoints-2Extraordinaire résultat que celui de la primaire de droite ! Et dans ces conditions, difficile de ne pas parler de François Fillon, alors qu’il reste encore un débat à tenir et un tour d’élection à jouer. Je m’étais promis de résister à la tentation jusqu’aux résultats effectifs de dimanche prochain, mais la machine à indignation, déjà bien rodée par l’épisode Trump, est repartie de plus belle. De quoi me pousser à réagir, de quoi me pousser, surtout, à faire le tri dans les anathèmes qui fusent de toutes parts depuis deux jours.  Lire la suite

Murray Rothbard : « Etat, qu’as-tu fait de notre monnaie ? »

La leçon de Murray Rothbard (Ecole autrichienne d’économie) sur la beauté de la monnaie et son accaparement désastreux par l’Etat.

contrepoints-2Les nouvelles monnaies telles que le Bitcoin sont terriblement intrigantes car elles se présentent sous des dehors hautement techniques qui pourraient facilement passer pour rebutants. Qualifiées de cryptées, ce qui les rend déjà très mystérieuses, elles fonctionnent selon des protocoles informatiques complexes qui, même expliqués simplement, paraissent très éloignés des besoins du citoyen moyen pour échanger.  Lire la suite

#Macron #Fillon : Fausse surprise et vrai suspense (màj : gagnant !)

Mise à jour du dimanche 20 novembre 2016 : Fillon en tête de la primaire de droite !
(Voir tout le détail du premier tour de la primaire de droite en fin d’article.)

icone_redacteur3
contrepoints-2François Fillon accèdera-t-il au second tour de la primaire ? C’est le suspense politique de la semaine et sa résolution jouera à n’en point douter un rôle déterminant dans la liste finale des partants pour le premier tour de l’élection présidentielle, et, par voie de conséquence, dans les deux noms qui resteront pour le second tour de 2017.  Lire la suite

Faut-il vraiment hurler pour se faire entendre ?

contrepoints-2Depuis l’élection de Donald Trump à la présidence des Etats-Unis, l’indignation bat son plein. On imagine bien le cher Stéphane Hessel, père, grand-père et arrière-grand-père des « indignés », se retourner deux fois dans sa tombe, une première fois horrifié par l’affreux résultat qui a donné la victoire à un ultra-riche décomplexé, et une seconde fois ravi de voir que son injonction à 3 € fonctionne aussi pavlovement bien.  Lire la suite

Donald Trump : de « sale gosse » à Mr President ?

INVESTITURE DE TRUMP 20 janvier 2017 : Donald Trump a été élu, il est maintenant officiellement investi Président des Etats-Unis. Après les paroles, nombreuses, brouillonnes, tonitruantes, on attend les actes, non sans quelques inquiétudes. En l’honneur de l’Inauguration Day d’hier, je remets en avant cet article du 12 novembre 2016 :


L’insoutenable suspense a pris fin : Donald Trump a été élu Président des Etats-Unis. On ne saura donc jamais ce qu’il aurait dit et fait en cas d’échec, d’autant qu’à la question de savoir s’il accepterait sa défaite, question à laquelle il est d’usage de répondre « oui » avec l’air le plus pénétré du monde, il avait rétorqué, façon sale gosse,« Je vous le dirai le moment venu, je vais maintenir le suspense. D’accord ? »  Lire la suite

Yannick Jadot veut sauver le climat, mais sauvera-t-il EELV ?

contrepoints-2Maintenant que le suspense de la présidentielle américaine a livré son formidable résultat, maintenant qu’il ne fait plus de doute qu’une dynamique d’esprit Brexit Trump, mélange de rejet des élites installées et de demande de protectionnisme, est à l’oeuvre en occident, il serait naïf de s’imaginer que le nuage de ce Tchernobyl politique va s’arrêter gentiment aux frontières de la France.  Lire la suite

La consultation du Docteur Fifi

Comme tous les ans à la même époque, mon ami le Dr Fifi, dont j’ai déjà eu l’occasion de parler ici et , est revenu samedi 5 novembre dernier complètement revigoré et gonflé à bloc par ce qu’il a vu et entendu lors de l’édition 2016 du congrès parisien « Video-Digest » qui s’adressait à l’ensemble des médecins, infirmiers et industriels de l’hépato-gastro-entérologie. C’était tellement intéressant, tellement opérationnel, tellement branché sur les derniers développements de son art aussi bien en termes de recherche fondamentale que de nouvelles technologies opératoires que dès lundi, donc hier, m’a-t-il assuré dimanche, il change certaines de ses pratiques !  Lire la suite

« Mais que fait la police ? »

contrepoints-2Le second débat entre les candidats à la primaire de droite qui a eu lieu jeudi 3 novembre 2016 dernier fut beaucoup plus animé que le premier. Plus acerbe, ont dit les commentateurs. Il est vrai que Nicolas Sarkozy s’est retrouvé fréquemment au centre de tout ce que « les gouvernements successifs » ont raté « depuis dix ans. » Parmi les reproches qui ont fusé de la part de ses concurrents, notons en particulier la baisse des effectifs de police et gendarmerie lors de son quinquennat de 2007 à 2012.  Lire la suite