Jacqueline Sauvage, grâce présidentielle et légitime défense

Les mises à jour sont en fin d’article.

 Cet après-midi, le Président de la République recevra les filles et les avocates de Jacqueline Sauvage, cette femme de 66 ans condamnée en appel le 3 décembre dernier à dix ans de réclusion pour « meurtre aggravé » après le meurtre de son mari qui la battait et abusait de ses enfants depuis presque cinquante ans. Dès le verdict connu, elles avaient déposé une demande de recours en grâce présidentielle suivie d’une pétition qui a réuni à ce jour 380 000 signatures ainsi que le soutien de nombreuses personnalités de la politique et de la culture. Lire la suite