Panique et café-théâtre au sommet

L’action politique du gouvernement français s’est déplacée récemment sur le terrain du café. Et vu la façon dont les choses se passent on est fortement tenté de parler de café-théâtre. Remarquez que les expressions « café-concert de couacs » ou « café du commerce électoral » marchent très bien aussi.

Ce fut d’abord l’épisode lorrain du café chez Lucette, beau comme un clair-obscur de Rembrandt, une véritable cène hollandaise. Gaspard Gantzer, l’homme de la com élyséenne, nous a livré sur Twitter une impeccable image d’harmonie modeste et heureuse entre le Président de la République et une quintessence de Française éblouie par tant de proximité : Lire la suite