Emmanuel Macron, les 35 heures et la suite de sa carrière

—->   Cet article a également été publié le dimanche 30 août 2015 sur    logo-cp

Mise à jour du samedi 19 septembre 2015 : Il a récidivé ! Après le temps de travail, le statut des fonctionnaires, dont Emmanuel Macron semblait penser hier (vendredi 18 septembre 2015) qu’il ne serait plus « adéquat » au monde d’aujourd’hui. Le schéma, bien rodé maintenant, s’est reproduit à l’identique : Emmanuel Macron fait des déclarations vaguement fracassantes à tendance vaguement libérale à une assemblée privée, le Medef pour les 35 heures, le Think Tank « En temps réel » (de gauche) cette fois-ci, le premier ministre ou le Président de la République « recadrent » et Emmanuel Macron dit qu’il n’avait jamais dit ça !

L’Université d’été du MEDEF a un effet prodigieusement euphorisant sur nos ministres socialistes. Ils ne sont pas plus tôt entrés sous le grand chapiteau patronal qu’ils sont soudain pris d’une passion dévorante pour l’entreprise. Rappelons-nous que l’an dernier à la même époque, Manuel Valls, Premier Ministre, avait eu l’insigne honneur d’une « standing ovation » de la part des patrons car il avait déclaré tout feu tout flamme que, lui, il aimait l’entreprise :

« La France a besoin de ses entreprises, de toutes ses entreprises (…), car ce sont les entreprises qui, en innovant, en risquant les capitaux de leurs actionnaires, en mobilisant leurs salariés, en répondant aux attentes de leurs clients, créent de la valeur, génèrent de la richesse qui doit profiter à tous. Et moi, j’aime l’entreprise ! »

Comme c’est beau ! On croirait presque qu’il a appris par coeur mes articles sur la Baraque à Frites !   Lire la suite

Sauver « Palmyre »

——>   Cet article a également été publié le samedi 29 août 2015 sur   icone_redacteur3

Parmi tous les articles que j’ai écrits ici depuis février, il en est un qui domine très nettement tous les autres en nombre de vues. Il s’agit de Daesh et Boko Haram : barbarie superlative à domicile et à l’export. Le texte qui vient en second concerne EELV et ses idées baroques pour « sauver le climat », mais il ne se hisse jamais qu’à 60 % du premier en nombre de vues. Pour EELV, je constate une cohérence entre les nombreuses lectures, l’existence de commentaires et des partages sur les réseaux sociaux. De plus cet article avait bénéficié au départ d’un sympathique relais. Pour le premier, rien de tel. Des lectures absolument tous les jours, mais par ailleurs, un silence assourdissant, des visiteurs fantomatiques : jamais un commentaire, jamais un partage, pas de référant identifié, par de relais puissant, nada. J’en suis venue à observer ce phénomène que je ne m’explique pas avec une certaine inquiétude. Mais au-delà de ma petite énigme statistique, c’est aussi une invitation à un questionnement plus large, relancé récemment par l’attentat raté du Thalys : en dépit des petits nombres qui règnent ici, l’intérêt marqué pour le thème du terrorisme islamiste serait-il un indice de plus qu’il constitue bel et bien le grand défi politique de ce début de XXIème siècle ? Lire la suite

Préjugé politique français N° 2 : Les socialistes sont des gentils qui vont tout arranger

Si les libéraux sont des méchants et des escrocs (voir à ce sujet mon précédent article sur le Préjugé politique français N° 1), les socialistes, qu’on trouve principalement à gauche mais qu’on peut également trouver à droite de l’hémicycle, sont des gentils qui arrangent toujours tout. De leur point de vue, ce n’est certainement ni un préjugé ni une illusion, lyrique ou pas, c’est un pilier inébranlable de la politique française, c’est la mélodie du bonheur permanente, quoi qu’ils fassent et quoi qu’il arrive. On en a des preuves flagrantes tous les jours.  Lire la suite

Préjugé politique français N° 1 : Les libéraux sont des méchants et des escrocs

Les grandes vacances sont maintenant terminées et je peux dire que dans l’ensemble j’ai passé un été très agréable. Dans l’ensemble. Car si je me lance dans un bilan scrupuleux, je suis obligée de reconnaître qu’il existe un petit détail qui est venu ternir les conversations indolentes des belles soirées d’été : mon blog. Et dans mon blog, ce mot horrible : libéralisme. L’horreur en est telle, qu’un être humain digne de toutes les vertus de l’exception française ne peut le prononcer sans l’affubler immédiatement d’un préfixe infamant : le libéralisme, mot calme et posé, n’existe pas, seul l’ultra-libéralisme existe, et ce n’est pas beau à voir. Lire la suite

La Radio d’été des Blogueurs (II) et Bonne Rentrée !

écoutez la radio des blogueursBonjour à tous ! J’espère que vous avez passé des vacances agréables, aussi reposantes que passionnantes et stimulantes. Avant d’attaquer pour de vrai la rentrée, qui aura lieu demain pour ce blog, je vous propose de prolonger l’ambiance estivale avec une reprise en musique, grâce à la Radio de l’été des Blogueurs organisée par Lolobobo. Comme précédemment, pour activer la radio ci-contre, cliquez sur la flèche et renouvelez l’opération dans la fenêtre qui s’ouvre. (Radio désactivée : elle ne fonctionne que l’été.) Lire la suite