Macron : un an après, le roi de la com’ est un roi nu

REPLAY du 31 août 2018 : La rentrée gouvernementale 2018 est lugubre. Après plus d’un an de macronisme, le chômage s’incruste, la croissance est en berne, l’équation budgétaire est toujours aussi périlleuse et la cote de popularité de Macron est au plus bas, sur fond « d’affaires » pas toujours ragoûtantes et de polémiques plus ou moins justifiées. Dernière en date, d’après le Président, les Français, qualifiés de Gaulois, seraient réfractaires au changement. Il n’a pas complètement tort mais il n’a pas complètement raison non plus.
→ Ce que j’ai envie d’écrire sur tout ceci, je l’ai déjà écrit avant l’été. Donc voici en Replay :

Il paraît qu’Emmanuel Macron s’amuse beaucoup des nombreuses réactions provoquées par le fameux cliché (photo de couverture) pris après le concert électro de la fête de la musique à L’Elysée. D’après lui, les Français « adorent » ce genre de communication « décalée ». Décalée, c’est le mot. La disposition du groupe fait très famille royale d’Angleterre réunie à Balmoral pour les vacances, tandis que les participants rappellent plus le style bling bling de l’univers Diana Elton John. Mais les français adorent-ils ? A lire les sondages, c’est loin d’être évident. Lire la suite

Ce sera donc Macron Le Pen. Comme prévu. Hélas.

Ce sera donc un match Macron Le Pen. Terrible claque pour la droite, qui passe ainsi à côté du boulevard qui s’offrait à elle après le calamiteux quinquennat du socialiste François Hollande. Mais claque prévisible, attendue et annoncée depuis des semaines. Compte tenu des projections réalisées pour le second tour, compte tenu de toutes les consignes de vote qui ont été distribuées en sa faveur hier soir sur les plateaux de télévision, la probabilité qu’Emmanuel Macron soit le prochain Président de la République française frôle les 100 %.  Lire la suite

Sondages : que nous disent-ils ?

Dimanche, nous serons à trois semaines du premier tour de l’élection présidentielle. Qui va gagner ? Bien malin qui pourrait le dire. Si le vote était un acte de pure logique et si la campagne électorale se déroulait dans un contexte de concurrence pure et parfaite, on verrait bien Fillon l’emporter. Après tout, la France penche plutôt à droite, le bilan des sortants socialistes est piteux et le Président est tellement déconsidéré qu’il ne se représente même pas : voilà un scénario écrit pour l’alternance en 2017.  Lire la suite

Aujourd’hui, article N° 200 !

Comme pour l’article 100, je fête le 200
En assumant le risque de me glisser un temps
Dans la tête de Hollande, président mal aimé,
Qui aime la Présidence et voudrait la garder : 

« Que vais-je devenir ? Eh oui, c’est la question
Que je me pose sans fin sondage après sondage.
On ne veut plus de moi, on veut que je dégage,
Que je quitte l’Elysée, ses ors et mes fonctions !  Lire la suite

Insolite : 1 % des Français sont « très » satisfaits de Hollande !

contrepoints-2Les grèves et les manifestations avec ou sans bris de glace se suivent et se ressemblent (et ça coûte des sous à la France), les frasques du Président et les couacs du gouvernement se suivent et se ressemblent, les camouflages de la dette et des déficits se suivent et se ressemblent, les idées destructrices et propagandistes de notre éducation nationale se suivent et se ressemblent, et comble de malchance en ce début d’été, il pleut sans discontinuer sur ce mois de juin inondé comme sur le quinquennat crépusculaire de François Hollande. L’impression de débandade non contrôlée est telle que la déprime politique me gagne.  Lire la suite

Loi Travail : Hollande s’est-il tiré une balle dans le pied ?

contrepoints-2Mes deux derniers articles consacrés à la situation intérieure de la France remontent à plus de trois semaines. Après avoir pris quelques chemins de traverse, je braque à nouveau mon regard sur la politique française et j’observe avec inquiétude que non seulement rien n’a changé depuis, mais qu’au contraire tout a empiré, tout a dégénéré, tout est parti en vrille. Comme je n’y décrivais pas le moins du monde une situation idyllique, ni même à peu près paisible, imaginez où nous en sommes aujourd’hui ! Et dans ce contexte qui semble complètement hors contrôle, qui voit pratiquement tous les Français, pour des raisons différentes, se liguer contre le gouvernement, François Hollande s’imaginerait pouvoir être réélu en 2017 fingers in the nose ? De plus en plus difficile à croire. Lire la suite

La cagnotte du 1er avril 2016

La scène se passe le vendredi 1er avril 2016 au Palais de l’Elysée dans le bureau du Président de la République.

Autour de François Hollande, sont réunis : Manuel Valls, Premier ministre, Michel Sapin, Ministre des Finances, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du Parti socialiste, et Gaspard Gantzer, conseiller presse et communication du Président.

Un huissier fait circuler une corbeille de dattes et de loukoums envoyée par le prince héritier d’Arabie saoudite, en remerciement de sa toute nouvelle Légion d’Honneur

Toute ressemblance … Fortuite, bien sûr ! Lire la suite