L’antiracisme noir pique sa crise d’intolérance

Replay du 20 novembre 2019 : Excellente occasion de republier cet article d’avril 2019, alors que le service public de l’audiovisuel dans sa version France Culture a sombré hier dans l’indigénisme le plus complaisant et le moins fondé historiquement et culturellement à propos de la blancheur des statues grecques pour bien marteler le message du racisme et du mensonge occidental qui étrangle le monde depuis 2000 ans !

Des militants antiracistes réclament l’interdiction de l’exposition « Toutânkhamon » visible à La Villette depuis le 23 mars au motif qu’elle nierait sciemment une supposée origine africaine du beau pharaon ainsi que l’appartenance de l’Egypte ancienne à l’Afrique noire. La preuve ? Et pourquoi le nez du Sphinx est-il cassé, à votre avis ? Parce que des égyptologues blancs ont détruit volontairement le nez des statues pour masquer leur forme épatée, pardi ! Lire la suite

Discrimination positive et conséquences négatives

Les compléments et mises à jour sont en fin d’article.

En ce début d’année 2016, deux événements artistiques de grande renommée relancent le difficile débat sur la discrimination des personnes et sa solution par la discrimination positive. Le 43ème Festival international de la BD d’Angoulême, qui va se tenir du 28 au 31 janvier prochains, a publié la sélection des trente auteurs pouvant prétendre à son Grand Prix : horreur, pas une seule femme dans la liste ! Et à Los Angeles, l’Académie organisatrice de la cérémonie des Oscars programmée le 28 février a versé dans les mêmes excès en n’incluant aucun acteur afro-américain parmi les nominés. Lire la suite