Alors, la réforme des retraites, vous êtes POUR ou CONTRE ?

Pour commencer, Bonne Fête à tous les Nicolas ! Et maintenant, l’article.

Ah, la France et son précieux modèle social ! Du déficit, de la dette, du chômage, du pouvoir d’achat qui fait grise mine, des impôts qui caracolent, des statuts privilégiés et des régime spéciaux de retraite dans le secteur public… Mais que personne, jamais, ne s’avise d’y toucher ! La « casse sociale » ne passera pas ! Toute la planète syndicale anticapitaliste y veille, avec en prime l’espoir de reprendre la main sur une contestation qui s’était échappée un temps en direction des Gilets jaunes. Lire la suite

PLF 2020 : la France mauvaise élève et donneuse de leçons

Cet article fait suite à « 2020 ou l’année budgétaire qui hollandise Macron définitivement » publié le 10 septembre dernier.

Difficile d’échapper à la merveilleuse nouvelle : le grand choc fiscal tant attendu par des Français plus écrasés de prélèvements obligatoires que partout ailleurs toucherait enfin les côtes françaises ! Si l’on en croit les ministres de Bercy qui viennent de présenter le Projet de loi de finances pour l’année prochaine (PLF 2020), ce sont des milliards que les particuliers et les entreprises ne paieront plus grâce à la politique aussi techniquement rigoureuse que socialement généreuse de l’exécutif depuis 2017. Résultat, le déficit public tomberait l’an prochain à 2,2 % du PIB, du jamais vu depuis 20 ans, vive la République et vive la France ! Lire la suite

Les Français et l’environnement : Mes réponses pour Atlantico

Petit article de dernière minute ! Hier soir 23 septembre 2019, alors que le sommet de l’ONU sur l’urgence climatique avait débuté le jour même sous les imprécations habituelles de la jeune activiste du climat Greta Thunberg – « Comment osez-vous regarder ailleurs ? » – la rédaction d’Atlantico m’a téléphoné afin de me soumettre cinq questions sur l’attitude des Français face aux défis climatiques et environnementaux. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour ciseler mes réponses, mais voici ce que j’ai envoyé à Atlantico : Lire la suite

« Nouveau monde » macronien : Ne cherchez plus, il n’existe pas !

À peine avais-je refermé mon ordinateur sur la constatation désabusée que le budget 2020 signait le retour accéléré d’Emmanuel Macron dans « l’Ancien monde » dont il prétendait extraire la France avec une ardeur toute « printanière » et l’audace du jeune loup qui défie ses aînés, que l’actualité s’ingéniait à confirmer ce sentiment. On apprenait en effet que le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand n’avait nullement l’intention de démissionner suite à sa mise en examen pour prise illégale d’intérêts dans l’affaire des Mutuelles de Bretagne. Lire la suite

2020 ou l’année budgétaire qui hollandise Macron définitivement

RETOUR vers l’ANCIEN MONDE pour Emmanuel Macron. Rien ne peut le dire plus clairement qu’un budget et celui qui se profile pour 2020 nous enferre inéluctablement dans la spirale « dépenses impôts dette » si caractéristique de l’exception française !

Le projet de loi de finances (PLF) pour l’année 2020 sera présenté en Conseil des Ministres le 27 septembre prochain. J’aurai l’occasion d’en reparler lorsqu’il sera officiellement dévoilé (ici), mais ce ne sera jamais que pour préciser des chiffres dont on sait déjà qu’ils consistent à enterrer définitivement tous les engagements de campagne du candidat Macron qui auraient pu avoir un effet structurel appréciable alors que la conjoncture économique mondiale s’annonce morose. Lire la suite

G7 : au théâtre avec Macron

Rentrée politique 2019 : sur les planches du G7, Macron poursuit son opération reconquête des Français entamée avec le Grand débat. En ligne de mire : les Municipales de 2020. En substance : cap à gauche.

Pour Le Monde, pour Libération, pour Les Echos, pour Le Figaro, bref, pour toute la presse française ou presque, le G7(*) s’est terminé en formidable succès pour le Président français : ce sommet s’annonçait rocailleux – avec des énergumènes comme Trump et Johnson sans oublier leur disciple Bolsonaro, c’était fatal – mais voilà qu’Emmanuel Macron, retrouvant la niaque diplomatique de ses débuts, est brillamment parvenu à remettre un peu d’harmonie au sein d’un concert des nations devenu des plus discordants ! Lire la suite

Griveaux : « Paris et moi », et moi, et moi, et moi !

C’est donc Benjamin Griveaux, « marcheur » de la première heure, ancien porte-parole du gouvernement Philippe et député de Paris, qui portera les couleurs parisiennes de la République en Marche (LREM) lors des municipales de 2020. Ainsi en ont décidé la semaine dernière la Commission d’investiture puis le bureau exécutif du parti après l’audition des trois prétendants en lice, non sans soulever quelques rancœurs du côté du candidat malheureux Cedric Villani. Lire la suite

Le macronisme, curseur politique opportuniste du PS à LR

Ce que le Discours de politique générale d’Édouard Philippe nous révèle sur le macronisme.

Vous voulez un résumé du discours de politique générale que le Premier ministre a prononcé mercredi 12 juin dernier à l’Assemblée nationale pour lancer « l’Acte II » du quinquennat (vidéo en fin d’article) ? Rien de plus simple, cela tient en trois messages principaux : social-démocratie, dépassement des clivages et légitimité gouvernementale. Lire la suite

Élections européennes 2019 : Macron dans l’impasse et la liberté dans les choux

Européennes 2019 : La France bien partie pour se figer dans le dirigisme écologique et la dépense publique.

Qui de la République en Marche (LREM) ou du Rassemblement national (RN) arriverait en tête ? C’était le suspense attendu des élections européennes françaises qui se sont déroulées hier dimanche 26 mai 2019. L’unique suspense, pensait-on. Qui s’est d’ailleurs résolu conformément aux derniers sondages, donnant la victoire au parti de Marine Le Pen avec 23,3 % contre 22,4 % pour le parti du Président. Lire la suite

Macron : deux ans d’efforts étatistes bien mal récompensés !

Il y a deux ans, le 7 mai 2017, Emmanuel Macron devenait Président. On peut saluer la performance personnelle : il avait moins de 40 ans, il n’avait jamais été élu auparavant, son entrée en politique, datant de la campagne électorale de François Hollande, était relativement récente et son mouvement En Marche ! existait depuis un an seulement. Une folle ascension s’il en est ! Mais les motifs de congratulation s’arrêtent là car Emmanuel Macron fut en réalité plutôt mal élu. Lire la suite