Sandrine ROUSSEAU, l’horrible DROITE et les gentils WOKE

Cet article est la suite de Sandrine Rousseau, authentique ‘sorcière’ de l’écologie régressive publié ici le 9 septembre 2021.

Comme vous le savez, le premier tour de la primaire des écologistes a propulsé l’écoféministe radicale Sandrine Rousseau au second tour avec 25,14 % des voix, juste derrière Yannick Jadot qui, avec un score de 27,7 %, souhaite incarner l’écologie dite « de gouvernement ». Les candidats malheureux Batho et Piolle n’ont pas donné de consigne de vote, mais le clan Rousseau, au comble de la joie intersectionnelle grâce à des additions prometteuses, ne s’est pas privé de souligner leur proximité idéologique avec sa championne : Lire la suite

Sandrine Rousseau, authentique ‘sorcière’ de l’écologie régressive

Mise à jour du 19 septembre 2021 : Yannick Jadot et Sandrine Rousseau sont les vainqueurs du premier tour de la primaire écologiste qui s’est déroulée en ligne ces derniers jours. Avec 25,14 % des voix contre 27,70 % à son concurrent (portrait de Jadot ici), Rousseau représente une écologie radicale et suprêmement autoritaire qui, si elle l’emportait au second tour, pourrait agir sur EELV comme la candidature Hamon pour le PS en 2017 (Replay) :

« Pure invention » a riposté en substance le maire écologiste de Grenoble Éric Piolle quand Sandrine Rousseau, économiste, vice-présidente de l’Université de Lille, ancienne porte-parole des Verts, ancienne vice-présidente écologiste du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et surtout candidate comme lui à l’imminente primaire des écologistes en vue de 2022, l’a accusé de l’avoir bousculée lors de l’université d’été d’Europe Écologie Les verts (EELV). « C’était très violent » a confié la protagoniste de l’incident au Figaro. Lire la suite