Alerte « jaune » sur l’écologie : La riposte s’organise – LOL garanti !

Le moins qu’on puisse dire, c’est que l’opération Gilets jaunes du week-end dernier ne fait pas du tout les affaires des écologistes. Le gouvernement a beau répéter qu’il ne reviendra pas sur la hausse des taxes sur les carburants au motif que l’urgence climatique ne peut plus attendre, tout le monde a bien compris qu’il n’hésitait pas à « verdir » ses taxes pour mieux faire rentrer l’argent dans des caisses structurellement percées. Lire la suite

Une autre écologie est possible ! (X) L’économie est une écologie

Article écrit en commun par   h16 et Nathalie MP.

Lorsque nous nous sommes lancés dans la série d’articles intitulés « Ecologie positive » ou « Une autre écologie est possible » (dont la liste est rappelée dans le tableau ci-dessous), outre l’opportunité à ne jamais négliger de cuisiner quelques chatons mignons, il était moins question de rejeter en bloc l’écologie que de faire apparaître à quel point la peur, la culpabilité et l’idéologie décroissante anticapitaliste biaisaient notre façon d’envisager le rapport entre l’homme et son milieu de vie, au mépris des études scientifiques et des progrès techniques dans le domaine de la protection de l’environnement et de la santé.  Lire la suite

Sur l’encyclique « Laudato Si' » du pape François

—->   Cet article a également été publié le lundi 22 juin 2015 sur     logo-cp

L’encyclique Laudato Si’ que le pape François a publiée jeudi 18 juin dernier se présente d’emblée comme un manifeste très engagé pour une « écologie intégrale » à haute teneur anti-libérale. Je la ressens comme une pierre dans mon jardin de chrétienne et libérale. Si vous consultez la page A propos de ce blog, vous verrez que le projet de « réconcilier le catholicisme avec le libéralisme » figure explicitement dans ma profession de foi.

En utilisant le terme réconcilier, je prenais déjà acte d’un certain malaise entre l’Eglise et les thèses libérales, mais cela me semblait plus relever du malentendu que de l’antagonisme de fond. Après tout, les économistes du XVIIIème siècle fondateurs du libéralisme étaient pour la plupart des chrétiens et leurs travaux sur le comment et le pourquoi de la « Richesse des Nations » n’avaient pas d’autres buts que d’améliorer la condition humaine. Or l’encyclique Laudato Si’ du pape François semble au contraire consacrer l’absolue divergence du christianisme et du libéralisme. Impossible, donc, de détourner le regard.  Lire la suite