Chômage : à la recherche de l’inversion disparue

Déjà ragaillardi par une popularité un peu moins moribonde que le mois précédent, nul doute qu’Emmanuel Macron aura accueilli avec plaisir les chiffres du chômage du 4ème trimestre 2018. Publiés vendredi 25 janvier dernier par la DARES, c’est-à-dire la direction des études et statistiques du ministère du Travail, ils font état d’un recul du nombre de chômeurs en catégorie A de 42 000 personnes après plusieurs trimestres de hausse. L’inversion tant attendue serait-elle enfin là ?  Lire la suite

Chômage : on a tout essayé ?

Fin d’une époque, avant-hier, au Ministère du travail. La DARES, sa direction des études et des statistiques, nous livrait pour la dernière fois son analyse mensuelle des demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi. Cet indicateur très attendu du temps où François Hollande avait pris l’engagement (régulièrement repoussé) d’inverser la courbe du chômage n’est plus considéré comme significatif du fait de ses embarrassantes variations trop erratiques d’un mois sur l’autre. Lire la suite

Chômage : avec Macron, le changement, c’est dans les stats ?

Quel ballot, ce Darmanin ! Dans un grand entretien accordé au journal Le Monde avant-hier, il est allé jusqu’à dire que la France comptait 6 millions de chômeurs ! Et pourquoi pas 10, pendant qu’il y était ? A croire qu’il a complètement oublié qu’il est ministre de l’action et des comptes publics – comprendre ministre du budget – dans le tout nouveau tout beau gouvernement de notre tout nouveau tout beau Président de la République.  Lire la suite

Chômage : bazar bizarre

Article également publié sur le site Contrepoints le samedi 5 mars 2016.

Formidable nouvelle, hier 3 mars 2016, dans tous nos journaux ! Les statisticiens de l’INSEE ont fini tous leurs calculs, ils ont fait les petites corrections nécessaires de-ci de-là et nous ont livré leur merveilleuse conclusion : la courbe, « the » courbe, s’est enfin inversée ! Alors que le taux de chômage était encore de 10,4 % au 3ème trimestre 2015 pour la France et son outre-mer, il est descendu à 10,3 % (10,1 % et 10 % pour la métropole seule) à la fin de l’année 2015 ! Que d’émotion, une telle radicalité dans l’évolution des tendances est simplement bouleversifiante ! Comme le titre l’hebdomadaire Le Point, nous sommes peut-être en train de contempler un « frémissement » propre à redonner de « l’espoir » à François Hollande en vue de sa candidature en 2017. On sait, et on commente abondamment depuis septembre 2012, que le Président a en effet lié la possibilité de demander un nouveau mandat présidentiel aux Français à sa réussite éclatante dans la lutte contre le chômage.  Lire la suite