Parisiens, c’est officiel, HIDALGO vous donne 5 ANS d’âge mental !

Mise à jour du 1er mars 2020 : Selon le sondage hebdomadaire de l’IFOP paru ce jour, la situation de premier tour d’Anne Hidalgo se complique. La tendance observée depuis l’entrée en campagne d’Agnès Buzyn (LREM) se poursuit : Dati passe en tête avec 25 %, talonnée par Hidalgo (24 %) puis suivie de Buzyn (20 %) tandis que EELV tombe à  11 % et Villani à 8 %.


Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental et elle se fiche pas mal de ce qui vous préoccupe vraiment !

Encore une élection « complètement dingue » ! Jusqu’à tout récemment, Anne Hidalgo se voyait tranquillement reconduite à Paris. Non pas que son bilan à la tête de l’Hôtel de Ville depuis 2014 fût le moins du monde convaincant, oh certes non, mais la présence dans la course municipale de Benjamin Griveaux, candidat LREM peu apprécié et flanqué d’un dissident en la personne de Cédric Villani, suffisait à lui garantir une belle avance par défaut. Lire la suite

PROFITS : Quand la CGT donne des leçons de… capitalisme !

Quelle formidable aubaine, cette retraite universelle à points qu’Emmanuel Macron veut absolument faire advenir et dont personne ne veut ! La CGT n’allait certainement pas rater cette nouvelle occasion de s’afficher bruyamment comme LE syndicat qui lutte sans concession pour défendre les droits des travailleurs contre les abus sociaux des patrons et du grand capital.

Mais seulement « s’afficher comme ». Lire la suite

Ségolène Royal : J’exiiiiiiste !!! Saison 30+, Épisode 1000

C’est évidemment opportuniste, mais une fois n’est pas coutume : Ségolène Royal a dit une chose très juste au micro de Ruth Elkrief sur BFM TV jeudi 16 janvier dernier (vidéo complète en fin d’article). Convaincue que Marine Le Pen pourrait fort bien battre Emmanuel Macron à l’issue de l’élection présidentielle de 2022 car « rien n’est écrit à l’avance », elle a ajouté :

« L’instrumentalisation du Front national pour dire ‘Tout sauf le Front national’, je pense que c’est fini. Ça fait partie des schémas du passé. Donc si on pense uniquement que ça suffira pour faire le résultat, on se trompe lourdement. » (à partir de 30′)

Lire la suite

Conf de financement des Retraites : Mais de quoi vont-ils parler ?

Devinette : De quoi vont bien pouvoir parler les partenaires sociaux lors de la Conférence sur l’équilibre et le financement des retraites suggérée par la CFDT et acceptée par le Premier ministre Édouard Philippe samedi 11 janvier dernier si « l’âge pivot » qui fâchait tant la CFDT disparaît et s’il ne faut ni baisser les pensions pour préserver le pouvoir d’achat des retraités ni augmenter le coût du travail, c’est-à-dire les cotisations, pour ne pas peser encore plus sur la compétitivité des entreprises ? Lire la suite

Maison du dessin de presse : et un tentacule de plus pour l’État !

L’époque où les gouvernements résolvaient un problème politique réel ou imaginaire par la mise en place d’un conseil, d’un comité ou d’une haute-autorité de ceci ou de cela n’est certes pas révolue – c’est tellement pratique pour ouvrir de nouvelles sinécures et donner l’impression qu’on agit ! Mais c’est peut-être un poil trop technocratique. Alors voici venu le temps des « maisons » et leur puissante évocation de solidité, de protection et de chaleur du foyer. Lire la suite

Réforme des retraites : Pietraszewski ou la CONTINUITÉ

Après « l’habile négociateur », voici « l’expert ». Après le festival de mots creux et flatteurs qui a entouré la piteuse démission de Jean-Paul Delevoye, voici le festival de mots creux et flatteurs à propos de son successeur le député LREM Laurent Pietraszewski.

Et chacun de s’extasier sur le parcours de cet homme de la société civile dont l’expérience professionnelle s’est déroulée principalement au sein du département des ressources humaines des hypermarchés du groupe Auchan. Vous avez dit ressources humaines ? Mais c’est évident, Laurent Pietraszewski est le spécialiste des retraites que la France paralysée et en grève attendait ! Lire la suite

LUTTES : plus elles convergent, plus elles divaguent !

Avec l’éternel retour du mois de décembre, voici également le 25ème retour de la COP, cette conférence climat des Nations unies dont la France institutionnelle et diplomatique tire une fierté particulière puisque c’est lors de la COP21 organisée à Paris en 2015 que fut adopté le fameux objectif de limiter la hausse de la température mondiale depuis l’ère préindustrielle à 1,5 °C. Et avec le retour de la COP, il eut été très étonnant de ne pas assister au fracassant retour médiatique de Greta Thunberg. Lire la suite

Pour OXFAM, c’est finance 100 % VERTE, sinon rien !

Oxfam veut réorienter le crédit vers les projets verts à coups de bâtons. D’autres, plutôt carotte, plaident pour l’allègement des règles prudentielles des banques sur leurs encours verts. Dans tous les cas, l’analyse économique du risque disparaît au profit d’une approche strictement idéologique : vert, c’est bien, point. 

Jeudi 28 novembre dernier, l’ONG Oxfam France, alliée pour l’occasion à l’association Les Amis de la Terre, a publié un rapport intitulé en toute sobriété « La colossale empreinte carbone des banques : une affaire d’État ». Nous y voilà, une affaire d’État ! Car en bonne ligue de vertu qui se respecte, Oxfam n’a qu’une idée en tête : amener les pouvoirs publics à imposer à coups de bâton ses propres critères du bien et du mal. Lire la suite

Scandale du chlordécone : rien à voir avec le glyphosate !

Que les farouches contempteurs du glyphosate ne se réjouissent pas trop vite. Si la responsabilité de l’État dans le désastre sanitaire du chlordécone, insecticide extrêmement toxique utilisé en toute connaissance de cause dans les bananeraies des Antilles françaises jusqu’en 1993, semble avérée, ainsi que le conclut la commission d’enquête parlementaire dont le rapport a été présenté hier aux députés, il est absolument impossible d’en tirer un parallèle avec le célèbre herbicide de Monsanto en vue d’obtenir son interdiction. Lire la suite

J’accuse : il n’y a rien au-dessus de la vérité et de la justice

Mise à jour du 29 février 2020 : Malgré les nombreuses tentatives sur fond de #MeToo pour l’évincer de la compétition (y compris de la part du ministre de la Culture), Roman Polanski a reçu le prix du meilleur réalisateur pour son film « J’accuse » lors de la soirée des Césars 2020. Retour sur ce film qui nous parle de vérité et de justice :

Une question qu’on me pose depuis quelque temps : Vous avez vu « J’accuse » ? Vous savez, ce film de l’horrible Polanski sur l’affaire Dreyfus… Il paraît qu’en fait il est excellent. 

Alors oui, j’ai vu « J’accuse ». Un film à voir.

Non seulement parce qu’il est parfait du point de vue de sa réalisation méticuleuse et de la performance de son acteur principal Jean Dujardin, mais surtout parce que c’est un film sur la vérité et la justice comme valeurs absolues qui dépassent tout, la préservation des institutions comme les petits attachements identitaires des hommes. Lire la suite