Petit tuto d’écologisme municipal : Comment faire un budget GENRÉ et autres contes de sapin de Noël

Ajout du 26 sept. 2020 : « Les Soviets ont entrepris pour l’homme la construction d’un monde nouveau, dont le principal obstacle est malheureusement… l’homme. » (Vassili Grossman, 1905-1964). Changez Soviets en écologistes radicaux et la citation marche encore très bien !

Déferlante, raz-de-marée, vague verte historique – au soir du second tour des élections municipales du 28 juin dernier, les commentateurs et les intéressés manquaient de mots pour exprimer leur extase face aux « fabuleux » résultats des listes écologistes. Lire la suite

CLIMAT : et maintenant, l’alliance de BINOCHE et du GOUPILLON !

Voici en quelque sorte le « cinq ans après » de mon article Sur l’encyclique LAUDATO SI’ du pape François (21 juin 2015) que je vous invite à lire au préalable.

En juin 2015, alors que je me livrais à une critique plutôt sévère de l’encyclique Laudato Si’ que le pape François venait de publier sur « l’écologie intégrale » qu’il appelait de ses vœux à grand renfort de décroissance anti-marché, anti-production, anti-progrès scientifique et anti-mode de vie occidental, j’écrivais la chose suivante : Lire la suite

POMPILI : après Ken à l’écologie, voici Barbie ?

Ce titre vous semble mystérieux voire bizarre voire sexiste ? Lisez, et tout s’éclaircira, j’espère !

Depuis que la composition du gouvernement Castex est connue, il n’y en a plus que pour Roselyne Bachelot, dont le goût pour les Crocs roses et les talents d’actrice dans Les monologues du vagin feront certainement merveille à la Culture, et pour le célèbre avocat pénaliste Éric Dupond-Moretti dont les coups de gueule tous azimuts (et à géométrie quelque peu variable) réjouissent les médias et font trembler les prétoires. Mais le haut de l’affiche, c’est Barbara Pompili, députée LREM issue de l’écologie, qui l’occupe : nommée ministre de la Transition écologique, elle devient de fait le troisième personnage du gouvernement. Lire la suite

Tous ÉCOLOS ? C’est vite dit… Mais on y aura droit quand même.

Ne dirait-on pas que la France est enfin parvenue au point ultime et éblouissant de son Histoire ? À entendre les leaders écologistes s’émerveiller de leurs fantastiques résultats à l’issue du second tour des élections municipales de dimanche dernier, à voir tous les sourires prodigués dès le lendemain par le Président de la République aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, pas de doute : l’aspiration universelle au bonheur vert a triomphé des horreurs économiques du « capitalisme productiviste » pour nous entraîner joyeusement vers les délices d’une indépassable République sociale et écologique ! Lire la suite

Mais où est donc passé le fameux « cap » du Premier ministre ?

Est-ce l’effet d’un atavisme typiquement politicien ou faut-il y voir l’influence des origines normandes du Premier ministre, origines dont le récit populaire français prétend qu’elles confèrent une étonnante propension à l’indécision et à la rétractation ? Toujours est-il que malgré le fameux « cap » qu’Édouard Philippe se targue de garder contre vents et marées depuis qu’il est à la tête du gouvernement (ici, ici, ici), on se perd dans les zigzags de ses décisions et convictions. Lire la suite

Convention citoyenne pour le climat Bonjour la dérive AUTORITAIRE du citoyen CITOYEN !

Les craintes que j’exprimais récemment sur les manœuvres de différents partis ou groupes d’opinion dans le but de faire prévaloir leur point de vue en essayant de le forcer dans le marbre réputé inaltérable de la Constitution n’ont rien de théoriques. La preuve par la Convention citoyenne pour le climat (CCC) qui adoptait ce week-end son rapport final dans lequel elle préconise notamment d’inscrire les impératifs climatique et écologique dans le texte fondateur de notre République. Lire la suite

La sortie de crise selon Le Maire : 50% esbroufe, 50% dirigisme vert

Il fallait voir le ton grave et la mine importante du ministre de l’Économie Bruno Le Maire alors qu’il expliquait cette semaine sur BFM TV que le gouvernement avait « mis sur la table » 450 milliards d’euros, soit « 20 % de la richesse nationale » pour « sauver notre économie » complètement bouleversée par le confinement anti Covid-19 : Lire la suite

Le monde d’après et les fatigants YAKAS des gentils PEOPLE

Spectaculaire déferlante de tribunes people mignonnettes et engagées, dans nos médias hier matin ! Juliette Binoche dans Le Monde, Nicolas Hulot également dans Le Monde, Vincent Lindon dans Mediapart – tous à leur façon nous adjurent et adjurent les pouvoirs publics de faire advenir un « monde d’après qui sera radicalement différent de celui d’aujourd’hui ». Problème : comment accepter leurs sempiternelles conclusions sur l’hyper-urgence climatique, la relocalisation et la taxation des riches quand leur analyse du monde d’avant est si totalement déconnectée de la réalité ? Lire la suite

Royal : la « Fake Science » n’a aucun secret pour elle !

CHERS LECTEURS,
Au cours des semaines qui viennent, le rythme de ce blog va changer.
Voir explications en fin d’article.

.
Actualité écologique chargée ces derniers jours. Au menu : incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, convention citoyenne sur le climat et débats sur l’épandage des pesticides à proximité des lieux habités. Pour BFMTV et Jean-Jacques Bourdin, pas d’erreur, qui de mieux que « la première femme de l’histoire de France à accéder au second tour de l’élection présidentielle » pour apporter des informations claires et sérieuses sur ces sujets complexes à des citoyens en plein questionnement ? Lire la suite

Les Français et l’environnement : Mes réponses pour Atlantico

Petit article de dernière minute ! Hier soir 23 septembre 2019, alors que le sommet de l’ONU sur l’urgence climatique avait débuté le jour même sous les imprécations habituelles de la jeune activiste du climat Greta Thunberg – « Comment osez-vous regarder ailleurs ? » – la rédaction d’Atlantico m’a téléphoné afin de me soumettre cinq questions sur l’attitude des Français face aux défis climatiques et environnementaux. Je n’ai pas eu beaucoup de temps pour ciseler mes réponses, mais voici ce que j’ai envoyé à Atlantico : Lire la suite