Essai sur le mode de vie européen

Il existe bien un « mode de vie européen » qu’il faut impérativement « protéger ». Pas une suite finie de comportements culturels ponctuels répertoriés mais plutôt le primat de la personne sur le groupe et le respect non négociable des droits naturels des hommes.

« Protéger notre mode de vie européen » – tel est le titre inhabituel du poste dévolu à l’un des 26 commissaires européens désignés cette semaine par la future(1) Présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen. D’après la lettre de mission correspondante, il s’agit plus concrètement de prendre en charge les questions de formation, d’emploi, de migration et de sécurité. Lire la suite