Au gouvernement, tout le monde il est « cou-ra-geux » ! 😉

C’était la grosse déprime, au gouvernement, depuis l’été. Benalla, Hulot, Collomb, remaniement sous pression, mauvaises nouvelles sur la croissance et le chômage, grogne des automobilistes – difficile de passer à côté du spectaculaire syndrome d’effondrement du macronisme qui s’est abattu d’un seul coup d’un seul sur notre exécutif. Et ce n’était certainement pas la lugubre intervention télévisée donnée il y a quinze jours par un Emmanuel Macron décidément bien fatigué qui pouvait inverser la tendance.  Lire la suite

Job HOPPS, l’appli qui positive le temps partiel

Un nouvel épisode de ma rubrique « Les Lib’Héros du Quotidien » #LesLibHérosDuQuotidien

D’où viennent les bonnes idées ? S’il existait une recette unique et infaillible, ça se saurait. Mais en ce qui concerne Samuel Dewitte, DRH de l’entreprise Hopps Group d’Aix-en-Provence, c’est incontestablement son expérience de terrain auprès de ses 18 500 salariés à temps partiel qui l’a amené à imaginer l’application mobile Job HOPPS avec géolocalisation, afin de leur permettre, s’ils le souhaitent, de compléter leur activité avec un second CDI à temps partiel près de chez eux ou près de leur premier lieu de travail. Lire la suite

Au secours, Royal revient !

Amis lecteurs, je vous dois des excuses ! Dans mon dernier article, je crains en effet d’avoir scandaleusement minimisé l’ampleur des difficultés qui cernent Emmanuel Macron. J’y brossais certes un tableau « peu réjouissant » de son quinquennat, mais c’était sans tenir compte d’un facteur de risque autrement plus déstabilisant que tout ce que j’ai pu écrire : Ségolène Royal est de retour – sur RTL notamment, vidéo en fin d’article – et elle se verrait bien en première opposante du Président ! Je serais Emmanuel Macron que je tremblerais d’inquiétude ! Lire la suite

Macron est en train de se planter (et ce n’est pas réjouissant)

Redevenir le maître des horloges, mettre un terme à la séquence estivale d’effondrement du macronisme, redonner du sens et de l’élan au quinquennat – tel était certainement l’objectif d’Emmanuel Macron lorsqu’il s’est adressé aux Français mardi 16 octobre dernier, au soir de l’annonce du remaniement ministériel. Mais dans les faits, on a eu droit à une allocution sinistre, délivrée sur un ton sinistre, dans une ambiance sinistre. Ou comment paraître plus affaibli que jamais. Lire la suite

Pour la liberté de conscience #AsiaBibi #Ouïgours

Les mises à jours sont en fin d’article.

Il y a une semaine exactement, le vendredi 12 octobre 2018, les fondamentalistes islamistes du Pakistan manifestaient bruyamment dans les rues du pays, proférant des menaces contre les juges de la Cour suprême pour les obliger à rendre un verdict de pendaison à l’encontre d’Asia Bibi, chrétienne de 47 ans condamnée à mort pour « blasphème » en 2010. A peu près au même moment, la Chine tentait de retomber sur ses pieds à propos des camps de « rééducation » pour les musulmans de la région du Xinjiang en reconnaissant leur existence mais en minimisant leur portée. Lire la suite

#Urssaf : Moi, Macron, Président, je vais vous faire aimer l’Etat !

Séquence touchante, la semaine dernière, pour nous expliquer que non, le socialisme n’est pas mort ! Au moment précis où nos grandes consciences syndicales d’extrême-gauche descendaient une fois de plus dans « la rue » préférée de Mélenchon pour s’opposer, avec plus de courroux que de manifestants, à la célèbre « casse » de notre modèle social, au moment précis où le Parti socialiste canal historique poursuivait sa course au néant numérique, Emmanuel Macron relevait avec panache le défi du socialisme idéologique 2.0 en assurant mardi dernier à un public de jeunes entrepreneurs : « Votre amie, c’est l’Urssaf » ! Vidéo, 54″ : Lire la suite

Parti socialiste : mais jusqu’où ira la division cellulaire ?

Mesdames, Messieurs, permettez-moi de vous faire savoir que contrairement à ce que vous pouviez légitimement penser, le Parti socialiste n’est pas encore tout à fait mort ! Bien malmené par les dernières échéances électorales, il se rappelait hier à notre attention tel un grand blessé qui ne veut pas perdre espoir mais qui voit malgré tout son souffle le quitter : la splendeur de Solférino, c’est bel et bien fini ; les départs, les démissions et les refondations, ça continue de plus belle. Mais jusqu’où ira la division cellulaire mortelle du PS ? Lire la suite

Capitalisme : L’objet idéal de votre indignation, Since 1750.

Depuis la fin du baroque et la mort de Bach (1685-1750), rien ne va plus sur cette planète. Alors que tout n’était que luxe, clavecin et volupté, il a fallu que des individus véritablement sans scrupule se mettent à étudier les sciences, la médecine, l’économie ; il a fallu que des apprentis sorciers irresponsables comme Turgot en France ou Adam Smith au Royaume-Uni se mêlent de chercher les lois de la richesse des nations ; il a fallu que des profiteurs de la pire espèce commencent à exploiter les ressources et les hommes. On ne les remercie pas : qu’on parle d’inégalités sociales ou d’environnement, le capitalisme nous a précipités au bord de l’abîme ! Lire la suite

Remaniement : et pourquoi pas Aurore Bergé ? 😉

Le printemps d’Emmanuel Macron s’est fracassé sur un été meurtrier et winter is coming à vive allure. Hagard et déboussolé par de multiples cafouillages et des défections en série, le Président affirme qu’il garde le « cap » et que rien ne le distraira de sa détermination à réformer le pays. Mais rien n’y fait, les Français se dérobent. A croire même que chaque nouvelle tentative d’Emmanuel Macron pour remonter la pente l’enfonce un peu plus. Lire la suite

Incroyable : la France aurait des pénuries de médicaments !

La grande, la belle, la divine nouvelle ne vous aura certainement pas échappé : en 2019, le budget de la sécu(1) serait excédentaire de 700 millions d’euros ! Réjouissance dans les ministères, car cette abondance avait déserté nos comptes publics depuis belle lurette. En revanche, point d’abondance du côté des médecins et des médicaments disponibles. Un rapport tout juste publié par le Sénat pointe l’alarmante situation de pénurie de médicaments dans laquelle la France s’enfonce depuis 10 ans. Du mieux d’un côté, du pire de l’autre : n’y aurait-il pas un petit rapport ? Lire la suite