Jawad relaxé : laxisme ou justice ?

 Ainsi donc, Jawad Bendaoud a été relaxé. C’est ce qu’a annoncé avant-hier (mercredi 14 février 2018) Isabelle Prévost-Desprez, la Présidente de la XVIème chambre correctionnelle du tribunal de grande instance de Paris au terme d’un énorme procès très médiatisé qui a rassemblé pendant trois semaines quelque 140 avocats, 650 parties civiles et trois prévenus : Jawad Bendaoud, Youssef Aït Boulahcen et Mohamed Soumah. Lire la suite