Les inégalités selon Oxfam

Mise à jour du 6 avril 2018 : L’ex-dirigeante écologiste Cécile Duflot a annoncé hier qu’elle quittait la politique. En tant que ministre du logement de François Hollande, elle s’est surtout fait connaître pour l’encadrement des loyers instauré à Paris et à Lille dans le cadre de sa désastreuse loi ALUR, disposition qui fut annulée peu après par les tribunaux administratifs compétents. Elle rejoint maintenant l’ONG Oxfam dont la rigidité idéologique n’a d’égal que l’absence totale de rigueur scientifique dans son rapport annuel sur les inégalités. Un point de chute qui lui convient donc fort bien.

Comme chaque année à la même époque, l’ONG Oxfam profite du Forum économique mondial de Davos pour alerter les dirigeants politiques, les chefs d’entreprise et les opinions publiques sur l’état des inégalités dans le monde. Elle a donc publié hier 22 janvier 2018 son détonnant rapport annuel 2018, dont la conclusion, toujours la même, est la suivante : les inégalités entre les plus riches et les plus pauvres sont la marque distinctive du développement ultra-libéral et ultra-injuste que nous connaissons depuis plusieurs décennies et elles se creusent dans des proportions alarmantes.  Lire la suite