Affaire Boutin : un peu d’espoir pour la liberté d’expression ?

Enfin un peu d’espoir pour la liberté d’expression ? Des associations de la mouvance LGBT poursuivaient Christine Boutin pour les propos suivants, tenus dans un entretien à la revue Charles en avril 2014 : « L’homosexualité est une abomination. » Avant-hier, mardi 9 janvier 2018, la Cour de cassation a annulé la condamnation pour « provocation à la haine ou à la violence » prononcée à son encontre en première instance (2015) et en appel (2016). Bonne nouvelle, donc, pour la liberté d’expression, mais attention : ceci ne signifie nullement qu’il faille absolument partager l’avis de Christine Boutin, ni celui de la partie adverse, d’ailleurs. Ni que la liberté d’expression soit fondamentalement restaurée. Lire la suite