Le méli-mélo des APL ou le (mas)sacre du « en même temps »

Etait-ce de la com’ scrupuleusement calibrée, était-ce un hasard, ou bien était-ce un cri du cœur subliminal exprimant enfin sa conviction la plus profonde comme s’il ne pouvait plus la réprimer, surtout devant des préfets, premiers dépositaires de l’autorité de l’État sur le territoire français ? En demandant mardi 5 septembre dernier que les propriétaires bailleurs baissent leurs loyers de 5 € par mois afin de compenser la baisse des APL décidée par le gouvernement, Emmanuel Macron a conclu en lançant :

« L’Etat n’a pas à payer tout ! »   Lire la suite