Alerte Santé : l’Etat veut étendre son monopole aux psychologues !

La Caisse nationale d’assurance-maladie (CNAM) a lancé une expérimentation de trois ans sur le remboursement intégral en tiers-payant des séances chez des psychologues agréés. Si l’expérience s’avère concluante, elle sera alors officiellement étendue au reste du territoire. Où l’on voit que même avec un Emmanuel Macron printanier et startupeur, on sort difficilement de l’axiome bien français selon lequel « c’est pas cher, c’est l’Etat qui paie » ! Lire la suite

La consultation du Docteur Fifi

Comme tous les ans à la même époque, mon ami le Dr Fifi, dont j’ai déjà eu l’occasion de parler ici et , est revenu samedi 5 novembre dernier complètement revigoré et gonflé à bloc par ce qu’il a vu et entendu lors de l’édition 2016 du congrès parisien « Video-Digest » qui s’adressait à l’ensemble des médecins, infirmiers et industriels de l’hépato-gastro-entérologie. C’était tellement intéressant, tellement opérationnel, tellement branché sur les derniers développements de son art aussi bien en termes de recherche fondamentale que de nouvelles technologies opératoires que dès lundi, donc hier, m’a-t-il assuré dimanche, il change certaines de ses pratiques !  Lire la suite

Gouvernement : Pacte d’irresponsabilité et choc de déresponsabilisation

D’après François Hollande lui-même, il est important de « stimuler, d’accompagner la reprise qui maintenant est là ». Il faisait cette déclaration vendredi 6 mars dernier alors qu’il était en visite officielle au Luxembourg. Comme on aimerait le croire ! Malheureusement, on a toutes les raisons de se méfier.

D’abord, François Hollande est coutumier de ce genre de déclaration. Ce n’est que la troisième fois qu’il nous annonce une reprise qui ne s’est pas franchement manifestée précédemment : selon ses dires la reprise était là en juillet 2013 puis en juillet 2014. « La France est même le pays où elle repart le plus rapidement » disait-il en 2013. Selon l’INSEE la croissance s’est finalement établie à 0,3 % en 2013 et 0,4 % en 2014. C’est peu dans l’absolu et c’est décevant par rapport au reste de la zone euro dont la croissance moyenne s’établissait à 0,8 % en 2014.  Lire la suite