Primaire : à quoi joue le PS ? J’aimerais qu’on m’explique …

Mise à jour du dimanche 29 janvier 2017 Benoît Hamon remporte les primaires de gauche avec environ 59 % des voix contre 41 % à Manuel Valls. On s’y attendait un peu …

contrepoints-2Ça se confirme, Cambadélis est vraiment mon socialiste préféré. Non content d’avoir plastronné sans retenue pour annoncer par avance à quelle point « la primaire citoyenne de gauche de la Belle Alliance Populaire » était « déjà une réussite » – et ça c’était le 9 janvier, lui, le parti qu’il dirige et le Comité d’organisation de la primaire nous ont régalés depuis dimanche soir d’une série de pantalonnades hallucinantes sur les chiffres de participation au vote. Pantalonnade ? Subterfuge ridicule pour se tirer d’embarras.  Lire la suite

Camba : « Cette primaire est déjà une réussite ! »

Mise à jour du lundi 23 janvier 2016 –  matin : La primaire de la Belle Alliance Populaire, dite aussi « primaire citoyenne » ou primaire de gauche en vue de l’élection présidentielle d’avril et mai 2017, a réuni hier 1,6 millions de votants (selon les décomptes laborieux et contestés du PS), soit nettement moins qu’en 2011 (2,6 millions) et nettement moins que la primaire de droite de novembre 2016 (4,3 millions).
A l’issue du 1er tour, Benoît Hamon est arrivé en tête avec 36 % des voix et Manuel Valls le suit avec 31 %. Arnaud Montebourg, en 3ème position avec 17 %, s’est désisté sans surprise en faveur de Benoît Hamon.

Mise à jour du lundi 23 janvier 2016 –  19 h : Devant la polémique sur les chiffres de participation à la primaire qui a pris de l’ampleur toute la journée, le PS admet un bidouillage malheureux dans ses reports de résultats et l’attribue avec courage à la connerie d’un permanent ! Il a ensuite fait de son mieux pour essayer de retomber sur ses petites papattes innocentes : communiqué de la haute autorité de la primaire. Ah le PS de Cambadélis, quel parti honnête et sympathique ! Vraiment, une belle réussite cette primaire !

Pour faire connaissance avec les candidats du second tour, on pourra lire un portrait de Benoit Hamon et un portrait de Manuel Valls.


contrepoints-21. Jeudi 12 janvier 2017, avant le premier débat des « primaires citoyennes »

A choisir parmi tous les éminents ténors du Parti socialiste, mon préféré est sans conteste le Secrétaire général Jean-Christophe Cambadélis. J’adore son ton patelin de loup déguisé en mère-grand, j’adore ses façons insinueuses d’anguille qui retombe toujours sur ses pattes blanches, j’adore ses idées complètement loufoques et ses analyses éternellement satisfaites de prestidigitateur qui croirait lui-même à ses propres tours.  Lire la suite