Tous ÉCOLOS ? C’est vite dit… Mais on y aura droit quand même.

Ne dirait-on pas que la France est enfin parvenue au point ultime et éblouissant de son Histoire ? À entendre les leaders écologistes s’émerveiller de leurs fantastiques résultats à l’issue du second tour des élections municipales de dimanche dernier, à voir tous les sourires prodigués dès le lendemain par le Président de la République aux 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, pas de doute : l’aspiration universelle au bonheur vert a triomphé des horreurs économiques du « capitalisme productiviste » pour nous entraîner joyeusement vers les délices d’une indépassable République sociale et écologique ! Lire la suite

MUNICIPALES : clivage Droite Gauche, le retour ? C’est vite dit…

Les élections municipales 2020 sonneraient-elles la fin du « en même temps ni de droite ni de gauche » sur lequel Emmanuel Macron avait fondé toute sa stratégie d’accession au pouvoir et signifieraient-elles une repolitisation à droite concernant aussi bien l’électorat en général que le parti présidentiel ?

À voir les résultats du premier tour du 15 mars qui font la part belle à la droite classique, et à voir les alliances ponctuelles qui se sont formées récemment entre La République en Marche (LREM) et Les Républicains (LR) en vue du second tour du 28 juin prochain – à LyonBordeauxTours et Strasbourg notamment – on pourrait facilement le croire. Lire la suite

Gérald Darmanin : une définition du MACRONISME à lui tout seul

Le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin est un homme heureux. Attaché comme il l’est à « sa » commune de Tourcoing, seconde ville du département du Nord et de la Métropole lilloise avec 97 400 habitants, se voir réélu triomphalement maire avec 60,9 % des voix dès le premier tour des élections municipales du 15 mars dernier ne pouvait que lui arracher le sourire le plus large et la reconnaissance la plus grandiloquente lors de son intronisation officielle : Lire la suite

Parisiens, c’est officiel, HIDALGO vous donne 5 ANS d’âge mental !

Mise à jour du 1er mars 2020 : Selon le sondage hebdomadaire de l’IFOP paru ce jour, la situation de premier tour d’Anne Hidalgo se complique. La tendance observée depuis l’entrée en campagne d’Agnès Buzyn (LREM) se poursuit : Dati passe en tête avec 25 %, talonnée par Hidalgo (24 %) puis suivie de Buzyn (20 %) tandis que EELV tombe à  11 % et Villani à 8 %.


Parisiens, c’est officiel, Hidalgo vous donne 5 ans d’âge mental et elle se fiche pas mal de ce qui vous préoccupe vraiment !

Encore une élection « complètement dingue » ! Jusqu’à tout récemment, Anne Hidalgo se voyait tranquillement reconduite à Paris. Non pas que son bilan à la tête de l’Hôtel de Ville depuis 2014 fût le moins du monde convaincant, oh certes non, mais la présence dans la course municipale de Benjamin Griveaux, candidat LREM peu apprécié et flanqué d’un dissident en la personne de Cédric Villani, suffisait à lui garantir une belle avance par défaut. Lire la suite

Retraites et conséquences (II) : Vous avez dit « maître des horloges » ?

Retraites et conséquences (I)  :   Vous avez dit « union » de la gauche ? (27 janvier 2020)
Retraites et conséquences (II) : Vous avez dit « maître des horloges ? » (29 janvier 2020)

Le Premier ministre Édouard Philippe se flatte régulièrement de « garder le cap » et assure à tout propos que rien ne pourra le détourner de sa grande mission réformatrice. La contestation et les grèves qui « animent » l’actualité française depuis des mois ne sont jamais que la confirmation du bien-fondé de sa politique et de l’immense « courage » de son gouvernement, lequel n’hésite pas à sacrifier sa popularité et à braver les réticences de l’opinion pour faire accéder la France au bonheur absolu. Voyez les 80 km/h ! Lire la suite

PARIS : Villani se lance à son tour dans « la politique autrement »

Mise à jour du dimanche 15 septembre 2019 : D’après un sondage Ifop-Fiducial, le premier après l’annonce de candidature de Villani, Hidalgo (PS) obtiendrait 24 % des voix, Griveaux (LREM) 17 % et Villani (dissident LREM) 15 %. Une liste LR menée par Rachida Dati recueillerait 14 % et la liste EELV 13 %.

Faire de la politique autrement, ne serait-ce pas tout bêtement faire de la politique à la mode en s’imaginant être plus… intelligent, compétent, légitime, etc. que tous les autres ? En s’imaginant être l’Élu de ses concitoyens plutôt qu’un élu parmi d’autres ?

Jubilez, électeurs Parisiens, la dimension environnementale et climatique de votre ville ne sera pas négligée lors de la course municipale de mars 2020, bien au contraire ! Car voici maintenant que Cédric Villani entre en scène avec l’ambition déclarée de faire de la politique « autrement », de se mettre « en mouvement » (par opposition à « en marche »), bref, de devenir « le premier maire véritablement écologiste de Paris » ! Lire la suite

G7 : au théâtre avec Macron

Rentrée politique 2019 : sur les planches du G7, Macron poursuit son opération reconquête des Français entamée avec le Grand débat. En ligne de mire : les Municipales de 2020. En substance : cap à gauche.

Pour Le Monde, pour Libération, pour Les Echos, pour Le Figaro, bref, pour toute la presse française ou presque, le G7(*) s’est terminé en formidable succès pour le Président français : ce sommet s’annonçait rocailleux – avec des énergumènes comme Trump et Johnson sans oublier leur disciple Bolsonaro, c’était fatal – mais voilà qu’Emmanuel Macron, retrouvant la niaque diplomatique de ses débuts, est brillamment parvenu à remettre un peu d’harmonie au sein d’un concert des nations devenu des plus discordants ! Lire la suite

Griveaux : « Paris et moi », et moi, et moi, et moi !

Mise à jour du 14 février 2020 : À un mois des municipales, et alors que les sondages le placent en 3ème position après Anne Hidalgo et Rachida Dati, Benjamin Griveaux se retire de la course parisienne après la diffusion de vidéos datant de 2018 le montrant en train de se masturber. C’est une stricte affaire de vie privée qui en dit long sur les coups bas en politiques, mais qui en dit long aussi sur le combo « hubris démesurée / manque de jugeote affligeant » des hommes politiques dans son genre.

Info du 16 février 2020 18 h : La ministre de la santé Agnès Buzyn succède à Benjamin Griveaux à la tête de la liste LREM pour Paris 2020.

Retour sur le parcours d’un homme peu inspiré et peu sympathique, même sans cette affaire :

C’est donc Benjamin Griveaux, « marcheur » de la première heure, ancien porte-parole du gouvernement Philippe et député de Paris, qui portera les couleurs parisiennes de la République en Marche (LREM) lors des municipales de 2020. Ainsi en ont décidé la semaine dernière la Commission d’investiture puis le bureau exécutif du parti après l’audition des trois prétendants en lice, non sans soulever quelques rancœurs du côté du candidat malheureux Cedric Villani. Lire la suite

Collomb : élu et réélu pendant quarante ans. Que dire de plus ?

Mise à jour du vendredi 29 mai 2020 : Fin de partie pour Gérard Collomb. Dans le contexte des élections municipales lyonnaises 2020 qui ont vu les écologistes arriver nettement en tête au premier tour avec 28,5 % des voix, Collomb s’est allié à la droite régionale de Laurent Wauquiez pour le second. Résultat, qui n’entrait certainement pas dans ses projets quand il a démissionné de son poste de ministre de l’Intérieur en 2018 : il retire sa candidature à la tête de la métropole lyonnaise au profit d’un candidat LR tandis que le candidat LR à la mairie de Lyon retire sa candidature au profit du candidat de Collomb, le sportif Yann Cucherat (un ex-PS qui risque de perdre le soutien de LREM). 


Gérard Collomb innove en introduisant un nouveau produit sur le marché de la survie politique à tout prix : la démission à terme !

« Collomb a pu être un bon maire, mais il faut renouveler les hommes » déclarait récemment Alexandre Vincendet, 35 ans et maire LR de Rillieux-La-Pape dans le Rhône. On sent que ce jeune homme court à la déception. Au détour d’un entretien fleuve publié mardi 18 septembre dernier par le magazine l’Express, Gérard Collomb, 71 ans, actuel ministre de l’Intérieur et ancien maire de Lyon de 2001 à 2017, a annoncé sa candidature à la mairie de Lyon et à la présidence de la métropole en 2020. Lire la suite