Eh oui, la LIBERTÉ d’expression, c’est pour tout le monde !

Il est agréable de pouvoir l’écrire de temps en temps : on dirait bien que tout n’est pas complètement pourri au royaume de l’Absurdistan de la République de France. Mardi 4 mai dernier, le tribunal correctionnel de Nanterre a relaxé Marine Le Pen et le député européen Gilbert Collard dans l’affaire de la diffusion de photos d’exactions de l’État islamique. Une victoire pour la liberté d’expression et une débandade en rase campagne pour ceux qui cherchaient à affaiblir politiquement le Rassemblement national par ce biais judiciaire cousu de fil blanc. Lire la suite

2022 : l’élection où tout le monde court après tout le monde

Si ce n’était navrant sur le plan de la production des idées politiques, ce serait très amusant à observer. À un an de l’élection présidentielle de 2022, les principaux candidats, ceux qui semblent faire la course en tête pour l’instant, se sont tous mis à chasser ouvertement sur les terres de prédilection de leur(s) adversaire(s), quitte à revenir sur leurs positionnements antérieurs avec une incohérence et une mauvaise foi à couper au couteau. Lire la suite

Élections européennes 2019 : Macron dans L’IMPASSE et la LIBERTÉ dans les CHOUX

Européennes 2019 : La France bien partie pour se figer dans le dirigisme écologique et la dépense publique.

Qui de la République en Marche (LREM) ou du Rassemblement national (RN) arriverait en tête ? C’était le suspense attendu des élections européennes françaises qui se sont déroulées hier dimanche 26 mai 2019. L’unique suspense, pensait-on. Qui s’est d’ailleurs résolu conformément aux derniers sondages, donnant la victoire au parti de Marine Le Pen avec 23,3 % contre 22,4 % pour le parti du Président. Lire la suite

« D’accord, Macron, c’est pas ça. Mais qui d’autre, alors ? »

Je préfère vous prévenir d’entrée de jeu, je n’ai aucune réponse à cette question. Mais j’ai malgré tout une suggestion : Et si on arrêtait les blablas politiciens lénifiants ? Et si on commençait à dire les « choses de la France » telles qu’elles sont ?

Emmanuel Macron va bientôt conclure deux ans de mandat et il est en train de se planter. Ce constat que j’ai dressé à plusieurs reprises, d’abord sous forme de doutes sur sa capacité ou même sa volonté à emmener la France vers plus de liberté puis, à mesure que le temps a passé, sous forme du simple enregistrement des faibles réalisations effectives – ce constat, donc, s’est d’abord heurté à la « macronmania » qui a follement saisi une bonne partie de l’opinion et des médias au lendemain de l’élection présidentielle. Lire la suite

Gilets jaunes : mon petit journal du 24 novembre 2018

Etat-idiot, coalition des oppositions et recherche du bonheur.

Christophe Castaner allait-il faire un bon ministre de l’Intérieur ? On pouvait en douter. Rien dans son expérience de militant socialiste opportuniste ne le prédisposait à ce type de poste ; il avait même fallu lui adjoindre un « grand flic » pour crédibiliser une nomination qui avait tout de la récompense politique pour services rendus à la tête du parti présidentiel. Avec les manifestations des Gilets jaunes, on a une réponse claire et définitive : il est nul. Et c’est grave, car par sa voix, c’est l’Etat qui parle. Après l’Etat-obèse et l’Etat-nounou, nous voici en plus avec l’Etat-idiot ! Lire la suite

Débat 2017 : Marine Le Pen ou l’opposante sans qualité

J’ai regardé le débat présidentiel de mercredi et j’ai vu un faux libéral qui sait se tenir et une vraie mégère incompétente.

Emmanuel Macron est une pomme de discorde au sein des cercles libéraux. Pour certains, il représente un renouveau, un espoir bienvenu de modernité et d’adaptation à notre monde en vive évolution technologique, économique et géopolitique. Pour d’autres, il n’est que la forme renouvelée du socialisme qui se cherche dans une vaine deuxième voie depuis l’échec des expériences communistes du XXème siècle.  Lire la suite

Dupont-Aignan : confessions, petits calculs et grande confusion

Mise à Jour du lundi 15 mai 2017 : Comme je l’écrivais dans l’article ci-dessous, il y avait fort à parier que l’accord entre Nicolas Dupont-Aignan et Marine Le Pen ne survivrait pas à l’échec (hautement prévisible) de cette dernière : « Je vois bien cet accord tomber en complète désuétude dès dimanche soir », écrivais-je à l’époque. Eh bien, c’est chose faite. La confusion dominant manifestement les petits calculs – ou de nouveaux calculs de coin de table étant venus se substituer aux calculs précédents – NDA a confirmé ce matin sur BFMTV que son accord avec le FN était caduc et que son parti présenterait des députés dans toutes les circonscriptions quitte à étudier des désistements au cas par cas pour le second tour.

« Nous avons bâti une alliance historique qui va changer le cours de l’Histoire de France » a déclaré Nicolas Dupont-Aignan dans le micro de Jean-Jacques Bourdin le 1er mai dernier. Rien que ça ! Il parlait bien sûr de l’accord de gouvernement négocié avec Marine Le Pen en vue de voir cette dernière accéder à la présidence de la République le 7 mai prochain. « L’objectif, c’est de gagner cette présidentielle » a-t-il affirmé les yeux dans les yeux du journaliste (voir vidéo en fin d’article, 21′).  Lire la suite

« Speed dating » présidentiel

[Un policier a été tué hier soir sur les Champs-Elyseés alors que les 11 candidats présidentiels se présentaient une dernière fois aux Français avant le premier tour de l’élection. Daesh a revendiqué l’attaque. Voir Journal de la barbarie.]

Aujourd’hui à minuit, la campagne présidentielle qui nous occupe depuis de long mois, non sans coups de théâtre et rebondissements nombreux, s’achèvera pour laisser place au silence avant le vote des électeurs ce dimanche 23 avril 2017.  Lire la suite

#LeGrandDébat : une lourde impression de déjà vu

Mise à jour du jeudi 6 avril 2017 : Après un premier débat à 5 qui n’a pas apporté grand chose de nouveau à ce qu’on savait déjà sur les candidats présents (article ci-dessous), le second, organisé le mardi 4 avril dernier par BFM et CNews entre les 11 candidats présidentiels a confirmé les redites permanentes de campagne (essentiellement teintées de postures théâtralisées et de professions de foi étatistes) et a surtout viré à la cacophonie complète. 
Un troisième débat devait avoir lieu le 20 avril sur France 2, soit 3 jours avant le premier tour. Plusieurs candidats (Mélenchon, Macron, suivis de Fillon) ayant fait savoir qu’ils n’y participeraient pas, et l’expérience BFM n’ayant pas convaincu, la chaîne a annulé l’émission. Elle a proposé de la remplacer par une suite d’entretiens individuels de 15 minutes avec tous les candidats. Affaire à suivre …


Le saviez-vous ? Barbara Pompili est Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité dans les gouvernements successifs de M. Hollande depuis plus d’un an. Le poste est d’importance : il s’agit de sauver les abeilles et d’interdire les cotons-tiges en plastique. Non, je ne caricature pas. Il est vrai qu’on y traite aussi des dossiers juridiques complexes tels que l’inscription du préjudice écologique dans le Code civil. Mais dans l’ensemble, la fonction n’est pas trop désagréable. Aujourd’hui, par exemple, la Secrétaire d’Etat est attendue en Savoie pour un tour en bateau sur le lac du Bourget à l’occasion de la journée mondiale de l’eau.  Lire la suite

Cambadélis : cette campagne présidentielle, c’est le « chaos »

« Bonjour mes amis », comme dit Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire général du PS, au début de ses petits éditos vidéos hebdomadaires. Généralement il poursuit en expliquant que « cette COP21 est déjà une réussite » ou que « ce référendum sur l’unité du PS pour les Régionales est déjà une réussite » ou que « cette primaire de la Belle Alliance Populaire est déjà une réussite. » Cette élection présidentielle serait-elle déjà une réussite pour le PS ? Oh que non. Lundi (le 6 mars 2017), tout déprimé qu’il était, notre Camba !  Lire la suite