ERDOGAN, « charmant » modèle de nos idiots utiles de l’islamisme

« Nous ne renoncerons pas aux caricatures, aux dessins (…) parce qu’en France, les Lumières ne s’éteignent jamais », a réaffirmé le Président Macron dans son hommage à Samuel Paty, cet enseignant décapité le 16 octobre dernier par un terroriste islamiste tchétchène pour avoir montré à ses élèves des caricatures du prophète Mahomet dans le cadre d’un cours sur la liberté d’expression. Lire la suite

Liberté d’expression : PRÉCIEUSE et MENACÉE – de toutes parts

Apparemment immunisée contre toute forme d’apprentissage, la France, ou du moins ses gouvernants et ses politiciens, sont en train de nous rejouer en 2020 le même scénario qu’en 2015. C’est d’une tristesse infinie, car il apparaît que même après le choc de la tuerie de Charlie Hebdo, même après le choc de la décapitation d’un professeur qui voulait éveiller ses élèves à la liberté d’expression, cette dernière sera finalement la victime des mesures prises pour sa défense. Lire la suite

Professeur décapité : et la France tomba des nues pour la 1000è fois

« Tout ça pour ça » titrait Charlie Hebdo le mois dernier en republiant ses caricatures du prophète Mahomet alors que s’ouvrait le procès des attentats de janvier 2015.

Massacre à la kalachnikov, couteau planté dans la gorge et maintenant décapitation de Samuel Paty, enseignant d’histoire et géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine qui voulait éveiller ses élèves à la liberté d’expression, violence, haine et sang répandu – tout ça pour des dessins, de simples dessins d’un magazine satirique à la diffusion plutôt confidentielle qui caricature tout, le plus souvent dans l’indifférence olympienne des caricaturés. Tout ça pour seulement ça. Lire la suite

Charlie, Hanouna et la détestable rhétorique de l’huile sur le feu

Samedi 17 octobre 2020 : L’épouvantable décapitation d’un enseignant d’histoire-géo par un individu tchétchène de 18 ans au motif qu’il a voulu éveiller ses élèves à la notion de liberté d’expression et a montré à cette occasion des caricatures de Mahomet (tout en laissant les élèves libres de regarder ou pas) me pousse à remettre en avant cet article récent sur la « détestable rhétorique de l’huile sur le feu » [REPLAY] :

Depuis les attentats islamistes de janvier 2015 qui ont fait douze morts dans les locaux du magazine satirique Charlie Hebdo, sans oublier la policière tuée à Montrouge et les quatre victimes de l’Hyper Cacher de la porte de Vincennes, il est entendu que tout le monde « est Charlie », T-shirts, banderoles et couvertures Facebook à l’appui. Lire la suite

Fin de la loi AVIA contre la haine ou le triomphe de la Constitution

La loi Avia a été censurée par le Conseil constitutionnel et c’est heureux pour nos libertés. Reste à veiller à ce que notre Constitution ne devienne pas elle-même le siège de tous les constructivismes idéologiques, auquel cas elle ne nous protégerait plus.

Belle journée que le 18 juin pour les libertés publiques en France !

Hasard du calendrier, certes, mais la loi Avia contre la haine sur internet ayant été soumise à la moulinette du Conseil constitutionnel le 18 mai 2020 par des sénateurs emmenés par Bruno Retailleau (LR), c’est un mois plus tard, soit quatre-vingts ans jour pour jour après l’appel du général de Gaulle enjoignant aux Français de résister à l’oppression que les membres du Conseil ont lourdement dépecé cette loi déjà dénoncée pendant tout son parcours législatif comme extrêmement dangereuse pour la liberté d’expression. Lire la suite

Affaire MILA : Il ne manquait plus que Belloubet ! C’est grave.

Je ne pensais plus aborder « l’affaire Mila » moi-même car beaucoup avait déjà été dit et bien dit, tant sur les inacceptables menaces de mort reçues par l’adolescente suite à sa virulente critique de l’Islam que sur le lamentable silence gêné de toutes ces belles âmes généralement de gauche qui font pourtant profession de dénoncer partout les atteintes aux droits de l’homme. Mais c’était sans compter sur le véritable génie de Nicole Belloubet, ministre de la Justice, pour relancer avec brio polémique et confusion malsaine. Lire la suite

Maison du dessin de presse : et un tentacule de plus pour l’État !

L’époque où les gouvernements résolvaient un problème politique réel ou imaginaire par la mise en place d’un conseil, d’un comité ou d’une haute-autorité de ceci ou de cela n’est certes pas révolue – c’est tellement pratique pour ouvrir de nouvelles sinécures et donner l’impression qu’on agit ! Mais c’est peut-être un poil trop technocratique. Alors voici venu le temps des « maisons » et leur puissante évocation de solidité, de protection et de chaleur du foyer. Lire la suite

Presse & Information : Macron poursuit son délire de contrôle

Mise à jour du 10 décembre 2019 : Avec les turbulences soulevées par la réforme des retraites, c’est passé un peu inaperçu, mais le « Conseil de déontologie journalistique » voulu par le gouvernement a bel et bien été créé et il a tenu sa première séance le 2 décembre 2019 dernier. Une initiative qui divise la profession et que, personnellement, je vois se développer avec la plus grande méfiance :

On pourrait facilement s’y méprendre. « Confiance et liberté », tel est l’intitulé merveilleux qui ouvre le récent rapport commandé par le gouvernement sur la « création d’une instance d’autorégulation et de médiation de l’information ». Il s’accompagne d’une non moins merveilleuse illustration représentant « la liberté assise sur les ruines de la tyrannie ». Ça se confirme, rien ne vaut la novlangue la plus sirupeuse pour réduire doucement les libertés sans faire crier. Lire la suite

Le « Cahier des Doléances » du Blog de Nathalie MP est ouvert !

INFO du lundi 25 février 2019 : Comme prévu, le Cahier des Doléances ouvert dans ce blog est fermé depuis le 21 février 2019. Après impression des 106 contributions fléchées D (pour doléance), il représente un document de 54 pages que j’ai expédié ce jour par LRAR à l’adresse postale du Grand débat.

                


Hier, j’ai reçu le mail ci-dessous – et cela m’a donné une idée : Pourquoi ne pas ouvrir un « Cahier de Doléances » ici-même ?

« Bonjour, Désolé de vous importuner, mais je suis tombé sur votre blog en recherchant sur Google un moyen de faire part de mes doléances car dans ma communes et celles environnantes il n’y a rien. Je pensais les faire par internet mais je n’ai trouvé aucun site. Merci de me répondre.  Cordialement. »

Lire la suite

Pass culture : aveu d’échec et échec probable

Avis aux lecteurs : 5 jours de vacances, 5 articles, 500 mots chacun environ. Voici le n° 3.

« Est-ce qu’on pourra acheter une place pour Star Wars avec le Pass culture ? » demandait récemment un journaliste à la ministre de la Culture Françoise Nyssen. « Mais j’espère bien qu’on pourra voir Star Wars avec ça ! » a-t-elle aussitôt répondu sur le ton de l’évidence la plus enthousiaste.  Lire la suite