Pour en finir avec Karl Marx

Il y a 200 ans, le 5 mai 1818 à Trèves en Allemagne, naissait Karl Marx. Curieux anniversaire que celui-ci : dans sa ville natale, les vitrines des confiseurs se sont garnies de chocolats Karl Marx et le maire a fait accrocher aux feux tricolores des petits bonhommes barbus à l’effigie du philosophe. Très consensuel, ce Marx, alors que son nom ne cesse de faire retentir communisme avec goulag et Lyssenko. A moins qu’il ne soit tout simplement tombé bien bas dans les mémoires pour n’être plus qu’une sorte d’objet promotionnel touristique évidé de tout contenu dérangeant. Lire la suite

Oui, l’histoire est complexe. Licence to kill ? #CheGuevara

Mise à jour du 28 décembre 2017 : Pour Anne Hidalgo, qui vient d’inaugurer une expo sur le Che à l’Hôtel de Ville de Paris, Che Guevara est « une figure de la révolution devenue une icône militante et romantique. » Peut-on tomber plus bas dans l’ignoble ? Lisez plutôt l’article qui suit !

Il y a 50 ans, le 9 octobre 1967, mourait le délicieux Che Guevara.

J’ai parfois eu tendance à penser que certaines mises au point, certains combats, n’avaient plus vraiment lieu d’être menés car avec le temps, les avancées de la recherche historique et la diffusion de l’information dans le public ont fait leur œuvre d’éclaircissement et ont permis de remettre définitivement et indiscutablement à leur place criminelle certains tyrans sanguinaires, trop longtemps adulés auparavant comme des sauveurs de l’humanité. Lire la suite

J-F REVEL, révélateur inlassable de la PARADE socialiste

contrepoints-2L’Union soviétique, laboratoire grandeur nature du communisme de 1917 à 1989, s’est effondrée sur elle-même il y a plus de 25 ans sous l’effet de ses propres incapacités génétiques à assurer la liberté politique et la prospérité économique. Les pays qui persistent à se réclamer du progressisme socialiste le plus idéologique sont tous en faillite, noyés en bonne et due forme dans la répression et la pénurie, les exemples les plus représentatifs et les plus accablants étant Cuba et le Venezuela. Lire la suite

Vargas Llosa : Voyage intellectuel du marxisme au libéralisme

Replay du 26 octobre 2019 : De nombreux pays d’Amérique latine, Chili et Pérou notamment, ont connu depuis 30 ans un décollage humain spectaculaire via le chemin de l’économie de marché et des échanges commerciaux. La pauvreté a beaucoup régressé, mais pas encore assez. Au moment où le doute s’installe (au Chili ces derniers temps) sur les capacités du libéralisme à aller jusqu’au bout dans l’émancipation, je vous propose de suivre à nouveau le « voyage intellectuel » de Mario Vargas Llosa du marxisme au libéralisme et de réfléchir à ce que signifierait le chemin inverse.

Je pars jeudi (edit : 2016) pour un voyage de huit jours au Pérou (mais le blog continue !) C’est un petit événement personnel que j’attends avec impatience et enthousiasme car j’ai découvert le Pérou il y a exactement 32 ans et je n’y suis jamais retournée depuis. En 1984, just married, Cri-cri et moi nous envolions vers Lima pour dix-huit mois, lui comme coopérant affecté à la chambre de commerce franco-péruvienne, et moi dans ses bagages. Lire la suite