Propriété & Responsabilité : des Solutions pour la France (I)

Article I :    Mise en place du décor (22 sept. 2019)
Article II :   Application à certains patrimoines culturels et naturels (23 sept. 2019)

Cet article (en deux parties) est la mise en forme rédigée de mon intervention lors de la Xème Conférence de la Liberté organisée du 20 au 22 septembre 2019 à Saint-Paul-lès-Dax par le Cercle Frédéric Bastiat sur le thème « En finir avec l’inflation législative et réglementaire et revenir au droit de propriété ». J’ai intercalé dans le texte les diapositives de mon diaporama. Lire la suite

Pourquoi, comme Hayek avant moi, « I am not a conservative »

Au détour des conversations que j’ai pu avoir avec différents membres de la famille libérale, il arrive souvent que mon interlocuteur me dise en substance : « Pour ma part, je suis libéral-conservateur, c’est-à-dire libéral en économie et conservateur sur le plan sociétal. » Et il me demande ensuite où je me situe selon cette variante particulière du libéralisme.  Lire la suite

Leonard Read et l’histoire du crayon

Comme vous le savez, il m’arrive de faire des traductions pour Contrepoints. De nombreux textes originaux viennent d’un site libéral que j’aime beaucoup, la Foundation for Economic Education ou FEE.

Or la FEE, think tank libéral parmi les plus anciens des Etats-Unis, a été créée en 1946 par l’économiste américain Leonard E. Read (1898-1983) dont le petit essai de 1958 sur la division du travail I, pencil (Moi, le crayon en français) est mondialement célèbre. Alors aujourd’hui, parlons de Read et du célèbre petit crayon jaune.  Lire la suite

Jacques Rueff ou le libéralisme en action

Mise à jour du 4 octobre 2018 : Il y a 60 ans, naissait la Vème République. Portrait de Jacques Rueff, l’un des accoucheurs, et instigateur d’un libéralisme trop vite abandonné.

Au cours de l’entretien que j’ai eu il y a quelques semaines avec l’ancien ministre Renaud Dutreil, celui-ci s’est prévalu de Jacques Rueff – « Vous êtes d’accord qu’il était libéral » – pour justifier son soutien à Emmanuel Macron et son projet politique consistant à « combiner un Etat bien dirigé avec un secteur privé dynamique. » A vrai dire, il l’a enrôlé un peu vite du côté des grands plans industriels de la France tels que l’aéronautique ou le nucléaire voulus par le général de Gaulle dans les années 1960.  Lire la suite

« La route de la servitude » (II)

Publié sur Contrepoints le 27 octobre 2015

Publié sur Contrepoints
le 27 octobre 2015

Ce texte fait suite à l’article « La route de la servitude » (I) que j’ai publié vendredi 23 octobre dernier, et dans lequel j’ai entamé une revue chapitre par chapitre du livre du même nom(*) publié en 1944 par Friedrich Hayek. Comme indiqué dans l’article précédent, Hayek se donne pour objectif de montrer que toutes les politiques économiques à base de planisme, de collectivisme et d’interventionnisme de l’Etat, même entreprises avec les meilleures intentions du monde, tracent une route de servitude car elles débouchent inéluctablement sur l’arbitraire de l’Etat et la destruction des libertés individuelles, bien au-delà du seul champ économique.

« Ce qui fait de l’Etat un enfer, c’est que l’homme essaie d’en faire un paradis. » Friedrich Hoelderlin, cité par Hayek en exergue de son chapitre II, La grande utopie (voir article précédent).

Lire la suite

« La route de la servitude » (I)

Publié sur Contrepoints le 25 octobre 2015

Publié sur Contrepoints
le 25 octobre 2015

Le mois dernier, dans une sorte de croisière libérale que mes enfants s’amusent à appeler mon speed-dating ferroviaire (17 h à Montparnasse, puis 19 h à Saint-Lazare, puis retour maison à 21 h par la Gare du Nord), j’ai fait successivement la connaissance réelle de deux personnes du monde libéral avec lesquelles je discutais jusque-là exclusivement sur les réseaux sociaux. Dans les deux cas, mes interlocuteurs m’ont demandé comment j’étais venue au libéralisme. J’ai expliqué que lorsque j’étudiais encore au lycée, mon père m’avait fait lire La route de la servitude de Friedrich HayekLire la suite