PS : quatre sauvetages et un désertant

Nous sommes dans une semaine plutôt immobile du point de vue gouvernemental. Le nouveau Président a été élu mais ne gouverne pas encore, l’ancien Président nous a assuré qu’il gouvernerait jusqu’au bout mais semble surtout occupé à arroser les chrysanthèmes. On en conclurait faussement qu’il n’y a pas de mouvement. C’est même tout le contraire. Titre de Libé hier matin : « Hamon lance un nouveau mouvement, Hidalgo aussi ». Lire la suite

« Speed dating » présidentiel

[Un policier a été tué hier soir sur les Champs-Elyseés alors que les 11 candidats présidentiels se présentaient une dernière fois aux Français avant le premier tour de l’élection. Daesh a revendiqué l’attaque. Voir Journal de la barbarie.]

Aujourd’hui à minuit, la campagne présidentielle qui nous occupe depuis de long mois, non sans coups de théâtre et rebondissements nombreux, s’achèvera pour laisser place au silence avant le vote des électeurs ce dimanche 23 avril 2017.  Lire la suite

Socialie en Folie

Mise à jour du jeudi 30 mars 2017 : Sèchement battu lors de la primaire de gauche par Benoît Hamon, Valls a décidé (comme François de Rugy avant lui) de rompre l’engagement de soutenir le vainqueur. Après avoir refusé de parrainer le candidat officiel du PS, il a annoncé hier qu’il voterait Macron au premier tour de la présidentielle pour battre le FN.
Hamon, tombé à 10 % dans les sondages et dépassé par Mélenchon qui atteint les 14 %, a appelé une nouvelle fois au rassemblement de la gauche autour de sa candidature, ce que Mélenchon a, une nouvelle fois, refusé, malgré de l’agitation en ce sens, y compris au PC.

Septimana vraiment horribilis pour le Parti socialiste. Dimanche 19, Cambadélis, celui qui retombe toujours sur ses pattes, se fait siffler au meeting de Hamon à Bercy. Lundi 20, c’est Hamon qui sort perdant de chez perdant du premier grand débat de la présidentielle. Mardi 21, Barbara Pompili se rit ouvertement des consignes édictées la veille par le Premier ministre et officialise son ralliement à Macron.  Lire la suite

#LeGrandDébat : une lourde impression de déjà vu

Mise à jour du jeudi 6 avril 2017 : Après un premier débat à 5 qui n’a pas apporté grand chose de nouveau à ce qu’on savait déjà sur les candidats présents (article ci-dessous), le second, organisé le mardi 4 avril dernier par BFM et CNews entre les 11 candidats présidentiels a confirmé les redites permanentes de campagne (essentiellement teintées de postures théâtralisées et de professions de foi étatistes) et a surtout viré à la cacophonie complète. 
Un troisième débat devait avoir lieu le 20 avril sur France 2, soit 3 jours avant le premier tour. Plusieurs candidats (Mélenchon, Macron, suivis de Fillon) ayant fait savoir qu’ils n’y participeraient pas, et l’expérience BFM n’ayant pas convaincu, la chaîne a annulé l’émission. Elle a proposé de la remplacer par une suite d’entretiens individuels de 15 minutes avec tous les candidats. Affaire à suivre …


Le saviez-vous ? Barbara Pompili est Secrétaire d’Etat chargée de la biodiversité dans les gouvernements successifs de M. Hollande depuis plus d’un an. Le poste est d’importance : il s’agit de sauver les abeilles et d’interdire les cotons-tiges en plastique. Non, je ne caricature pas. Il est vrai qu’on y traite aussi des dossiers juridiques complexes tels que l’inscription du préjudice écologique dans le Code civil. Mais dans l’ensemble, la fonction n’est pas trop désagréable. Aujourd’hui, par exemple, la Secrétaire d’Etat est attendue en Savoie pour un tour en bateau sur le lac du Bourget à l’occasion de la journée mondiale de l’eau.  Lire la suite

Conciliabules des ministres du mercredi 15 mars 2017

La scène se passe vers 9 h 15 le mercredi 15 mars 2017 au Palais de l’Elysée dans le bureau du Président de la République. Oui, ce matin, mais ceci est une fiction, donc toute ressemblance etc… serait fortuite.

Le Conseil des ministres doit avoir lieu à 10 h dans le salon Murat. (Ça, c’est vrai, c’est à l’agenda du Président). Lire la suite

Cambadélis : cette campagne présidentielle, c’est le « chaos »

« Bonjour mes amis », comme dit Jean-Christophe Cambadélis, Secrétaire général du PS, au début de ses petits éditos vidéos hebdomadaires. Généralement il poursuit en expliquant que « cette COP21 est déjà une réussite » ou que « ce référendum sur l’unité du PS pour les Régionales est déjà une réussite » ou que « cette primaire de la Belle Alliance Populaire est déjà une réussite. » Cette élection présidentielle serait-elle déjà une réussite pour le PS ? Oh que non. Lundi (le 6 mars 2017), tout déprimé qu’il était, notre Camba !  Lire la suite