Chômage (II) : Keynes détruit l’emploi et Rueff démolit Keynes

Ou pourquoi il faut en finir avec « l’ère keynésienne ».

Ainsi que je vous le disais en conclusion de mon précédent article consacré au niveau élevé du chômage français relativement aux autres pays comparables, l’économiste Jacques Rueff (1896-1978) a toujours considéré que les politiques de relance inspirées des théories keynésiennes – très en vogue en France – relevaient d’un « monde de magicien » et finissaient inéluctablement par aggraver le fléau du chômage qu’elles ambitionnaient au départ d’éradiquer : Lire la suite

Donald Trump : de « sale gosse » à Mr President ?

INVESTITURE DE TRUMP 20 janvier 2017 : Donald Trump a été élu, il est maintenant officiellement investi Président des Etats-Unis. Après les paroles, nombreuses, brouillonnes, tonitruantes, on attend les actes, non sans quelques inquiétudes. En l’honneur de l’Inauguration Day d’hier, je remets en avant cet article du 12 novembre 2016 :


L’insoutenable suspense a pris fin : Donald Trump a été élu Président des Etats-Unis. On ne saura donc jamais ce qu’il aurait dit et fait en cas d’échec, d’autant qu’à la question de savoir s’il accepterait sa défaite, question à laquelle il est d’usage de répondre « oui » avec l’air le plus pénétré du monde, il avait rétorqué, façon sale gosse,« Je vous le dirai le moment venu, je vais maintenir le suspense. D’accord ? »  Lire la suite

2016 : Les vœux du Président … et Bonne Année !

 5 janvier 2016

5 janvier 2016

En moins de dix minutes Marseillaise comprise, François Hollande s’est livré jeudi 31 décembre dernier à son quatrième rituel des vœux du Président aux Français. « Mes chers compatriotes, les vœux que je vous présente ce soir ne ressemblent à aucun de ceux qui les ont précédés » a-t-il tout d’abord déclaré. Ce n’est pas faux. L’année 2015 n’a ressemblé à aucune autre depuis longtemps par la façon dont la France est devenue sur son sol la cible meurtrie et répétée du terrorisme islamiste. La nécessaire réponse à apporter à cette situation de mise en danger de la population, ainsi que l’échec assez net des politiques économiques engagées en 2015, font que l’état d’esprit présidentiel et gouvernemental est aujourd’hui bien différent de celui qui animait les voeux prononcés exactement un an auparavant par le Président.  Lire la suite