Éducation nationale : Pap Ndiaye est-il l’homme de la situation ?

Les épreuves de spécialités du baccalauréat 2022 qui se sont tenues il y a une dizaine de jours ont ramené la question de l’enseignement des mathématiques et des sciences sur le devant de la scène éducative.

Si vous vous souvenez, au début de l’année, les sociétés savantes de mathématiques s’étaient alarmées du fait qu’au nouveau lycée, seuls 59 % des élèves de terminale générale suivaient un enseignement de maths contre 90 % avant la réforme du lycée de 2019. Lire la suite

Les mathématiques de la discorde

La question de l’enseignement des mathématiques fait un retour préoccupant dans le débat public français. D’après les sociétés savantes et les enseignants de la discipline, seuls 59 % des élèves de terminale générale suivent actuellement un enseignement de maths contre 90 % avant la réforme du lycée mise en œuvre à la rentrée 2019. Lire la suite

Profs absents NON remplacés : L’organisation et le mammouth, ça fait deux…

Quel parent n’a jamais eu à subir le « syndrome » du professeur absent non remplacé ? Au fil des rentrées scolaires, notre presse régionale égrène la complainte de familles désespérées par les heures d’enseignement que leurs enfants n’auront pas (par exemple en 2019, ou en 2021). Suivent des pétitions en ligne puis des articles dans les grands médias nationaux lorsque la situation devient franchement intenable. Lire la suite

Marseille II : surprise, les profs réclament… PLUS DE MOYENS !

Déçus par les annonces d’Emmanuel Macron à Marseille les syndicats d’enseignants en dénoncent le caractère… ultralibéral et réclament, ô surprise… plus de moyens !

Quand le chef d’un État supérieurement endetté à force de dépenses publiques débridées se précipite à la rescousse d’une municipalité au bord du dépôt de bilan sous l’effet d’une incurie multi-décennale mêlant incompétence, irresponsabilité, idéologie, petites magouilles et clientélisme, on ne s’attend guère à le voir accusé de libéralisme. D’autant moins quand il est question d’un milliard et demi d’euros de dépenses nouvelles pour les transports, la culture et la sécurité ainsi que d’une participation exceptionnelle de l’État à la rénovation de 174 écoles. Lire la suite

« Droit à la poursuite d’études » : Encore une FAUSSE bonne idée !

Bac+5 et toujours au chômage : avec les fermetures d’activité imposées pour faire barrage à la pandémie de Covid-19, l’inquiétude des étudiants qui arrivent actuellement sur le marché du travail rebondit de plus belle. Mais le Covid n’explique pas tout. Cela fait des années que la « complainte du beau diplôme sans débouché » associé à un chômage des jeunes extrêmement élevé par rapport à la plupart des pays de l’Union européenne semble être devenue la marque de notre enseignement universitaire. Lire la suite

École PUBLIQUE : même dans les CITÉS, on veut la QUITTER

Info du 4 mars 2021 : Le Point a publié hier une interview d’un ancien principal de collège (élevé pour sa part dans une cité de Seine-Saint-Denis) auteur d’un livre intitulé « Requiem pour l’Éducation nationale ». Il y décrit lui aussi toutes les « lâchetés » de l’Éducation nationale face à la pression islamiste, la dégringolade éducative au nom d’une pédagogie dite de la « bienveillance », les notes gonflées pour faire du résultat et la fuite vers le privé. À lire.

Je vous recommande la lecture d’une enquête des plus intéressantes publiée la semaine dernière par Mediapart sous le titre « Des élèves se réfugient chez les cathos pour échapper au ghetto ». Quel ghetto ? Celui des cités, celui des quartiers dits sensibles qui font plus souvent la une de la presse régionale pour trafics en tout genre, violence de moins en moins sporadique et délinquance au quotidien que pour les prix de grammaire de leurs élèves. Lire la suite

France : PETIT ATLAS d’un pays vraiment pas comme les autres…

Article écrit en commun par h16 et Nathalie MP.

Frappé d’un trop rare éclair de lucidité, Emmanuel Macron écrivait « La France n’est pas un pays comme les autres » au début de sa Lettre aux Français de janvier 2019. Ô combien il avait raison ! Au point qu’on en vienne souvent à le regretter… Lire la suite

Avenir Lycéen : une bien curieuse histoire de subvention

Fracassante déclaration du ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer, cette semaine sur France Culture : il n’exclurait pas de supprimer dès l’an prochain toutes les subventions étatiques versées aux syndicats lycéens ! Oh bien sûr, on ne parle que de 250 000 euros par an, une anecdote dans l’océan du « quoi qu’il en coûte » qui constitue dorénavant la mesure de toute action politique. Et de toute façon, face au tollé des bénéficiaires sur le thème « c’est la démocratie qu’on assassine », l’entourage du ministre s’est empressé d’expliquer que rien n’était décidé. Lire la suite

Éducation : chronique ordinaire d’un DÉSASTRE annoncé

Replay du 2 septembre 2021 :  En ce jour de rentrée des classes, l’essentiel du débat éducatif tourne autour des protocoles sanitaires anti-Covid en vigueur dans les établissements scolaires. Mais là n’est pas le plus important.

Mieux vaudrait prendre conscience rapidement qu’un taux de réussite au bac toujours plus mirobolant (93,8 % en 2021) associé à des résultats toujours plus médiocres voire mauvais aux tests internationaux caractérise une illusion qui pèse et pèsera sur l’avenir de la France et des Français.

Mieux vaudrait prendre conscience rapidement que la poursuite de l’égalitarisme social via la multiplication des « sensibilisations sociétales » diverses et variées au détriment des enseignements fondamentaux accroît les inégalités tout en faisant baisser le niveau général de tous les élèves.

Les résultats 2019 du classement scolaire international TIMSS viennent de tomber et c’est une véritable gifle, une de plus, pour nos experts en pédagogisme, pour le ministre de l’Éducation nationale Jean-Michel Blanquer et pour le Président de la République Emmanuel Macron. Qu’on parle des élèves de CM1 ou des élèves de 4ème, qu’on parle de mathématiques ou de science, la France poursuit inlassablement sa dégringolade éducative. Lire la suite

Ministère de l’Éducation nationale : ZÉRO POINTÉ en informatique !

Un nouvel épisode édifiant de ma série « Où va l’argent ? » ou le fiasco à 400 millions d’euros du Système d’information et de gestion des ressources humaines de l’Éducation nationale dit SIRHEN.

Grande nouveauté à la Cour des Comptes ! Pour la première fois, la seconde partie de son Rapport public annuel, dont l’édition 2020 a été publiée mardi 25 février dernier, est consacrée à une « thématique transversale ». Et pas des moindres en cette époque résolument 2.0 puisqu’il s’agit du « numérique au service de la transformation de l’action publique » dans notre nation réputée post-moderne et audacieusement startupeuse. Lire la suite