François Hollande, premier touriste de France !

On a bien ri la semaine dernière lorsqu’on a appris que le fantomatique ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux, démissionnaire pour une petite histoire ordinaire d’emplois fictifs, était remplacé par le ministre du Tourisme alors que l’Etat d’urgence est théoriquement toujours actif :  Lire la suite

Vargas Llosa : Voyage intellectuel du marxisme au libéralisme

Replay du 26 octobre 2019 : De nombreux pays d’Amérique latine, Chili et Pérou notamment, ont connu depuis 30 ans un décollage humain spectaculaire via le chemin de l’économie de marché et des échanges commerciaux. La pauvreté a beaucoup régressé, mais pas encore assez. Au moment où le doute s’installe (au Chili ces derniers temps) sur les capacités du libéralisme à aller jusqu’au bout dans l’émancipation, je vous propose de suivre à nouveau le « voyage intellectuel » de Mario Vargas Llosa du marxisme au libéralisme et de réfléchir à ce que signifierait le chemin inverse.

Je pars jeudi (edit : 2016) pour un voyage de huit jours au Pérou (mais le blog continue !) C’est un petit événement personnel que j’attends avec impatience et enthousiasme car j’ai découvert le Pérou il y a exactement 32 ans et je n’y suis jamais retournée depuis. En 1984, just married, Cri-cri et moi nous envolions vers Lima pour dix-huit mois, lui comme coopérant affecté à la chambre de commerce franco-péruvienne, et moi dans ses bagages. Lire la suite

Cuba : Promenons-nous dans l’Histoire avec François Hollande

Mise à jour du samedi 26 novembre 2016 : Fidel Castro est décédé hier 25 novembre 2016 à l’âge de 90 ans. Son histoire de dictateur communiste est racontée dans l’article ci-dessous, écrit en mai 2015 à l’occasion d’une visite que François Hollande lui a rendu, mu par la « fascination » ambiguë de la gauche pour la révolution cubaine (Voir surtout le thème 4).


Ou les envolées financières, lyriques et désolantes de notre pirate aux Caraïbes

Que n’a-t-on reproché à Nicolas Sarkozy lorsqu’en 2007, en visite dans une université de Dakar au Sénégal, il déclarait dans un discours que « l’homme africain n’est pas assez rentré dans l’Histoire » ! Colonialisme, paternalisme, racisme, tout y est passé. François Hollande, qui a toujours cherché à construire sa stature présidentielle contre les faits et gestes de son prédécesseur, n’allait certainement pas commettre la même bévue. Lors de son déplacement à Cuba ce lundi 11 mai, il a rencontré Fidel Castro et la raison de cette rencontre est simple : « Quoi qu’on ait pensé de ce qu’il a fait, il est dans l’Histoire. »   

Lire la suite